Mobile : Orange stoppe l'hémorragie vers Free dans les forfaits

Le numéro un français du mobile, qui vient de publier jeudi matin ses résultats du deuxième trimestre, a redressé la barre, après la puissante vague de départs vers Free Mobile. Il a perdu 4 fois moins de clients qu'au premier trimestre et en regagne dans les forfaits.

3 mn

Delphine Ernotte, la directrice exécutive d'Orange France, et Stéphane Richard, le PDG de France Télécom Orange. Copyright Reuters
Delphine Ernotte, la directrice exécutive d'Orange France, et Stéphane Richard, le PDG de France Télécom Orange. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

 « La vague est passée » disaient tous les concurrents de Free Mobile dès le mois de mars. Les chiffres sont désormais là pour en attester, en tous cas du côté d'Orange : l'opérateur historique qui vient de publier jeudi matin ses résultats du deuxième trimestre, indique avoir perdu 155.000 clients entre avril et juin, soit près de quatre fois moins qu'au lancement du quatrième opérateur (615.000). « L'érosion de la base clients a fortement ralenti » se félicite France Télécom dans son communiqué. Si les cartes pré-payées continuent de reculer au même rythme (en baisse de 6,1% sur un an à 7,1 millions), la dynamique commerciale est revenue dans les forfaits. L'action FranceTélécom s'adjuge 2,5% vers 12h30 jeudi à 10,53 euros.

Un gain de 86.000 abonnés à des forfaits en net
Ainsi, Orange affirme avoir conquis 86.000 nouveaux abonnés, nets des résiliations, au deuxième trimestre, après la perte de 387.000 subie en net au premier. A fin juin, l'opérateur revendique 19,15 millions d'abonnés à des forfaits, un chiffre en progression de 0,7% sur un an, ce qui représente 72,8% de sa base clients. Les chiffres des concurrents ne seront malheureusement dévoilés que dans un mois, Bouygues et Vivendi (SFR) publiant leurs résultats les 28 et 29 août respectivement. Iliad, la maison-mère de Free, révélera les siens à la toute fin du mois d'août également. Orange a tout de même encore enregistré un niveau élevé de résiliations (1,9 million de départs, contre 2,3 millions au premier trimestre). Les clients du prépayé migrent vers des forfaits, en particulier au profit d'abonnements sans téléphone et engagement, comme ceux de la marque Sosh vendue uniquement sur le web (367.000 clients à fin juin). La part de marché d'Orange s'est stabilisée à 38,1% à fin juin, contre 38,3% à fin mars, mais affiche une baisse de 2,6 points sur un an. Delphine Ernotte, la directrice exécutive d'Orange France, a dit tabler sur la poursuite de cette stabilisation au second semestre, lors de la conférence téléphonique tenue jeudi matin.

Baisse de 6% du revenu moyen par abonné
Autre signe du « choc majeur » qu'a constitué l'arrivée de Free Mobile, selon le terme de Stéphane Richard le PDG : le revenu moyen par abonné (ARPU) sur douze mois a chuté de 6,1% en un an (contre -4,3% au premier trimestre). Cependant, « l'accord d'itinérance conclu avec Free compense 100% de la pression sur l'ARPU au deuxième trimestre » relève Stéphane Beyazian, de Raymond James Equities. Le groupe n'a pas voulu préciser l'impact sur le trimestre de ce contrat, par lequel Free loue le réseau d'Orange, mais ce dernier devrait lui rapporter environ 500 millions d'euros sur l'année 2012. Ainsi, le chiffre d'affaires d'Orange dans le mobile en France ne diminue que de 1,2% à 2,737 milliards d'euros au deuxième trimestre et le chiffre d'affaires des services mobiles reste "quasi stable" à -0,4% hors mesures de régulation (-135 millions d'euros), un recul moins fort que dans le fixe (-4,7%). Le résultat brut d'exploitation dans le mobile baisse de 5,6% à 1,8 milliard d'euros pour le semestre. Les coûts commerciaux ont diminué, notamment parce que l'opérateur a réduit les subventions (les coûts d'acquisition des clients sont en repli de 8,7% sur un an). Si l'objectif de cash flow opérationnel proche de 8 milliards d'euros est confirmé, le PDG attendra toutefois la fin octobre pour préciser les perspectives économiques et en matière de dividende pour 2013 lorsque « nous aurons plus de visibilité sur le marché français et sur quelques données législatives et réglementaires. »
 

 

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 27/07/2012 à 10:04
Signaler
Il faut choisir soit des produits peu fiables( Free) faisant du dumping social entrainant des chomeurs supplémentaires ou des produits de qualité et fiables(orange) et conserver l'emploi. A vous de choisir votre avenir , Bien cordialement

le 29/07/2012 à 8:54
Signaler
ou bien choisir entre dynamisme et performance d'un coté, et incompétence, lourdeur et engraissement d'actionnaires de l'autre ... c'est aussi choisir son avenir...

le 10/08/2012 à 11:18
Signaler
dgoerges : Jusqu'à preuve du contraire Free est sur le réseau d'orange donc ses ''produits'' sont aussi fiables et de qualités que ceux d'Orange, si vous parlez du réseau... à moins que vous parliez des téléphones -> flûte, Free a les mêmes aussi ! ...

à écrit le 27/07/2012 à 9:57
Signaler
Merci à Free qui a fait qu'une (charmante?) opératrice Orange m'a proposé un forfait Sosh dont les caractéristiques d'utilisation sont très proches de mon ex-forfait Orange Origami. Utilisateur d'un I phone, j'apprécie de payer moins de 15? par mois ...

à écrit le 26/07/2012 à 17:47
Signaler
Orange va reprendre ses acquisitions ce qui devrait commencer par l'Espagne où l'on dit que la filiale de Sonera est sur la table. La filiale puis la maison mère peut-être mais cette fois ci à prix bien plus bas qu'il y a 3 ans. Manière de consolider...

à écrit le 26/07/2012 à 15:28
Signaler
Encore une foie FREE nous a bien arranger avec c forfait il a tous simplement reussie sont coup qui en a rendu jaloux plus d un ! Un abonnement a 15.99 qui dit mieux franchement je souhaite que cela continu sur cette voie la et que d autre offre enco...

à écrit le 26/07/2012 à 14:59
Signaler
Avec Free c'est impeccable, pour 2? / mois, je pourrai être joint et appeler quiconque à l'extérieur, 1 heure est largement suffisant, un dépassement du forfait n'est pas dramatique, chez moi j'appelle à partir du fixe inclus dans l'abonnement, et po...

à écrit le 26/07/2012 à 14:37
Signaler
J'ai quitté Orange pour Free depuis maintenant 15 jours, il me restait 1 an d'engagement (Merci à la loi Chatel) : pour l'instant, je dois m'en féliciter : - 15.99 Eur au lieu de 45 - quand je suis en déplacement, j'utilise mon iPhone en modem (grati...

à écrit le 26/07/2012 à 13:15
Signaler
@ StarDog; depuis quand Free est du lowcost, vous êtes lobotomisé par les médias ou étanche au cgv de Free ... Free à développe son propre réseau (avec une itinérance provisoire) et des prix en relation avec un service donné qui dégage une marge bén...

le 26/07/2012 à 13:21
Signaler
Free n a pas de reseau et avec 2€/mois ln ne developpe pas un reseau. Cqfd

le 26/07/2012 à 13:24
Signaler
A la place de manger au restauant vous devriez faire vos courses chez leader price ... A quoi payer plus cher ce qu l on peut avoir moins cher c est votre raisonnement non? Continuez de scier....

le 26/07/2012 à 17:58
Signaler
15 euros au lieu de 45 euros. Soit 30 euros d'économie. si ça vous permet d'aller au restau avec votre chérie, c'est que vous êtes un gros radin (et c'est pour ça que vous prenez une daube chez Free, CQFD) ... 30 euros le restau pour 2, à mois d'alle...

le 30/08/2012 à 9:46
Signaler
eh bien dis donc, je constate qu' il y en a qui gagent bien leur vie ! qui sont bien plus riche que d'autres et qui ne s'en rendent même pas compte ! Perso, nous avec les enfants, on ne les a même pas les 30 ? pour aller au resto ! Et je serais bie...

à écrit le 26/07/2012 à 12:54
Signaler
Pour les Low Coster qui commentent en regardant le bout de leur nez... Free = Low Cost. Il y a des voitures Dacia Low Cost et des Porsches. Il y a Free et Orange/ SFR. A force de la jouer, je ne veux rien payer, vous aurez un vie low cost. Bon c...

le 26/07/2012 à 13:11
Signaler
y ya quoi de low cost chez Free ? car bizarrement j'ai la même chose chez free mobile que chez SFR... donc SFR c'est du low cost mais plus chère que free CQFD

le 26/07/2012 à 13:21
Signaler
Free n a pas de reseau et a moins d etre demeure on ne developpe pas un reseau avec 2€/mois de forfait. Bon courage qd orange va couper le sifflet. Free c est Low Cost Niel le dit lui meme.

le 26/07/2012 à 13:41
Signaler
Free est en train de développer son réseau (c'est une des conditions de son contrat d'itinérance). Et le forfait a ?2 / mois n'est qu'une offre marginale pour une certaine catégorie de population.

le 02/08/2012 à 18:13
Signaler
free paye des milliards a orange pour avoir leur reseau.meme avec le forfait de 2 euros par mois la marge beneficiaire est de 1 euros.donc 50%. ce forfait s adresse au pauvres.alors que le precedent chez les autre operateurs etait de 10 euros donc 9...

à écrit le 26/07/2012 à 12:39
Signaler
attends Free mobile depuis des années mais pr l'instant Virgin mobile a su me garder en baissant mon forfait 12 mois de 43 ? / mois avec smartphone à 10 ? / mois sans engagement.

à écrit le 26/07/2012 à 11:34
Signaler
Orange va pouvoir embaucher dite le à Montebourg ! Conclusion Free n'est en rien dans les licenciements de nos 3 gros, cela devient lassant de vouloir nous prendre pour des buses...

à écrit le 26/07/2012 à 11:17
Signaler
Je ne comprends pas trop que des gens acceptent sciemment de payer plus cher leurs forfaits pour un service identique. Si quelqu'un pouvait m'éclairer ...

le 26/07/2012 à 11:35
Signaler
C'est du pipeau tout ça. C'est pour faire bonne figure que ces annonces, qui ne convainquent que les simples d'esprit, peuvent y croire. Les abonnés cherchent plutôt à quitter Orange dès la fin de leur engagement. Faut être dérangé pour payer 3 fois ...

le 26/07/2012 à 12:20
Signaler
C'est exactement ce que j'attends, le fin de mon engagement chez Orange pour m?enfuir de chez cet opérateur voleur J'ai même pris un forfait 2 euros chez free pour plus payer mes dépassements de communication et voir comment est le réseau et je peux...

le 26/07/2012 à 23:08
Signaler
Attendons la fin des subventions accordées à Free.

à écrit le 26/07/2012 à 10:40
Signaler
Et après ils ont le culot de pleurnicher et de demander des aides publiques pour maintenir l'emploi en France. Free n'aura été qu'un prétexte pour licencier

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.