Jean-Jacques Bourdin quitte la matinale de RMC mais n'a pas dit son dernier mot

 |   |  281  mots
La page d'accueil du site de l'émission Bourdin Direct, la matinale animée par Jean-Jacques Bourdin sur la radio RMC.
La page d'accueil du site de l'émission "Bourdin Direct", la matinale animée par Jean-Jacques Bourdin sur la radio RMC. (Crédits : DR)
Selon des informations du Parisien, celui qui animait depuis près de vingt ans la matinale de RMC va quitter son poste très prochainement. Sollicité par les journalistes de l'AFP, son employeur, le groupe Altice, propriétaire de la radio RMC, n'a pas souhaité commenter ces informations.

Le journaliste Jean-Jacques Bourdin va quitter à la rentrée la présentation de la matinale de RMC qu'il animait depuis 19 ans, "Bourdin Direct", mais restera aux manettes de l'entretien politique de 8H30, selon des informations du Parisien.

Interrogé par l'AFP, le groupe Altice, propriétaire de la radio RMC, n'a pas souhaité commenter ces informations.

Lire aussi : NextRadioTV (BFMTV/RMC) prépare un plan social et va réduire la voilure dans le sport

Le journal, qui cite des sources concordantes, indique que cet arrêt se fait "d'un commun accord" avec la direction.

Un journaliste connu pour ses interviews sans concession

Figure de la station connu pour ses interviews sans concession, l'animateur de bientôt 71 ans, qui a commencé comme journaliste sportif sur RTL, où il a fait carrière avant de rejoindre RMC, souhaiterait lever le pied pour se consacrer pleinement à son interview politique dans la perspective de l'élection présidentielle de 2022, selon Le Parisien.

Sa matinale est également diffusée à la télévision sur RMC Découverte et son entretien politique sur BFMTV, des chaînes qui font partie comme RMC du groupe Altice.

Recul des audiences sur le premier trimestre 2020

Lors de la dernière vague d'audiences radio publiée par Médiamétrie, portant sur le premier trimestre (de janvier jusqu'au 16 mars) RMC était en recul avec 6,4% d'audience cumulée (-0,9 point). La matinale "Bourdin Direct" a réuni en janvier 660.000 habitués entre 7 heures et 9 heures, soit 120.000 de moins que l'année d'avant, précise le Parisien.

Selon le quotidien, la journaliste de BFMTV Apolline de Malherbe, actuellement joker de Jean-Jacques Bourdin, est en bonne position pour lui succéder à la rentrée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2020 à 9:08 :
Je regrette le départ de .J.J. BOURDIN. Si Appoline de Malherbe prend sa suite, je ne suivrai plus cette émission à laquelle j'étais très fidèle.
a écrit le 15/06/2020 à 7:05 :
Personne n'est irremplaçable ! Heureusement.
Quand à APPOLINE , un petit conseil:
Qu'elle laisse ses interlocuteurs terminer ses phrases, ce qui était aussi le gros défaut de BOURDIN, pour se sortir de situations qu'il ne maitrisait plus !
a écrit le 14/06/2020 à 20:53 :
Si appoline de Malherbe prend la suite de jj bourdin je n'ecouterais plus rmc cette appoline de malherbe est une pro-Macron elle le fait bien entendre .
Mauvais choix de la part de rmc .👎👎👎
a écrit le 09/06/2020 à 23:34 :
Je ne comprend pas Patrick Drahi. Lui qui cherche à faire des économies, il envoie à la retraite son animateur de la matinale qui est d'une générosité sans borne !
Tous les matins, il clame : "Je (et pas RMC !) vous offre 1 an de courses, soit 500 euros par mois pendant un an alors qu'il vient de se faire confisquer son Audi ! Normalement , c'est la station qui devrait offrir ce cadeau ! Et bien non, c'est Bourdin !
Il ne sait conjuguer qu'à la première personne du singulier !
Allez ! qu'il se casse au Vigan, dans le Gard.
a écrit le 05/06/2020 à 13:00 :
Tout simplement plus d'intérêt le matin.
a écrit le 05/06/2020 à 11:25 :
Le groupe RMC/BFMTV prévoit un plan drastique de licenciement. Avec la crise les annonceurs publicitaires se sont fait rares et toute la partie sport est sinistrée cramée.

C'est probablement le bon moment pour M. Bourdin de faire valoir ses droits à la retraite, tout a fait mérités.
Est t'il sans concession? je ne suis pas sûr mais il nous a donné de grand moments de radio et de TV en piégant un ministre de l'éducation sur une règle de trois niveau 6eme, une candidate à la mairie de Paris sur le coût d'un ticket de métro, un ex-ministre sarkozyste sur le prix du petit pain au chocolat.

Parfois j'ai apprécié qu'il réitère une question jusqu'à avoir une réponse, parfois moins.
On ne peut pas plaire à tout le monde.

Pour ce qui est d'Appoline de Malherbe, elle est totalement légitime dans le rôle de repreneuse. Reste à savoir comment sera se fera (ou pas) la continuité de l'émission.
a écrit le 05/06/2020 à 9:40 :
70 ans, largement l'age de la retraite
a écrit le 05/06/2020 à 9:33 :
"Interview sans concessions " ! J'ai failli eclater de rire: bourdin n'est qu'une grande gueule avec un micro aux ordres .
a écrit le 05/06/2020 à 8:42 :
Nous voyons bien que les notions de droite, gauche, extrême droite, extrême gauche ont été totalement perverties ne voulant absolument plus rien dire actuellement, on a des LREM qui parlent comme des RN, on a des socialistes qui ont les mêmes idées que les LR, on a des communistes qui ne pensent qu'à conserver leurs intérêts financiers, une extrême droite qui veut à tout prix rester en UE et-c... une chienne n'y retrouverait pas ses petits.

De ce fait les représentants de ces idéologies ne peuvent que s'émousser puisqu'elles ont disparu mais comme les gars ont fait leur beurre dessus, difficile de rebondir voir particulièrement compliqué.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :