Prix 10.000 startups 2022 : découvrez les gagnants de Lille et des Hauts-de-France !

De retour pour une 10è saison événement, le Prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune, a récompensé à Lille six startups de la région Hauts-de-France: Induo, Inodesign, Core for Tech, Stirrup, Vaxinano et Eppur. L'une d'entre elles repartira-t-elle, en plus, avec un grand prix national ? Réponse le 28 mars sur la scène du Grand Rex à Paris.

6 mn

Induo, Inodesign, Core for Tech, Stirrup, Vaxinano et Eppur sont les six gagnants de la région Ile-de-France du prix 10.000 startups pour changer le monde 2022, organisé par La Tribune.
Induo, Inodesign, Core for Tech, Stirrup, Vaxinano et Eppur sont les six gagnants de la région Ile-de-France du prix 10.000 startups pour changer le monde 2022, organisé par La Tribune. (Crédits : La Tribune)

Le prix 10.000 startups pour changer le monde 2022, c'est parti ! Après MarseilleLyonNantes et Paris ces deux dernières semaines, et Strasbourg jeudi, le tour de France de l'innovation de La Tribune a poursuivi sa tournée à Lille ce vendredi 4 février. Le principe : couronner une startup dans chacune des six catégories Environnement & EnergieIndustrie du futurData & IASmart tech (innovations d'usage), Santé et Start (pépites en phase d'amorçage). Vingt-trois startups de la région Hauts-de-France sont venues pitcher leur innovation devant un jury de professionnels. En plus de La Tribune se trouvaient nos partenaires BNP Paribas, la Mission French Tech, Bpifrance, Business France et Euratechnologies.

L'une d'entre elles sera-t-elle grande gagnante nationale ? Pour le savoir, rendez-vous au Grand Rex de Paris le 28 mars prochain à 19h, pour la cérémonie de remise des prix qui réunira l'ensemble de l'écosystème d'innovation français. Le 28 mars sera assurément un temps fort pour les startups, investisseurs, institutionnels et grands groupes : ce feu d'artifice final conclura une journée entière de débats, keynotes et surprises lors du Think Tech Summit, l'événement qui pense le futur du numérique, également organisé par La Tribune.

Mais avant d'avoir peut-être les honneurs du Grand Rex, les lauréats primés ce matin devront battre dans leur catégorie les autres vainqueurs issus des étapes régionales à Marseille, Lyon, Nantes, Paris, Strasbourg, Toulouse et Bordeaux. Le 28 mars, en plus des six prix -un par catégorie-, le jury national décernera également un prix Coup de cœur, un prix Impact et un prix International, tous parmi les gagnants régionaux. Enfin, il y aura aussi un prix spécial Outre-Mer, récompensant une startup issue de trois étapes spéciales à La Réunion, dans les Caraïbes (Guadeloupe, Martinique et Guyane) et en Polynésie française.

Lire aussi 9 mnPrix 10.000 startups pour changer le monde : découvrez les gagnants 2021 !

Dans la catégorie Environnement & Energie, le jury a récompensé Pauline Guesne, la cofondatrice de 32 ans de Induo. Son premier succès est un tissu de chemise qui résiste aux taches, à la transpiration et aux froissements, ce qui permet de le laver moins souvent, et donc d'économiser des lavages en machines qui sont l'un des principaux postes de consommation d'eau et d'électricité de la maison. Le tissu est distribué dans 25 pays à des marques telles que Galeries Lafayette, IKKS ou El Ganso. Fort de ce succès international, Induo va plus loin en fabricant le premier textile 100% recyclé et 100% recyclable, issu d'une innovation de rupture brevetée qui permet de recycler plus de 50% des textiles du marché contre 1% actuellement. La startup compte produire à grande échelle depuis une usine dans les Hauts-de-France afin de transformer de bout en bout l'industrie textile mondiale.

Dans la catégorie Industrie du futur, le gagnant est Mickael Coronado, le CEO de 37 ans de Inodesign. Cette startup lilloise relocalise l'industrie électronique en France en concevant et produisant des cartes électroniques et cordons électriques sur mesure, dans des temps records, avec un tarif compétitif avec l'Asie. OVHCloud et la licorne Exotec font partie de ses clients. Son secret : ses logiciels d'optimisation industrielle dotés d'intelligence artificielle, qui permettent de maîtriser à la fois le matériel et le logiciel qui le fait tourner.

Lire aussi 6 mnPrix 10.000 startups 2022 : découvrez les gagnants du Grand Est !

Dans la catégorie Data & IA, le prix revient à Nicolas Vera, le CEO de 41 ans de Core for Tech. Cette innovation de rupture issue du domaine médical mesure et prédit la somnolence au volant grâce à la variabilité du rythme cardiaque. La startup a développé une application mobile qui se connecte aux montres connectées et à tous les devices industriels. Elle vise ainsi des partenariats avec des équipementiers dans l'automobile afin d'intégrer sa technologie directement dans la voiture connectée et autonome de demain.

Dans la catégorie Smart tech (innovations d'usage), le jury a primé Delphine Barthe, la fondatrice et CEO de 40 ans de Stirrup. Cette social tech met en relation des propriétaires de logements vacants -3 millions en France actuellement- et des associations d'aide au logement, pour les transformer en logements "tremplins" pour des personnes sans-abri, des femmes victimes de violences conjugales, des jeunes sortis de l'aide à l'enfance ou des réfugiés. Le logement est prêté pour six mois afin de laisser le temps à la personne de rebondir. En contrepartie, le propriétaire bénéficie d'avantages fiscaux, ce qui rend cette démarche sociale et solidaire intéressante financièrement.

Lire aussi 6 mnPrix 10.000 startups 2022 : découvrez les gagnants du Grand Ouest !

Dans la catégorie Santé, le lauréat est Didier Betbeder, le fondateur et CEO de 63 ans de Vaxinano. Cette biotech lilloise propose une plateforme vaccinale de nouvelle génération permettant de développer de nouveaux vaccins nasaux. A la différence des vaccins traditionnels, ses vaccins nasaux reposent sur des nanoparticules biosourcées (amidon et lipides) capables de traverser le mucus et qui font office de barrière contre les virus. Autrement dit, la technologie de Vaxinano, issue de trente année de recherche publique, bloque l'infection et donc la transmission des virus, ce qui pourrait se révéler "game changer" dans la lutte contre le Covid-19, pour lequel la startup mène actuellement des essais cliniques de phase 1. Vaxinano dispose également du premier vaccin au monde contre le virus de la toxoplasmose.

Et enfin, dans la catégorie Start, qui récompense les jeunes pousses en amorçage dans tous les domaines, le jury a récompensé Colin Gallois, le cofondateur et CEO de Eppur. La startup résout le gros problème des fauteuils roulants manuels : l'absence de freins, qui pousse l'utilisateur a freiner avec ses propres mains. Eppur a donc mis au point une paire de roues adaptable à n'importe quel fauteuil roulant manuel, qui intègre un système de freinage par "rétropédalage" : l'utilisateur peut actionner un frein en tirant la main courante légèrement vers l'arrière. De quoi permettre à n'importe qui, quel que soit son appareil, sa pathologie ou son âge, de mieux maîtriser son fauteuil roulant manuel.

Lire aussi 5 mnPrix 10.000 startups 2022 : découvrez les gagnants de Lyon et sa région

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.