La pépite française Criteo a triplé son bénéfice au premier trimestre

Le spécialiste du ciblage publicitaire sur internet a enregistré près de 12 millions d'euros de bénéfice. Après avoir à nouveau "surperformé" selon son PDG, la startup a relevé ses objectifs pour 2015, année au cours de laquelle elle escompte dépasser pour la première fois le milliard d'euros en termes de chiffre d'affaires.

2 mn

La plateforme, confondée par Jean-Baptiste Rudelle (photo), est présente dans 37 pays et compte 15 bureaux à travers le monde. Grâce à ses algorithmes de prédiction, elle achète et revend en quelques millisecondes aux annonceurs des emplacements publicitaires sur internet.
La plateforme, confondée par Jean-Baptiste Rudelle (photo), est présente dans 37 pays et compte 15 bureaux à travers le monde. Grâce à ses algorithmes de prédiction, elle achète et revend en quelques millisecondes aux annonceurs des emplacements publicitaires sur internet. (Crédits : DR)

2015 démarre sous les meilleurs auspices pour Criteo. La startup française, spécialiste du ciblage publicitaire sur internet, a une nouvelle fois surpassé ses prévisions au premier trimestre, dégageant notamment un bénéfice de presque 12 millions d'euros (11,94 millions précisément, contre 3,82 millions un an plus tôt), a-t-elle annoncé dans un communiqué publié mardi 5 mai.

"On est au-dessus de nos attentes, que ce soit pour le chiffre d'affaires, qui a progressé de 71%, à 261,5 millions d'euros, ou pour l'Ebitda ajusté", a souligné à l'AFP son PDG et cofondateur Jean-Baptiste Rudelle.

Son excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté s'est établi à 28 millions d'euros, en hausse de 94% (+89% à taux de changes constants), a indiqué la société. "On a fait beaucoup d'investissements technologiques en 2014, et ils commencent à produire leurs effets, c'est un des moteurs de notre croissance", a expliqué Jean-Baptiste Rudelle.

25 millions de trésorerie disponible

Le flux de trésorerie disponible de Criteo s'est élevé au premier trimestre à 25 millions d'euros, contre 8 millions d'euros l'an passé sur la même période. "Notre capacité d'autofinancement grandit, ce qui nous permet de faire des acquisitions sans entamer notre trésor de guerre", s'est félicité le patron de la startup, fondée en 2005 et installée depuis 2008 en Californie - mais qui a gardé son siège à Paris.

La plateforme est présente dans 37 pays et compte 15 bureaux à travers le monde. Grâce à ses algorithmes de prédiction, elle achète et revend en quelques millisecondes aux annonceurs des emplacements publicitaires sur internet.

Vers le milliard d'euros de chiffres d'affaires

Après avoir à nouveau "surperformé", selon son PDG, la startup a donc logiquement relevé ses objectifs pour 2015, année au cours de laquelle elle escompte dépasser pour la première fois le milliard d'euros s'agissant du chiffre d'affaires.

Elle prévoit désormais un chiffre d'affaires net, hors reversements aux partenaires, situé entre 454 et 460 millions d'euros et un Ebitda ajusté entre 120 et 127 millions d'euros.

Valorisée 2,6 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) au Nasdaq, la startup française voyait son action grimper de 1,08% à 43,21 dollars à 18h32 (heure de Paris).

(Avec AFP)

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 03/10/2015 à 0:00
Signaler
Critéo, c'est tout simplement de l'espionnage . Quand le législateur aura protégé les particuliers, cette boite déposera le bilan. C'est effectivement une boite qui ne sert à rien et surtout qui ne crée rien. Pour le moment les annonceurs ont rec...

à écrit le 06/05/2015 à 8:53
Signaler
faut vite leur voter un impot, les dalymotion-iser, traiter le patron de negrier et leur envoyer filoche ' faire rendre gorge aux patrons', histoire de couler cette boite en effet, tout comme a l'ecole republicaine ( ' de gauche', donc) , c'est anti...

le 06/05/2015 à 13:02
Signaler
Pourquoi répandre votre amertume sur chaque article positif sur la France ? Votre flot de commentaires anti France devient ecoeurant.

à écrit le 06/05/2015 à 6:46
Signaler
Bravo! Les français ont du talent !

le 06/05/2015 à 11:12
Signaler
Critéo,c'est la boite pourrie qui vous force a utiliser Adblock pour etre un peu tranquilles.Pour moi c'est de la régression,cette boite n'a pas d'utilité publique

à écrit le 05/05/2015 à 19:52
Signaler
Miracle !!!! Une pépite française !!!! Ces cocoricos organisés en disent long.... "Je vais bien, tout va bien... " Vive les socialistes !!!! Malheureusement, il est trop tard....

le 06/05/2015 à 13:03
Signaler
Trop tard pourquoi ? C'est la fin du monde ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.