Snapchat, une entrée en Bourse à 4 milliards de dollars ?

 |   |  370  mots
Le petit fantôme devrait quintupler ses revenus publicitaires d'ici 2018, dépassant ainsi le milliard de dollars.
Le petit fantôme devrait quintupler ses revenus publicitaires d'ici 2018, dépassant ainsi le milliard de dollars. (Crédits : © Lucy Nicholson / Reuters)
La valorisation boursière de Snap Inc, lors de de son entrée à Wall Street en début d'année prochaine, pourrait s'élever entre 25 et 35 milliards de dollars.

Les enchères montent pour le petit fantôme jaune. Snapchat, rebaptisé Snap Inc, s'apprêterait à lever 4 milliards de dollars pour son introduction en bourse, prévue pour mars 2017, selon les informations de Bloomberg. L'opération permettrait au réseau social d'être valorisé entre 25 et 35 milliards de dollars à Wall Street. Après son dernier round de levée de fonds en mai dernier, conclu à 1,8 milliard de dollars, la valorisation du petit fantôme était évaluée à 17,8 milliards de dollars. Début octobre, le Wall Street Journal avait déjà relevé l'estimation à 25 milliards de dollars.

Cette IPO serait la plus élevée pour un réseau social depuis celle de Twitter en novembre 2013. Pour réaliser l'opération, Snap Inc a fait appel à Morgan Stanley et Goldman Sachs. La première était mandatée par Facebook pour son introduction en bourse en mai 2012. Pour rappel, Facebook avait formulé une offre de 3 milliards de dollars en 2013 pour le rachat de Snapchat, rejetée par son patron Evan Spiegel.

> LIRE AUSSI : Snapchat, l'insolent réseau social qui défie Facebook

Plus d'un milliard de revenus publicitaires en 2018

Snapchat revendique officiellement plus de 100 millions d'utilisateurs, en majorité des adolescents et des jeunes adultes. D'une compilation de selfies, le réseau social s'est ouvert aux médias et se penche de plus en plus sur la monétisation de ses services. Snap Inc prévoit notamment de quintupler ses revenus publicitaires d'ici deux ans. Ces derniers devraient approcher le milliard de dollars en 2017, puis le dépasser en 2018.

Si le dossier se concrétisait, l'introduction en bourse de Snapchat serait très remarquée et pourrait ouvrir la voie à d'autres comme Uber ou Airbnb. Pour l'instant, ces entreprises se montrent plutôt frileuses lorsqu'il s'agit de se lancer à Wall Street, sur fond d'inquiétudes croissantes sur une "bulle" des valorisations des startups non cotées.

C'est d'ailleurs pour contrer ces craintes que Snap Inc a décidé de diversifier se sources de revenus en lançant ses lunettes connectées "Spectacles". Manière de dire qu'elle ne compte pas se limiter à la seule messagerie. Commercialisées 130 dollars, elles misent sur le design pour éviter l'échec des Google Glass.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2016 à 14:39 :
Publi-reportage.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :