HiSeq X, le superordinateur qui décode votre génome pour 735 euros

 |   |  235  mots
Le premier décryptage du génome humain a coûté 2,7 milliards de dollars soit 3 millions de fois plus cher.
Le premier décryptage du génome humain a coûté 2,7 milliards de dollars soit 3 millions de fois plus cher. (Crédits : Stuart Caie)
Illimuna, leader mondial du marché des machines de séquençage génétique, a conçu un ordinateur capable de décrypter un génome humain en quelques heures.

C'est une barrière symbolique qui vient d'être franchie. Onze ans après le premier décodage du génome humain, la société Illumina a annoncé mardi que, grâce son superordinateur, le HiSeq X, il va pouvoir décoder 20.000 génomes par an à 1.000 dollars chacun (735 euros).

L'entreprise, leader mondial du marché des machines de séquençage génétique, atteint un objectif de longue date. Le premier séquençage réalisé par Human Genome Project (HGP) aura pris près de 15 ans et coûté 2,7 milliards de dollars (2 milliards d'euros), soit 3 millions de fois plus cher que ceux réalisés quotidiennement par le superordinateur d'Illumina.

Faire avancer la recherche

Le HiSeq X, dont le prix est d'un million de dollars pièce, devrait permettre des avancées dans la recherche médicale. "Pour comprendre le cancer, nous avons besoin de séquencer des centaines de milliers de génomes du cancer et ceci est le moyen d'y arriver", a commenté Jay Flatley, directeur exécutif d'Illumina.

Une démarche appuyée par le Premier ministre britannique David Cameron, qui a récemment lancé l'initiative "100.000 genomes", avec pour cible des volontaires atteints de cancers ou de maladies rares. Le projet a pour but de découvrir les gènes pathogènes récessifs et de prévenir les risques de transmission de maladie grave à leurs enfants par des parents atteints.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/01/2014 à 21:21 :
Bienvenue à Gattaca :)
a écrit le 16/01/2014 à 16:57 :
A quoi ça sert d'avoir le "livre" si on ne sait pas le lire ?
Moi de qui m'intéresserait sur mon génome :
- La part de Néanderthal qui est en moi
- L'origine de mes ancêtres proches, lointains
- Mes risques de santé à surveiller
Réponse de le 16/01/2014 à 23:38 :
En effet, lire un livre dans un langage incompréhensible est une perte de temps. Connaître son génome sans être capable de le modifier c'est comme s'observer dans un miroir. Cela peut être amusant quelques minutes mais pas plus. Concernant les risques sanitaires, ils sont de loin négligeables face à ceux que l'on peut rencontrer au quotidien (accident de la route, agression, intoxication alimentaire, etc).
Réponse de le 16/01/2014 à 23:52 :
Mais si on n'a pas le livre, on ne peut pas apprendre a lire?
Réponse de le 18/01/2014 à 12:25 :
@Capuloulou

Sans connaître l'alphabet et le sens des mots vous n'irez pas bien loin. Votre livre vous semblera aussi utile qu'un papyrus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :