Le Français Atos s'offre la branche informatique de l'Américain Xerox

 |   |  399  mots
Atos se félicite d'acquérir ainsi une relation pérenne avec environ 300 clients aux Etats-Unis, comprenant des contrats pluriannuels avec des entreprises américaines de premier ordre.
Atos se félicite d'acquérir ainsi une "relation pérenne avec environ 300 clients aux Etats-Unis, comprenant des contrats pluriannuels avec des entreprises américaines de premier ordre". (Crédits : reuters.com)
La transaction, qui s'élève à 840 millions d'euros, doit permettre au groupe de services informatiques de tripler de taille aux Etats-Unis et de figurer ainsi parmi les cinq premiers acteurs mondiaux du secteur.

Atos mise sur l'Amérique du Nord. Le groupe français de services informatiques a annoncé vendredi le rachat des activités de l'Américain Xerox dans le domaine pour 840 millions d'euros, en précisant que cela lui permettra de tripler de taille aux Etats-Unis et de devenir l'un des cinq premiers groupes mondiaux du secteur.

Le montant de la transaction pourrait être augmenté de 40 millions d'euros au moment de la signature en fonction de certains éléments qui ne sont pas précisés. Le groupe français et l'Américain comptent en outre renforcer leur "coopération stratégique mondiale pour travailler sur des projets d'innovation communs ainsi qu'à une démarche de commercialisation conjointe", précisent-ils dans un communiqué.

"D'une présence européenne à une position de leader mondial"

Atos, qui assurera désormais les services informatiques de Xerox, prévoit de finaliser la transaction au deuxième trimestre 2015 et pense qu'elle aura un impact positif de 10% sur son bénéfice par action dès la première année. L'entreprise française pense tripler sa taille aux Etats-Unis, qui deviendra son premier marché, passant d'un chiffre d'affaires de 0,6 milliard d'euros à 1,7 milliard d'euros. Sa part de chiffre d'affaires réalisée aux Etats-Unis devrait passer de 6% à 17%.

"L'accroissement de nos positions aux Etats-Unis est une étape majeure dans la réalisation de notre plan à trois ans". "Cela permet à Atos d'évoluer d'une présence européenne à une position de leader mondial et de figurer dans le top 5 des acteurs mondiaux des services informatiques", déclare le PDG d'Atos, Thierry Breton dans un communiqué.

Atos se félicite notamment d'acquérir avec cette transaction une "relation pérenne avec environ 300 clients aux Etats-Unis, comprenant des contrats pluriannuels avec des entreprises américaines de premier ordre, notamment sur des marchés attractifs tels que la distribution et la santé".

Un chiffre d'affaires estimé à 1,05 milliard de dollars

Les activités d'externalisation informatique de Xerox ont généré un chiffre d'affaires estimé à 1,05 milliard de dollars pour une marge opérationnelle de l'ordre de 8% en 2014. Elles emploient 9.800 personnes dans 45 pays, dont 4.500 aux Etats-Unis.

Pour Xerox, cette transaction permet un recentrage sur son coeur d'activités et une spécialisation sur les secteurs à plus forte valeur, affirme Ursula Burns, directrice générale de Xerox, dans le communiqué.

L'action Atos grimpe de plus de 5% ce vendredi matin à l'ouverture de la Bourse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2014 à 21:11 :
Bizarre pourquoi ils n'achètent pas plutot des boites françaises ? Et pourquoi pas se développer en France et y créer des emplois ?
Réponse de le 20/12/2014 à 8:10 :
atos a achete Bull pour 600M euro il y 6 mois.
je pense qu'ils ont atteint leur taille critique en france
a écrit le 19/12/2014 à 11:31 :
Il y a (très !) longtemps, Xerox Data Systems s'appelait Scientific Data Systems / SDS. Ce sont eux
qui ont inventé la souris et le système de transmission de données EtherNet.
Réponse de le 21/12/2014 à 15:02 :
ethernet, en effet !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :