HP Entreprise va supprimer 5.000 emplois dans le monde

 |   |  326  mots
Meg Whitman, Pdg de HPE
Meg Whitman, Pdg de HPE (Crédits : Reuters)
La société informatique américaine Hewlett Packard Enterprise (HPE) a l'intention de supprimer au moins 5.000 emplois, soit 10% de ses effectifs, selon l'agence d'informations financière Bloomberg jeudi.

HPE prévoit de supprimer au moins 5.000 postes dans le cadre d'une politique de réduction des coûts afin de faire face à une concurrence croissante selon des sources proche du dossier. Cette réduction d'environ 10% de la main-d'oeuvre du groupe, qui compte actuellement 50.000 employés, est susceptible d'être lancée avant la fin de l'année, précise Bloomberg.

Ces coupes doivent débuter avant la fin de l'année et devraient concerner des salariés aux Etats-Unis et à l'étranger, poursuit Bloomberg, qui cite des sources anonymes. Des postes de direction pourront notamment être visés. Le groupe, qui est notamment implanté en France, à Paris et à Grenoble, n'a pu être joint dans l'immédiat.

| Lire aussi HP Enterprise, né de la scission d'HP, se scinde à son tour en deux

Un plan de sauvetage après un scission difficile en 2016

Lors de la publication de ses résultats trimestriels le 5 septembre, la patronne du groupe Meg Whitman avait annoncé un plan d'économies baptisé HPE Next, qui doit notamment consister à redéployer des équipes sur les pays les plus rentables.

HPE avait alors annoncé un chiffre d'affaires trimestriel en baisse d'un tiers, à 8,2 milliards de dollars, contre 12,2 milliards de dollars publiés à la même période de 2016, notamment en raison de frais de restructuration et de cession. Ce chiffre était néanmoins meilleur qu'attendu par les analystes, qui prévoyaient 7,5 milliards de dollars. Le bénéfice ajusté par action était lui aussi supérieur aux attentes.

HPE procède depuis quelque temps à une cure d'amaigrissement, avec notamment la cession de sa division logiciels au britannique Micro Focus, annoncée l'an dernier et finalisée début septembre. HPE est issu de la scission du géant Hewlett Packard. Les activités historiques du groupe dans les PC et les imprimantes dépendent aujourd'hui d'une autre entreprise, HP Inc.

| Lire aussi HPE cède ses logiciels à Micro Focus pour 8 milliards de dollars

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2017 à 13:42 :
Cette entreprise n'a su gérer et concilier ses absorptions et les virages tech, et de marché.
a écrit le 22/09/2017 à 12:16 :
Il faudrait surtout que leurs cartouches d'encre durent plus longtemps :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :