France Télévisions prévoit un quasi-retour à l'équilibre en 2015

Le groupe audiovisuel public estime que son déficit s'élèvera à 10 millions d'euros en 2015, contre 85 enregistrés en 2013, selon une source citée par l'AFP.
Le déficit prévu pour 2015 représente moins de 0,4% du budget total de France Télévisions, qui s'élève à 2,85 milliards d'euros.
Le déficit prévu pour 2015 représente moins de 0,4% du budget total de France Télévisions, qui s'élève à 2,85 milliards d'euros. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le vaste plan d'économies engagé ces dernières années par France Télévisions semble commencer à porter ses fruits. Le groupe audiovisuel public, dont le projet de budget pour 2015 sera examiné jeudi 18 décembre, prévoit de ramener son déficit à 10 millions d'euros, contre 40 millions prévus pour 2014, rapportait mercredi 17 décembre l'AFP, citant une source proche du dossier et confirmant une information des Echos.

En net recul par rapport aux années précédentes, le déficit prévu pour 2015 marque ainsi un quasi-retour à l'équilibre : en 2013, France Télévisions avait enregistré une perte de 85 millions d'euros.

Des recettes de 20 millions d'euros inférieures aux prévisions

Les prévisions de France Télévisions sont cependant supérieures aux 4 millions d'euros de pertes prévues pour 2015 par le contrat d'objectifs et de moyens (COM) que le groupe a conclu avec l'Etat fin 2013. Bien que 15 millions d'euros d'économies supplémentaires soient annoncées pour l'année prochaine, les recettes attendues en 2015 sont inférieures de 20 millions d'euros à celles prévues initialement. Les prévisions sur les recettes publicitaires ont notamment été revues à la baisse, à hauteur de 15 millions d'euros.

Néanmoins, le déficit prévu pour 2015 représente moins de 0,4% du budget total de France Télévisions, qui s'élève à 2,85 milliards d'euros.

Le PDG sur la sellette

Le plan d'économies engagé ces dernières années par le groupe audiovisuel public passe notamment par une diminution de ses effectifs.  En 2013, ceux-ci ont été réduits de 371 postes équivalent temps plein (ETP), revenant à 10.120 ETP. Le groupe a mis en place un plan de départs volontaires pour 2014 concernant 340 postes, avec l'objectif de 9.750 ETP à l'horizon 2015. Des renégociations avec ses fournisseurs et des audits réguliers de ses programmes récurrents sont aussi au rendez-vous.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) choisira en mai le nouveau président du groupe. Rémy Pflimlin, actuel PDG, s'est dit "intéressé" par un nouveau mandat de 5 ans. Un récent rapport du CSA a toutefois dressé un bilan mitigé de sa présidence.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 18/12/2014 à 17:09
Signaler
Un peu moins de fête et autres dépenses absurde, un peu moins de programme comme "à la tour Eiffel", quand je vois les rallonges qu'ils bénéficient (CDC) ... Vivement la privatisation de la TV.

à écrit le 18/12/2014 à 14:15
Signaler
Déficit de France Télévision = 10 millions d'euros Fraude a la sécu = 100 millions d'euros Fraude des entrerprises = 90 milliards d'euros Vive France Télévision. On a d'excellentes émissions (Cash Investigation, Envoyé Spécial, Des Paroles et de...

le 05/01/2015 à 22:25
Signaler
Vivement demain: les comptes de campagnes, le prix de fonctionnement publique et caché des politiciens... On pourra vite ajouter un 0 derrière le chiffre des fraudes a la sécu et changer le premier chiffre en l'augmentant...

le 13/01/2015 à 21:22
Signaler
N'oublions pas l'indémodable "questions pour un champion" qui a un tel succès que ça se voit aux gains offert toujours au raz des pâquerettes...

à écrit le 18/12/2014 à 9:48
Signaler
Le meilleur groupe de TV français

le 18/12/2014 à 10:04
Signaler
Aaaah que la critique est facile derrière son écran d'ordinateur...

le 18/12/2014 à 11:26
Signaler
de très bonnes chaînes... à côté des autres ya pas photo !

le 13/01/2015 à 21:23
Signaler
Et oui on est "fier et content" de payer tous les ans un peu plus de redevance TV pour si peu de bon programmes... Vivement la pub sur France TV et l'abandon de la redevance TV.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.