Sony compte sur les consoles et la photo pour se relancer

Le géant de l'électronique nippon vise une augmentation de 25% de ses ventes dans le jeu vidéo. Il a également a indiqué qu'il resterait sur les mobiles mais seulement sur certains marchés, misant sur les plus rentables.
Dans la division appareils qui comprend les capteurs photos utilisés notamment par Apple dans les iPhone, le groupe japonais attend des ventes en hausse de 70% à 1.500 milliards de yens.
Dans la division appareils qui comprend les capteurs photos utilisés notamment par Apple dans les iPhone, le groupe japonais attend des ventes en hausse de 70% à 1.500 milliards de yens. (Crédits : reuters.com)

La Playstation 4 et les capteurs photo comme piliers. Sony a présenté mardi 25 novembre un plan de redressement pour les trois prochaines années dans lequel il mise sur ces activités pour accroître ses ventes. Des coupes sont attendues dans les gammes de téléviseurs et de téléphones mobiles.

Cherchant à réduire ses coûts, Sony n'envisage pas de renouveler son accord de sponsoring avec la Fédération internationale de football (Fifa), l'année prochaine. À la Bourse de Tokyo, le titre Sony a fini sur un bond de 6,12%, son niveau le plus élevé depuis avril 2011, porté par les espoirs placés dans ce plan redressement.

Téléviseurs personnalisés et services

Le géant de l'électronique nippon prévoit de doper les ventes de sa division jeux vidéo de 25% à 1.600 milliards de yens (10,93 milliards d'euros), notamment grâce à une augmentation du revenu par utilisateur par le biais des téléviseurs personnalisés et des services dans la vidéo et la musique. Accompagné de Warner et Universal Music, Sony est ainsi entré en mai dans le capital de la start-up britannique de reconnaissance musical Shazam.

     | Lire Sony écoule 10 millions de PlayStation 4 en moins de neuf mois

Dans la division appareils qui comprend les capteurs photos utilisés notamment par Apple dans les iPhone, le groupe japonais attend des ventes en hausse de 70% à 1.500 milliards de yens.

Sony reste dans la division mobile malgré tout

Concernant le marché des mobiles, Sony s'y voit toujours un avenir, malgré des ventes en recul de 30%. "Nous ne visons pas la taille ou des parts de marché mais de meilleurs bénéfices", a expliqué Hiroki Totoki, le nouveau patron de la division mobile de Sony, à l'occasion d'une journée investisseurs. Il est ainsi "difficile" pour Sony d'être présent sur le marché de masse des appareils à bas prix qui ne génèrent pas de marges

Après avoir repris en 2011 à part entière l'activité des mobiles auparavant cogérée avec le suédois Ericsson, le groupe japonais est à la peine dans plusieurs pays, notamment en Chine et aux États-Unis où la part du marché du groupe est inférieure à 1%. Il s'en tire mieux au Japon (17,5%) et en France (11,7%), mais il est très loin de Samsung et d'Apple.

     | Lire Smartphone : le duopole Samsung Apple s'effrite

La piètre performance des smartphones Xperia du constructeur a pesé sur ses résultats récents et Sony a annoncé qu'un plan plus détaillé de redressement de cette division serait dévoilé avant la fin mars. Une réduction de 15% des effectifs, soit environ 1.000 emplois, de la filiale de smartphones, tablettes et montres connectées a déjà été lancée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.