« Protéger les entreprises et les jobs existants serait une erreur » Macron

 |   |  575  mots
« Mon job n'est pas d'aider les entreprises établies mais de travailler pour les outsiders, les innovateurs » a déclaré le ministre de l'Economie et du Numérique.
« Mon job n'est pas d'aider les entreprises établies mais de travailler pour les outsiders, les innovateurs » a déclaré le ministre de l'Economie et du Numérique. (Crédits : DR)
Le ministre de l’Economie a défendu une France qui bouge et innove, un Etat qui aide les entrepreneurs et rompt avec la tradition française d’interventionnime, devant le public de la conférence LeWeb ce jeudi.

Un an après le passage fracassant d'Arnaud Montebourg, juste après l'affaire Dailymotion-Yahoo, à la conférence LeWeb, son successeur Emmanuel Macron est venu à son tour essuyer le feu roulant des questions de Loïc Le Meur et Grainne McCarthy, correspondante du Wall Street Journal, en anglais, devant un public pas forcément tout acquis. Le ministre de l'Economie a tenu un discours résolument pro-entreprise et pro-startup, prenant largement ses distances avec l'action et le verbe de son prédécesseur.

Interrogé sur la déclaration d'Arnaud Montebourg invitant à la prudence et à « aller lentement » avec l'innovation lorsque celle-ci « détruit des entreprises », en référence au débat sur Uber, Emmanuel Macron a pris le total contre-pied en assurant au contraire que «la France accélère » notamment avec l'initiative de la French Tech :

« Mon obsession, lorsque je regarde le CAC 40 aujourd'hui, est de créer le CAC 40 de dans dix ans et d'avoir des milliers de grandes entreprises qui puissent remplacer le CAC 40 actuel. Ce serait une grossière erreur de protéger les entreprises et les jobs existants. Il faut protéger les personnes, leur permettre de prendre des risques » a déclaré Emmanuel Macron ce jeudi à la conférence à LeWeb.

« Mon job n'est pas d'aider les entreprises établies mais de travailler pour les outsiders, les innovateurs » a même estimé le ministre, qui est aussi chargé du Numérique, dans un discours taillé sur mesure pour cet auditoire.


« Notre rôle n'est pas d'intervenir. Les créateurs de startups sont libres »

Interrogé sur le veto de son prédécesseur dans l'affaire Dailymotion, le ministre de l'Economie s'est là aussi démarqué :

« Le Président de la République François Hollande n'est pas intervenu lui-même » a-t-il d'abord noté. « Notre rôle n'est pas d'intervenir. Nous sommes actionnaires d'Orange mais nous ne sommes pas en position de leur dire ce qu'ils doivent faire », invitant à rompre avec cette « tradition d'interventionnisme. »

« Nous avons besoin d'une sortie. Il faut être pragmatique. Les créateurs de startups sont libres, ma préférence bien sûr est qu'ils restent travailler ici en France. »

Il a aussi invité les grands groupes à travailler davantage avec les startups, voire à les racheter, « il n'y a pas de raison que seules les entreprises américaines rachètent nos startups. »

Remercier Niel, Granjon, Simoncini

Il a insisté sur l'action de « la première génération de startuppers qui a réussi, Niel, Granjon, Simoncini et qui réinvestissent. Nous devons tous les remercier, ils sont un élément clé de l'écosystème. »


Sur un ton résolument volontariste, le locataire de Bercy a invité les investisseurs à venir en France : « il y a deux options, déplacer l'argent ou déplacer les gens, or il est plus facile de déplacer l'argent, et nous avons ici des gens bien formés et des jeunes de banlieue qui ont beaucoup d'énergie et d'envie de réussir par eux-mêmes », tout en rappelant les dispositifs d'aide (aux Jeunes entreprises innovantes, crédit d'impôt recherche) « parmi les meilleurs» du monde.

Il a conclu en appelant à lui envoyer un email de suggestions pour améliorer la situation des créateurs de startups en France (sur une adresse Gmail emmanuelmacron3@gmail.com). Et, pressé par un membre de l'auditoire, il a concédé à lancer un slogan à la François Guizot 2.0, « Français, réussissez et enrichissez-vous !»

> Revoir l'intervention d'Emmanuel Macron

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2014 à 13:41 :
Macron est excellent! J'approuve totalement ce qu'il veut faire. Il y va de l'avenir de la France.
a écrit le 13/12/2014 à 11:06 :
macron :il est dans son rôle il applique se que veulent : les US,la commission européenne ,et l'allemagne tant que nous ne serons pas alignés sur leurs lois et leurs méthodes nous aurons des coups tordus ! adieu notre belle FRANCE vive l'europe du amburger !
a écrit le 13/12/2014 à 10:07 :
Macronibus n'a rien d'original il applique les mêmes programmes que Renzi et autre, venus de Bruxelles, rien de plus conformiste que l'ENA, il n'a rien d'un entrepreneur il a été un intermédiaire financière rien d'autre, le métier en fait le plus facile où les clients sont demandeurs et non l'inverse, Montebourde a été honnête à la fin quand il a dit qu'il faut arrêter de mentir aux français, ....les bisounours sont nombreux incroyables...vive Georges Frêche il avait totalement raison...
a écrit le 13/12/2014 à 0:53 :
''On ne peut rester les deux pieds dans le même sabot'' Il faut avancer innover Monsieur Macron est à même de le faire, faisons lui confiance en lui demandant de préserver ou de ne pas oublier nos vraies valeurs comme celle de ''La belle époque '' La France est dotée d'outils, d'idées, tout à fait extraordinaires, alors restons optimistes !Il est essentiel de faire comprendre que la loi Macron a du BON!!! Par exemple: concernant les titres de propriété, ils est impératif de les sécuriser à cause des imprimantes et des scanners dont sont dotés certains protagonistes malintentionnés pour construire de faux titres en imitant les signature de certaine vieilles dames et de les rendre légaux par le biais d'une bornage Judiciaire sans passer par un bornage à l'amiable donc sans PV de carence, si en plus le juge se montre très complaisant il exemptera le protagoniste afin qu'il puisse dépouiller une vieille dame de tous ses biens propres pour obtenir 13 hectares de terre agricoles et bois ainsi qu'une ferme de 400m2 un droit d'eau et une maison de berger en pierre de 33 m2; Mais pire encore lorsque les victimes manifestent leurs désarrois en Cour d'Appel en démontrant avec des preuves probantes que ce protagoniste usurpateur passe par un bornage Judiciaire pour obtenir un vrai titre de propriété, en énumérant toutes les parcelles et les bien immobiliers.Cependant la Cour d''Appel n'entendra pas les revendications des plaignants demandant d'enjoindre l'Etude notariale de produire une copie authentique du titre de propriété afin d'obtenir la vérité, au contraire elle accordera la propriété à l'usurpateur et appliquera une sanction de 2000 euros aux plaignants motivant d'avoir osé écrire ''mensonger , faux et fallacieux''et pourquoi pas nous condamner à la guillotine? Les victimes se sont pourvues en Cour de Cassation, le spectre du titre rode dans cette Cour suprême, saura-t-elle voir à l'oeil nu ce que la Cour D'appel n'a pas voulu voir, une vulgaire falsification de titre de propriété grâce aux nouvelles technologies !!! Alors Oui à la Loi Macron! Oui !il faut évoluer mais dans le bons sens !!!!
Réponse de le 13/12/2014 à 12:58 :
Votre discour est une explication juridique d un cas d espèce. Il est totalement inopérant face à la sémantique des propos de Macron
a écrit le 13/12/2014 à 0:06 :
Que fait Macron au PS ?! Il n'a RIEN de socialiste ! Je défie qui que ce soit de me prouver le contraire ! Lui, comme Valls d'ailleurs, sont exactement sur les mêmes idées que les centristes alors qu'ils ne sont plus d'accord sur rien avec la gauche de leur parti. Pourquoi ne rallient-ils pas le centre ? Simple : par gout du pouvoir. Etre PS, ça permet d'être ministre...
a écrit le 13/12/2014 à 0:03 :
Aucun doute, avec Macron au PS, c'est la vraie mort du socialisme... Pas croyable qu'ils acceptent ça quand même...
a écrit le 12/12/2014 à 11:33 :
Un ministre qui parle anglais, et qui ne travaille a priori pas pour les rentiers de l'économie française, c'est révolutionnaire. Continuez, Mr Macron !
a écrit le 12/12/2014 à 11:07 :
Bravo pour le discours!!! par contre cela sous entend que forcément il va falloir faire de la résistance face aux lobbys riches sinon cela ne marchera pas!!!
a écrit le 12/12/2014 à 10:08 :
Il va falloir payer.. L'autorité s'est installé dans mon quartier en province, car les loyers sont faible, batiment moderne, BBC . Mais le staff n'a pas accepté de s'installer dans ce pays de ... a 50 minutes de PAris en TGV, et a 1h30 en tvg dirct de CDG.. Alors ils ont un beau batiment dans paris pour le Staff, payé avec mes impots.. plus pour longtemps....
a écrit le 12/12/2014 à 8:35 :
Bon maintenant que l'on a trouvé un ministre qui connaît comment marche l'économie, il faut lui trouver un parti sans Mélanchon, Aubry et autres prof d'écoles dont les choix ne sont guidés que par l'idéologie.
Réponse de le 12/12/2014 à 10:23 :
S'agissant de Macron, et Valls, indissociables avec Sapin et les autres, leur idéologies sont avant tout des théories STUPIDES conformes aux stupidités dispensées à l'ENA durant ces 20 dernières années ;
C'est toute une génération d'énarquiens et d'énarquiennes sachant rien affirmant tout brassant les idées les plus confuses, infondées, bref des brassées de conneries pures.
Réponse de le 12/12/2014 à 15:44 :
On n'a jamais vu la raison prévaloir très longtemps au sein du PS : les vieilles lubies marxistes sont toujours prêtes à refaire surface !
Réponse de le 12/12/2014 à 16:13 :
@s'agissant blabla
Votre argumentation est impressionnante. J'ai pas fait l'ENA mais je suis quand même d'accord avec lui et je suis sûr que l'on sera de plus en plus nombreux. Enfin une perspective pragmatique pour le pays !
a écrit le 12/12/2014 à 7:57 :
Le malheur du PS - et donc de la France - est d'etre tiraille entre une aile gauche menfoutiste, ideologue et jusqu'auboutiste capable de faire sombrer le pays pourvu que les dogmes soient sauves, et un aile reformatrice plutot ouverte sur les realites du monde et la competition qui se joue, l'obligation de se reformer pour survivre (cad abandonner les 35H, plus de flexibilite dans la licenciement...) mais divisee et lache car n'ayant pas le courage d'affronter les vociferations de l'aile gauche.
Du coup le PS cede au populisme, a son electorat (fonction publique) et produit des lois Macron qui ne feront rien avancer ou si peu. Et tant pis pour les Francais qui se levent le matin pour quasiment ne payer que des taxes, au premier rang desquels les entrepreneurs, artisans, independants, et qui voient leur avenir se fermer chaque annee un peu plus .... et tant pis pour le pays tout entier, l'essentiel est que l'ideologie soient sauve, et qu'on puisse etre reelu dans 10 ans, quand la droite aur fait des conneries et sera a nouveau rejetee par une populace qui aura oublie ce qu'est la gôche.
Réponse de le 12/12/2014 à 8:46 :
Ce que vous écrivez est vrai, et on a le même problème à droite: une moitié est constituée par des gens prêts à retourner se cacher en Gaule et qui veulent abandonner l'Euro pour le sesterce, coincés dans des dogmes moraux mais aussi économiques, il suffit de voir avec quelle nullité la droite a encouragé l'économie ces dernières années: uniquement les copains du CAC40. L'autre moitié est plus progressiste. C'est un grand parti du centre qu'il nous faudrait, qu'on puisse dire adieu aux marxistes du 19eme siècle et aux colbertistes du 17eme.
Réponse de le 12/12/2014 à 10:10 :
Ben arreter de vous levez le matin, vous verrez c'est chouette.. avant vous etes un sale patron, ensuite tout le monde vous plaint.. et crache sur les autres. Essayer de profitez un peu au lieu de vous lever le matin....
a écrit le 12/12/2014 à 6:47 :
Enfin un discours intelligent et pragmatique au gouvernement. Quel virage pour cette gauche engluée dans son dogmatisme archaïque . Bravo. Voilà enfin un peut d'air frais et de jeunesse. Espérons qu'il ne sera pas empêché par son parti...
a écrit le 11/12/2014 à 21:24 :
En clair il faut aider à la création et la croissance des entreprises. Il a entièrement raison !
a écrit le 11/12/2014 à 20:11 :
« Protéger les entreprises et les jobs existants serait une erreur » Macron ----- Eh oui ---
MALHEUREUSEMENT à mon humble avis '' Mr le ministre a entièrement raison '' !!!!! il ne reste plus de commerçants et d'artisans .... les villes et les campagnes sont vidées de leurs commerces , quand aux artisans '' fini '' il y a les autoentrepreneurs qui durent combien de temps ? les usines ? la métallurgies ? l'automobile ? fini ... et j'en passe donc '' moralité ''« Protéger les entreprises et les jobs existants serait une erreur » Macron >> il a donc raison , nous mettons en place ... l'apprentissage pour les jeunes et créer de l'emploi ....??? dans quelles professions ?.
a écrit le 11/12/2014 à 19:31 :
Malgré ces belles déclarations, le gouvernement a dit "amen" aux taxis, en faisant tout pour décourager les VTC, Uber et autres entreprises d'un nouveau genre...
Réponse de le 12/12/2014 à 12:17 :
C'est plus simple de taper sur les notaires: ils ne bloquent pas les rues et ne font pas pleurer dans les chaumières
Réponse de le 12/12/2014 à 12:31 :
+1
Réponse de le 13/12/2014 à 9:14 :
Taper sur les notaires ? Ah bon ? Pour l'instant la réformette est loin de la remise en cause des acquis.
Taper sur les taxis, c'est comme taper sur la SNCF ou les routiers, ça se voit, ça mets un bordel monstre et à la fin le gouvernement cède... Donc politiquement ça ne rapporte rien. Même si ils mériteraient tous une bonne réforme. Au lieu de ça, rien n'est fait mais on laisse se développer en loucedé le "covoiturage payant", ou uberpop c'est pareil. Mais ça se voit moins et ça fait moins de bruit.
a écrit le 11/12/2014 à 19:06 :
Plutôt que de protéger les grands groupes qui finiront par délocalisé tôt ou tard, qui détruisent les PME; ieux vaudrait aider les PME.
a écrit le 11/12/2014 à 18:57 :
Qui doit en juger si ce n'est l’intéressé?
a écrit le 11/12/2014 à 18:52 :
..".ce serait une erreur de protéger les entreprises et les jobs existant" dit-il ! Ce que je comprends, moi, c'est que hormis les fonctionnaires et les politiciens, les gens pourront être mis à la porte du jour au lendemain. Bravo, quel progrès social !!!!!!!!!!
Réponse de le 11/12/2014 à 19:09 :
Bon nombre de fonctionnaires sont en cdd durant plus de 15 ans... Quand à ceux qui sont en cdi, si ils n'arrivent pas a progresser c'est retraite forcé avant l'âge histoire de ne pas leur payer la retraite pleine... Si ce status est un progrès plu social autant le généraliser au privé. Mais je ne pense pas que ce soit viable pour les travailleurs.
Réponse de le 12/12/2014 à 3:45 :
Si c'est si dur que cela dans le public, supprimons le fonctionnariat et alignons les regles sur les conditions generales du prive.
a écrit le 11/12/2014 à 18:27 :
's'est'
a écrit le 11/12/2014 à 18:22 :
Allez Delphine Cuny, il y a 36 commentaires annoncés, et seulement une poignée visibles,
pour la liberté de la Presse, la liberté de l'expression et pour le débat démocratique
Publiez publiez tous les commentaires élogieux à n'en pas douter ... publiez tous sans exception.
a écrit le 11/12/2014 à 18:22 :
Toutes les forces de l'immobilisme se liguent dans ce pays vieillissant.

On est tous avec vous, certains reviendront si c'est pour construire pour demain.
Réponse de le 11/12/2014 à 19:00 :
Les adolescents font la même réflexion vis a vis de leurs parents mais c'est souvent des caprices...!
Réponse de le 11/12/2014 à 19:11 :
Ils partent pour la valeur boursière; ils ne reviendront pas.
Réponse de le 12/12/2014 à 1:35 :
Fichez le camps et bon vent !
Réponse de le 12/12/2014 à 12:29 :
Déjà fait! J'allais pas attendre 10 ans pour trouver des opportunités économiques le temps qu'un gouvernement ose braver l'opinion de personnes comme vous pour réformer ce pays!
a écrit le 11/12/2014 à 18:03 :
Les jobs protégés ce sont ceux des députés, des sénateurs, des ministres nuls et tricheurs et du président de la république !!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 11/12/2014 à 17:55 :
Ben nous on ne veut pas protéger le job de ministre de macron. Dehors, et vite
a écrit le 11/12/2014 à 17:01 :
C EST LE CONTRAIRE QU IL FAUT FAIRE CE JEUNE COQ NE CONNAIS RIEN A LECONOMIE D ENTRPREPRISE ? IL FAUT AIDE AU DEVELOPEMENT DES PETITE ENTREPRISE INOVENTE CREATRISE D EMPLOIS ?LE CAT 40 N A BESSOIN DE PERSONNE???
Réponse de le 12/12/2014 à 1:38 :
Entièrement d'accord ce prétentieux est un incompétent qui va conduire le pays à la ruine avec la complicité de Valls ; il est temps que ces deux politiques dangereux soient écartés du gouvernement
Réponse de le 12/12/2014 à 13:59 :
C EST EXACTEMENT CE QU'IL A DIT, IL VEUT AIDER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES INNOVANTES POUR QU'ELLES DEVIENNENT GRANDES
a écrit le 11/12/2014 à 16:54 :
il est grand temps que la France se mette à la page ! au lieu d'exporter ces ingénieurs et ses informaticiens vers la sillicon valley ... au moins essayer de la faire prospérer ici. Apple Google, Yahoo, Amazon, tous ces grands noms des nouvelles technologies sont apparus aux états unis et ont remplacés les GM Ford ou TEXACO....
La France pourrait créer des entreprises de tailles mondiales dans les biotechnologies, dans les nanotechnologies nous avons des talents mais nous ne savont ni les valoriser ni leur donner les moyens de grandir car tout est fait pour le maintient de ce qui existe et n'ont pas pour faire prospérer ce qui émerge
Réponse de le 11/12/2014 à 17:00 :
Au contraire, les français sont déchainés contre le progrès biologique, car il passe par le développement d'OGM...
a écrit le 11/12/2014 à 16:54 :
Il pérore ,et des oreilles bienveillantes l écoutent en dodelinant . C est y pas magnifique le microcosme .
a écrit le 11/12/2014 à 16:49 :
Les entrepreneurs de startups sont libres.....de s'effondrer sous les taxes et impôts!
a écrit le 11/12/2014 à 16:29 :
Et il est ministre de l'économie.... Tput pays a besoin d'une industrie forte c d'ailleurs une des raisons du marasme Français. Et de plus c bien de soutenir les nouvelles boites et jeter à la poubelle les anciennes, sauf qu'il y a un problème de taille, les nouvelles boites dites du XXIéme siècle crée beaucoup moins d'emplois(robotisation, informatisation etcetc) que les anciennes entreprises.....
a écrit le 11/12/2014 à 16:05 :
Avec de tels propos révolutionnaires, Il va se faire virer du PS....Mais il va rapidement s'apercevoir que les conservatismes ont la vie dure....
a écrit le 11/12/2014 à 15:27 :
faire de grands groupes c'est tout ; c'est quel régime ça....!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 11/12/2014 à 15:26 :
que deviennent les auto-entrepreneurs et petites entreprises ....................?
Réponse de le 11/12/2014 à 18:01 :
auto-entrepreneurs kaputt au 1er janvier.Les petites entreprises qui restent payeront pour la compétitivité des plus grosses,comme d'hab!
a écrit le 11/12/2014 à 15:07 :
et si les outsiders étaient les collectivités locales?budget a l'équilibre ,fortes embauches,donneuses d'ordres importantes!merci de ne pas les oublier monsieur Macron
Réponse de le 11/12/2014 à 15:13 :
tout à fait d'ailleurs les besoins sont énormes. Il suffit d'embaucher automatiquement tous ceux qui ne trouvent pas d'emplois et la crise française est fini.
Réponse de le 11/12/2014 à 15:30 :
@élu PS - Visiblement vous n'avez rien compris, les fortes embauches des collectivités locales sont faites avec l'argent de l'Etat, le nôtre. Que vous le vouliez ou non seules les entreprises produisent de la valeur ajoutée et alimentent la collectivité en ressources, vous par exemple en payant vos indemnités d'élu. Un peu de bon sens et de réalisme ferait du bien, même au PS.
Réponse de le 11/12/2014 à 16:29 :
Vous êtes un vrai élus ps ca ne m'étonne pas
Encore quelques mois et vous seres à pole emploi voir la Réalite engendré par les dépenses exponentielles de 36000 petits rois
Réponse de le 11/12/2014 à 17:08 :
Et on finance tout ça avec les impôts des élus ! Je signe tout de suite !!
Réponse de le 11/12/2014 à 17:57 :
budget à l'équilibre ? Avec nos impôts, pas pour bonne gestion
Réponse de le 12/12/2014 à 10:17 :
Il y a 2 possibilités, Soit vous êtes un troll, et c'est fatiguant, arretez SVP, Soit vous etes un vrai elu PS, et votre raisonnement doit rester pour montrer a tous qu'il faut liquide cette gauche qui ne vis que sur le dos de la bete. Mais quel bonheur de ne plus se lever le matin pour bosser pour des clopinettes. VOus m'embauchez quand ? Car je veux prendre mes 20 jours de maladie par an.. En 20 ans, je n'ai été malade que 20 jours dans ma première vie. J'ai bien l'intention de me rettraper. Embauchez moi SVP !!!!
Réponse de le 12/12/2014 à 12:24 :
oh non, pas les collectivités locales! les "emplois fictifs" pour remercier les électeurs, ça détruit notre pays! Trop de placardisés, "absolument débordés"!
Marre d'une France administrée par des bons à rien, sauf à traire les contribuables!
a écrit le 11/12/2014 à 14:48 :
L'innovation périme forcément les anciennes entreprises ! Dès lors, se méfier de "l'innovation lorsque celle-ci « détruit des entreprises »" est un contre-sens...
a écrit le 11/12/2014 à 14:46 :
Pitoyable!
De la démagogie pour startup!
Car qui payent le système qui permet de payer des personnes comme ce Mr Macron: ceux qui travaillent dans les entreprises qu'il sacrifierait bien.
Il oublie totalement la volatilité des entreprises NTIC.

Quant au slogan final, il est parfaitement PATHETIQUE venant d'un ministre qui siphonne toutes les professions libérales, taxe à n'en plus finir et augmente toutes les assiettes pour qu'il reste le moins possible à la fin.
Réponse de le 11/12/2014 à 16:08 :
La logique qui consiste à subventionner par exemple des marins pêcheurs alors que les quotas et les conditions de marché les empêchent d'avoir une activité rentable, plutôt que de mettre le fric pour les aider à se reconvertir, me paraît mortifère pour l'économie du pays, et de voir enfin cela changer est plutôt bon signe. Pourvu qu'il regarde l'inutile et grotesque subventionnement du marché immo tiens...
Réponse de le 12/12/2014 à 13:46 :
A priori vous ne connaissez pas le marché de la pêche!
Le problème de la pêche vient de la corruption de l'UE par les sociétés de pêche industrielle qui ont fait mettre des quotas en nombre de bateau au lui de mettre des quota en tonne par membre d'équipage.
Ce faisant il ont fait détruire les petits bateaux de "pêche artisanale" faisant vivre plusieurs famille locales par unité de poisson au profit de bateaux usines armés par des équipages mercenaires et moitié esclaves détruisant les stocks de poissons.
Donc si la "logique" de ce ministre avait été respectée, c'est aux petits bateaux que l'on aurait donné une chance pas aux mastodontes installés de la pêche!
Alors renseignez-vous et réfléchissez avant de poster "Héhé"
a écrit le 11/12/2014 à 14:19 :
Mais protéger les "Hauts fonctionnaires",on continue. Ils ne prennent aucun risque quant aux conséquences de leurs décisions, elles sont pour les autres. Eux restent bine à l'abri derrière leur statut figé ad vitam aeternam.
Et l'on s'étonne de la montée du FN...
Réponse de le 11/12/2014 à 14:44 :
FN qui en plus fait la preuve, dans le villes qu'il a remporté lors des dernières municipales, de sa capacité à gérer... Ce qui lui manquait jusqu'à présent.

Et il n'en faudra peut être guère plus pour que les français le portent au pouvoir bientôt.
Nos (très) chers politiciens actuels n'auront alors que leurs yeux pour pleurer. Mais moi je ne les plaindrais pas...
a écrit le 11/12/2014 à 14:02 :
Macron et Valls prennent les Députés Sénateurs pour ce qu'ils montrent "eux mêmes" être, des godillots blablateurs aux idées de la plus grande vacuité et aux cerveaux creux qui se laissent brinqueballer à droite, en bas ... le plus bas possible.
a écrit le 11/12/2014 à 13:59 :
Aider les outsiders , selon macron alors que ceux qui crée des boîtes en france ne sent sortent même pas , du grand ninporte quoi pour faire plaisir aux américains , alors allez y UBER , surtout ne faite pas l'erreur de vous domicile en france et tout les profits réalises doivent être déclarés ailleurs bien sur pendant que les taxis pigeons payent la total en france , avec quel argent on vous paye monsieur le ministre , sûrement pas celui d' uber , alors continuez avec les outsiders on rigolera bien bientôt quand les investisseurs ne voudront plus vous prêter et que vous aurez tondus tous les imbéciles qui payent des charges en france .
a écrit le 11/12/2014 à 13:55 :
ce qui compte ce sont les actes: pour l'instant on a surtout vu l'inverse de ce qu'il raconte et en particulier on ne touche pas aux emplois des fonctionnaire administratifs ou des élus.
Réponse de le 11/12/2014 à 14:45 :
C'est de la réformette et du baratin

Un coup à droite un coup à gauche

Le cdi le status des fonctionnaires les dépenses des mairies le bordel du code du travail et les prudhommes etc

a écrit le 11/12/2014 à 13:55 :
Mais d'où sort ce jeune maCrON ? Ha oui de chez les financiers cosmopolites Rotschild....
Nous pouvons être certains que lorsque il aura détruit la France pour permettre à ces financiers pourris de piller traquillement notre Nation, il retournera chez eux avec une prébende d'associé.
Réponse de le 11/12/2014 à 14:15 :
Vraiment limite de chez limite votre commentaire
Réponse de le 12/12/2014 à 0:57 :
Le financier de chez Rotschild il en connaît certainement un peu en économie ... Mais vous préféreriez certainement un professionnel de la politique qui ne sait pas ce qu'est une entreprise.
a écrit le 11/12/2014 à 13:39 :
la tradition socialo communiste d'aider les entreprises privées avec des impots et de créer des fonctionnaires pour lutter contre le chomage...
a écrit le 11/12/2014 à 13:20 :
stop à a protection la fonction publique !
Réponse de le 11/12/2014 à 13:39 :
Un rapport avec l'article dans un commentaire, c'est mieux...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :