Jacques Rosselin nommé directeur de la rédaction de "La Tribune"

 |   |  234  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Notre quotidien économique a annoncé mercredi soir la nomination de Jacques Rosselin, cofondateur de l'hebdomadaire Courrier International à la direction de sa rédaction.

Valérie Decamp a nommé, mercredi 8 juin, Jacques Rosselin directeur de la rédaction de "La Tribune". Il travaillera aux côtés de François Roche à l'enrichissement et à la mise en oeuvre d'un nouveau projet éditorial, plaçant le numérique au coeur de la stratégie du quotidien. Journaliste et créateur de médias, Jacques Rosselin prendra ses fonctions mardi 14 juin.

Il a débuté sa carrière en 1981 comme journaliste chez A. Jour, un éditeur de presse spécialisé dans des lettres confidentielles sur les nouvelles technologies de l'information, créé par François de Valence. Il est ensuite chargé de mission à la Mission interministérielle de l'information scientifique et technique jusqu'en 1986. Il fonde alors le Videotex Design Group avec Joshua Harris (Pseudo.com) et Daniel Kaplan (Fing), dans le but d'exporter aux États-Unis le savoir-faire "télématique" français.

En 1990, il fonde avec trois amis « Courrier international » et le dirige jusqu'en 1995. Il a ensuite fondé CanalWeb en 1998, pionnier en Europe de la télévision sur le Net, Antennes Locales en 2003, réseau de télévisions de ville, et l'hebdomadaire "Vendredi" en octobre 2008, un hebdo d'information « Web to Print ».

En 2010, il a travaillé avec Pierre Bergé et ses partenaires, Matthieu Pigasse et Xavier Niel, au rachat du journal "Le Monde". Depuis novembre 2010, il travaille au développement de médias locaux pour le groupe Médias du Sud.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/06/2011 à 13:00 :
Quel CV ! En dehors de Courrier International, tous ses autres projets de média ont sombré corps et âmes en un temps record. Inquiétant.... . Quant à l'expertise économique et financière incarnée par E.Izraelewicz, O.Provost ou encore F.Lenglet, je ne la vois nulle part.
Réponse de le 09/06/2011 à 13:57 :
dans la deuxième ligne on parle de François Roche... et si l'expertise éco était là ! je trouve cet attelage plutôt sain... Je trouve que c'est plutôt positif sur le papier (c'est un comble pour un journal) maintenant, à voir à l'usage !
Réponse de le 09/06/2011 à 15:31 :
Effectivement, je vous rejoins sur l'expertise de François Roche, mais la direction n'avait-elle pas dit à son sujet qu'il assurait seuelement une courte mission de conseil et d'audit sur la ligne éditoriale ? Donc, il est appelé à resté ? Quant au projet numérique, il est toujours aussi flou : quel support ? quelle audience ? quelle offre éditoriale ? quels moyens réels, financiers, techno et humains ? La Tribune est une belle marque, elle doit survivre mais elle a besoin de qualité pour cela.
a écrit le 09/06/2011 à 9:59 :
bravo !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :