TV connectée, voitures, montres intelligentes : les annonces de Google

 |  | 557 mots
Lecture 3 min.
Le groupe américain a déclaré que les premières voitures dotées d'Android Auto, un logiciel de navigation, de musique et de messagerie, seraient commercialisées d'ici la fin de l'année. /Reuters
Le groupe américain a déclaré que les premières voitures dotées d'Android Auto, un logiciel de navigation, de musique et de messagerie, seraient commercialisées d'ici la fin de l'année. /Reuters (Crédits : reuters.com)
La firme de Mountain View a dévoilé ses projets censés sortir dans le courant de l'année. Le groupe cherche à ne pas perdre la main sur le marché des objets connectés.

2014, année de la diversification pour Google. Le géant américain de l'Internet a annoncé mercredi le lancement cette année de voitures, de téléviseurs et de montres équipés de son système d'exploitation Android, une déclinaison tous azimuts qui doit permettre au groupe de ne pas se laisser distancer sur le marché des objets connectés.

"Nous avons commencé à étendre notre plate-forme au-delà du mobile", a déclaré le vice-président de Google Sundar Pichai, en dévoilant les ambitions du groupe de Mountain View lors de la très attendue conférence annuelle des développeurs, "Google I/O", à San Francisco.

  • Un logiciel de navigation pour voitures

Le groupe américain a déclaré que les premières voitures dotées d'Android Auto, un logiciel de navigation, de musique et de messagerie, seraient commercialisées d'ici la fin de l'année. Le conducteur n'aura qu'à relier son smartphone à sa voiture pour transposer l'affichage de son téléphone sur l'écran de la voiture.


Une Google Car sans volant ni pédales par BFMTV.

 

L'objectif est de permettre aux constructeurs automobiles d'intégrer Android à leurs voitures afin de permettre au conducteur d'utiliser des services en ligne et son smartphone de manière sécurisée, par des commandes vocales. Google a indiqué avoir déjà signé une alliance avec près de 40 constructeurs, dont l'Allemand Audi. 

  • Trois montres connectées

Google a par ailleurs annoncé la sortie des premières montres sous Android. Des montres LG et Samsung équipées d'Android Wear, une autre déclinaison du système d'exploitation de Google, devaient être disponibles dès jeudi sur la boutique en ligne Google Play. La montre intelligente de Motorola, la Moto 360, qui sortira d'ici la fin de l'année, sera elle aussi équipée d'un système d'exploitation Android.

>> À LIRE Déferlante de "smartwatches" au Mobile World Congress

"Ce sont les trois premières montres (avec Android), mais beaucoup reste à venir", a annoncé Sundar Pichai.

  •  Le retour de Google sur les TV

Google a aussi lancé mercredi Android TV, comme l'avait rapporté avant l'heure le Wall Street Journal, censé faire oublier l'échec de la Google TV. Contrôlée à la voix ou via un smartphone ou une montre connectée, l'interface donne accès à tout le catalogue Google Play. Android TV sera également intégré à des téléviseurs Sony ou Sharp et à des boîtiers.

  • Un smartphone à moins de 100 dollars

Alors qu'Android équipe près de 80% des smartphones vendus dans le monde, Google a expliqué qu'il travaillait avec trois fabricants à la mise au point d'un smartphone à moins de 100 dollars (74 euros) destiné à un lancement en Inde cet automne. Le but est de s'emparer d'un gigantesque marché, auquel ses concurrents ont longtemps hésité à s'attaquer par peur d'affaiblir leurs marges.

Ce téléphone sera équipé de son système d'exploitation Android. Il sera doté d'un écran de 5 pouces (12,7 cm) et sera vendu pour un prix inférieur à 100 dollars. Google sera ainsi en concurrence frontale avec Nokia (Microsoft) et ses différents modèles (X, X+, XL, X2) qui sont équipés... d'Android. Ironie de l'histoire, il affrontera aussi le smartphone à bas coûts de son ex-filiale Motorola, Moto G, dont il a cédé la division téléphones en février au groupe chinois Lenovo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/06/2014 à 13:22 :
La Tribune, il va peut-être être temps de réfléchir à quitter Gogole... C'est vous qui voyez.
a écrit le 26/06/2014 à 11:00 :
Et tout ceci sans le moindre systeme de securité sur l exploitation qu ils feront des données recueillies et des potentiels intrusions de hackers.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :