Comment Withings compte devenir un acteur majeur de la santé connectée

 |   |  879  mots
Les objets connectés de Withings.
Les objets connectés de Withings. (Crédits : DR)
Deux ans après son rachat à Nokia par son propre fondateur, Eric Carreel, Withings parachève sa mue en acteur de la e-santé en levant 53 millions d'euros auprès du fonds spécialisé Gilde Healthcare. Son objectif : devenir le champion français du suivi de données médicales à distance, grâce à ses différentes familles d'objets connectés (balances, tensiomètres, montres, thermomètres, capteurs sous matelas) et à de plus en plus de services exploitant la donnée récoltée au profit du secteur médical.

53 millions d'euros pour changer de dimension. Mardi 28 juillet, la startup francilienne Withings, connue pour ses objets connectés dans la maison (pèse-personne, thermomètre et tensiomètre, capteurs sous matelas) annonce le succès d'une nouvelle levée de fonds, sa troisième depuis sa création en 2008 mais sa première depuis qu'elle a retrouvé son indépendance en 2018, après un passage au sein du groupe Nokia, auquel elle avait été vendue pour 170 millions d'euros en 2016, puis rachetée par son propre fondateur, Eric Carreel, deux ans plus tard. Menée par le fonds hollandais spécialisé en santé Gilde Healthcare, et avec le soutien des français Idinvest Partners, Bpifrance, BNP Paribas Développement, Oddo BHF et Adélie Capital, ce tour de table vise à acter le pivot stratégique de Withings dans la santé connectée, et lui donner les moyens de ses ambitions, qui sont de déployer le suivi médical dans la vie quotidienne des Français et des Américains, et d'embarquer le milieu médical dans cette quête de modernité.

Lire aussi : Avec...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2020 à 13:46 :
pour que tous devienne hypocondriaque
c'est une honte
tout cela pour qu'un seul se remplisse les poches
et vu l'application covid et son résultat en france il faut aller voir ailleurs
a écrit le 28/07/2020 à 10:50 :
La santé con-nectee est un "couillonade" supplémentaire à ajouter au tableau de la multitude des "couillonades" existantes promues par des Startups qui n'ont qu'un objectif, vendre rapidement leur société pour se faire (rapidement) un maximum de pognon. Quant à venir me " foutre un thermomètre dans le "c.l" pour alimenter des bases de données, le "Monsieur"...il est pas né.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :