Free a enregistré 93.000 abonnés supplémentaires au troisième trimestre

 |   |  332  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Iliad a annoncé ce mardi avoir conquis 93.000 abonnés sous sa marque Free au troisième trimestre, soit plus de 34% de l'ensemble des nouveaux abonnés sur le marché français des télécommunications.

Free attire toujours plus d'abonnés. Iliad, le fournisseur d'accès à Internet, a fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel de 537 millions d'euros, en progression de 5%. "Cette réaccélération de la croissance du groupe intervient dans un contexte réglementaire peu favorable", précise Iliad dans un communiqué, évoquant la baisse de la terminaison d'appel fixe et la hausse de la TVA.

Le revenu moyen par abonné (Arpu) est resté stable par rapport au deuxième trimestre, à 35,50 euros. Mais l'Arpu généré par les abonnés à l'offre Freebox Revolution, basée sur la nouvelle "box" de Free, reste supérieur à 38 euros.

Les 93.000 nouveaux abonnés Free du trimestre incluent 20.000 migrations d'ex-abonnés d'Alice, autre filiale du groupe. En excluant ces migrations, la part de marché des recrutements nets de Free ressort à 27%. Au 30 septembre, le groupe comptait près de 4,8 millions d'abonnés haut débit.

Le groupe fondé et dirigé par Xavier Niel, qui avait raflé la mise au premier semestre sur les recrutements de nouveaux abonnés tout en signant une amélioration de sa marge, n'évoque pas ses objectifs annuels de résultats dans le communiqué publié mardi. Début septembre, il avait dit viser une marge d'Ebitda (l'excédent brut d'exploitation) de 39% à 40% sur l'ensemble de 2011.

Iliad prépare par ailleurs son entrée dans le mobile au début de l'année 2012. En anticipation du lancement de ce quatrième opérateur mobile français, les opérateurs en place ont mis les bouchées doubles sur le plan commercial pour conquérir des clients avant que n'arrive le challenger.

La multiplication d'offres "quadruple play", combinant fixe, mobile, télévision et internet, a notamment pesé sur les prix dans le secteur.

L'action Iliad a clôturé lundi à 85,56 euros, donnant une capitalisation de 4,7 milliards d'euros environ. Le titre gagne 5,1% depuis le début de l'année, alors que l'indice sectoriel européen des télécommunications affiche un recul de 5% sur la même période.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2011 à 17:27 :
Avis de tempête sur le cartel des 3 mafia !!! attention ça va secouer...
Réponse de le 30/11/2011 à 10:19 :
tu as bien raison ral le bol du monopole
Réponse de le 22/12/2011 à 18:16 :
c tout a fait ça!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :