Agnès Pannier-Runacher « ne comprend pas le plan social » de Nokia

 |   |  412  mots
Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée à l'Industrie.
Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée à l'Industrie. (Crédits : DR)
Selon la ministre déléguée à l’Industrie, l’exécutif fera son possible pour éviter que le site de Lannion « meurt à petit peu ».

Le gouvernement affirme, encore une fois, son opposition au nouveau plan social de Nokia. Dans un entretien sur CNews, Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée à l'Industrie, a tiré à boulet rouge sur ces nouvelles suppressions de postes. L'équipementier télécoms finlandais veut tailler à la hache dans ses effectifs. Son état-major veut se séparer de 1.233 salariés, soit un tiers des 3.640 collaborateurs d'Alcatel-Lucent International. La ministre ne souhaite, en particulier, « pas laisser...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/07/2020 à 14:57 :
Les métiers de l'électronique ne sont pas bien vus ni compris dans notre pays, on a laissé détruire Bull (restent que les calculateurs vendus au compte goutte) , Thomson (télés) massacré par Phillips, Audax qui avait été acheté par un fabricant d'auto radio (le plus haut de gamme mondial réduit à faire des hauts parleurs de bagnole!). La c'est Alcatel, ça été un moment les meilleurs modems de portables du monde, qu'à fait l'état? Rien!, cette industrie leur échappe, pourtant au plus haut dans la ville d'Angers ça représentait 6000 salariés (je dirais plus salariées), la vallée de Loire avec son avance eut pu devenir la silicon valley française.
parlez moi d'usines de bagnoles, d'avions, de bâteaux, des puces quelle horreur!
a écrit le 28/07/2020 à 6:42 :
La france ne devrait pas etre étonnée.... Elle répète depuis 3 mois sa mantra de réindustraliser la France... (apparemment elle comptait sur les sociétés étrangères pour le faire)...

Les sociétés des pays frugaux vont faire de meme... Rapatrier leurs "fleurons" dans leur pays et préserver l'emploi dans leur pays...

La france et ses fonctios devront compter sur leurs fleurons: air france, sncf, ratp, edf... Avec leurs milliards de dette...
a écrit le 28/07/2020 à 6:34 :
Ah ces fonctios... Impots, charges sociales, taxes au niveau national, régional, local rendant le cout prohibitif, et ils s'étonnent que les entreprises fuient ce pays...

On ne l' a pas entendue quand air france et airbus annoncaient 10 fois plus...
a écrit le 28/07/2020 à 6:26 :
Cette incompétente n'a aucun pouvoir pour empêcher les charrettes de licenciement. Depuis toujours de Jospin, à Manu (Michelin, Florange, Miital, Peugeot etc...), l'Etat ne peut rien et ne peut empêcher les charrettes de licenciement et casses sociales.Juste du blabla pour apaiser les salariés chômeurs gogos et naifs. Il s'agit d'éviter des débordements sociaux en attendant la réélection de Manu le banquier ultralibéral président des riches, en 2021 au second tour. En effet il dispose d'un budget financé par ses petits copains lobbies financiers, et il n'a aucune concurrence (crédible)
Tant que ces politiques bonimenteurs charlatans ne seront pas éradiqués et bannis de la société française, la casse sociale sera dévastatrice.
Du blabla de cette femme politique: Nokia est une entreprise privée qui fait ce qu'elle veut. Son rôle est d'encaisser des subventions publiques des régions et de l'Etat pour les transférer dans des paradis fiscaux, pas de garder des salariés. Un travailleur coute trop cher en salaires et charges sociales. Un bon travailleur doit savoir trimer 70 heures hebdomadaires sans être payé, et sans charges à payer pour le patron.Peu importe si il a un loyer à payer et une famille à faire vivre. Ce type de main d'oeuvre est facile à trouver dans les frontières voisines.
a écrit le 28/07/2020 à 4:27 :
Inenarrable pannier, heureusement qu'elle existe.
a écrit le 27/07/2020 à 18:23 :
Une entreprise ayant des usines dans divers pays, au lieu de réduire la voilure partout préfère en fermer une complètement, c'est plus facile à gérer, non ?
Nokia est en difficulté, à la traîne vs Ericsson ou Huawei ? Ou c'est pour améliorer la rentabilité (= boursier) ?
a écrit le 27/07/2020 à 17:59 :
Peut-être devrait-elle faire un stage en entreprise pour comprendre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :