Free balaye BFM-TV de son offre de télévision

 |   |  497  mots
Xavier Niel, le propriétaire et fondateur d'Iliad, la maison-mère de Free.
Xavier Niel, le propriétaire et fondateur d'Iliad, la maison-mère de Free. (Crédits : Stephane Mahe)
Faute d’avoir trouvé un accord avec Altice concernant la rémunération pour la diffusion de BFM-TV, RMC Découverte et RMC Story, l’opérateur de Xavier Niel a décidé de couper le signal lundi soir.

C'est le point d'orgue d'un conflit qui dure depuis des mois. Lundi soir, les 6,5 millions d'abonnés à l'offre de télévision de Free se sont vu couper leur accès habituel aux chaînes du groupe Altice, à savoir BFM-TV, RMC Découverte et RMC Story. Xavier Niel, le propriétaire et fondateur d'Iliad, la maison-mère de Free, a prévenu ses fidèles dans une tribune publiée dans le quotidien Les Echos. Il y explique que les deux groupes n'ont pas trouvé de terrain d'entente pour le renouvellement du contrat de diffusion des chaînes de son rival via ses box.

Il affirme que dorénavant « BFM-TV exige de nous une rémunération pour ses services associés (comme le replay, par exemple, Ndlr) mais aussi pour le signal de la chaîne ». Ce dernier point hérisse les dirigeants de Free, qui ne veulent pas passer à la caisse pour un signal disponible gratuitement via la TNT. Xavier Niel révèle qu'au mois de juillet, les deux groupes étaient parvenus à un accord. Dans celui-ci, « Free rémunérait un montant significatif à BFM-TV, au titre de la reprise de ses services associés, avec la condition que ceux-ci soient significativement utilisés par le consommateur sur la durée du contrat », explique le chef de file d'Iliad.

Un projet de contrat « absolument pas conforme »

« Les termes d'un accord équilibré étaient donc définis, prévoyant que la chaîne n'était pas rémunérée en tant que telle, que seuls les services associés l'étaient », insiste-il. Mais « malheureusement, le projet de contrat reçu le lendemain de la part de BFM-TV, (...) [n'était] absolument pas [conforme] quant à la structure juridique pourtant agréée la veille », affirme Xavier Niel.

Résultat, Free a décidé de balayer les chaînes d'Altice de son offre TV. Xavier Niel assure cependant que ses abonnés peuvent toujours accéder à BFM-TV. Il indique que « la TNT est en effet disponible sur toutes nos box ». Ce qui est vrai, mais cela implique que les abonnés disposent bien d'une antenne râteau, ce qui n'est pas forcément le cas. Bien conscient de cela, le patron d'Iliad rappelle que BFM-TV est « aussi accessible au travers d'applications. Et sur Internet. Au travers de livestream légaux. Gratuitement. »

Négociations à venir avec Orange

Cette bataille entre les deux cadors des télécoms et des médias n'est pas terminée. La situation n'arrange personne. D'un côté, Free s'expose à voir des abonnés, déçus de ne plus avoir accès à certaines chaînes, filer à la concurrence. Et BFM-TV, pour sa part, pourrait voir son audience impactée. Outre ce bras de fer avec Altice, Free va également débuter débuter des négociations avec Orange, dont le contrat de diffusion arrive bientôt à échéance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2019 à 3:04 :
Ce n'est pas une grande perte que de ne plus voir cette chaine de désinformation largement compensée par le lien YouTube disponible sur les boxes Free qui permets d'être largement informé sur tout ce qui ce passe dans le monde.
a écrit le 28/08/2019 à 20:36 :
T'inquiètes pas Xavier, au vu de la qualité (non) des programmes et de l'information diffusés sur BFM TV and co, on n'y perd pas grand chose. L'abonné.e qui quitte Free pour la concurrence parce qu'il n'a plus accès à une chaîne à peine plus fiable que le gorafi, ce n'est pas une grosse perte. C'est le.a même qui appelle le service clients un samedi à 19h parce que sa télécommande n'a plus de pile.
a écrit le 28/08/2019 à 20:33 :
cités par le fig.

BFMTV a perdu 0.5% de part audience entre le 26 et aujourd'hui. En passant de 2.5% à 2% il a perdu 20% de ses spectateurs.... c'est tout simplement énorme et si ca se confirme c'est un échec de première grandeur pour Drahi.

D'autant plus que BFM/RMC est en pourparler avec Orange pour le même motif que Free et que si BFM/RMC perd également les 11 millions d'abonnés de Orange en plus des 6.5 des freebox, il pourrait encore perdre 1% d'audience. Donc au total il perdrait 60% de son audience initiale.

Si celà devait arriver, je ne donne pas cher de son maintien sur la TNTHD gratuite.
a écrit le 28/08/2019 à 8:41 :
BFM tv ?!? .....on peut vivre sans ? ...ou faut-il envisager le suicide .....médiatique ???
a écrit le 27/08/2019 à 23:56 :
Ça devient pathétique ces opérateurs de télévision aux abois devant la baisse de leur audience, compte tenu de l'indigence de leurs programmes qui veulent faire payer un service qui a l'origine est bâti sur le gratuit: On arrose la ménagère de niaiseries et plus elles sont nombreuses à regarder, plus on facture les spots publicitaires aux annonceurs pour lui faire remplir son caddie.
a écrit le 27/08/2019 à 18:34 :
et si LT était un peu impartial?

Niel n'a pas choisi de couper le signal, c'est la justice qui lui a imposé sous peine d'une amende journalière conséquente, après que Free ait tenté de passer en force il y a quelques semaines. CQFD.

Après on verra dans la durée si Free et BFM y gagnent quelque chose. A court terme c'est un deal perdant-perdant.
Free perd 3 lignes de programmes sur son bouquet et donc des clients et BFMTV perd des spectateurs donc des rentrées publicitaires.
a écrit le 27/08/2019 à 18:00 :
Xavier Niel (peut-être un peu amer) "J'ai aussi apporté personnellement un soutien à BFM TV en investissant il y a bien longtemps dans ce groupe, et en aidant Alain Weill à en prendre le contrôle, à un moment où la chaîne n'était pas encore installée."
a écrit le 27/08/2019 à 17:49 :
La TNT est gratuite!
Pourquoi utiliser de la bande passante pour regarder la télé?
Pourquoi Free devrait payer quelque chose qui est gratuit?

Personnellement, je ferais payer BFM pour utilisation de mes infrastructures de diffusion!
Réponse de le 27/08/2019 à 22:55 :
Encore un qui aime travailler gratuitement. Tant que le producteur diffuse son propre contenu, il n'y a pas de problème. Quand des diffuseurs tiers souhaitent diffuser vos programmes, cela s'appelle de la retransmission et donc il est normal que celui qui a créé du contenu soit rémunéré pour cela. Réfléchissez au lieu de balancer des inepties : cela revient à dire que tout contenu doit être gratuit.... Et puis en passant, rien n'est gratuit, même pour la TNT, car il faut des infrastructures de diffusion et ces dernières n'ont pas poussé comme par magie, vous téléspectateur devez acquérir un téléviseur, payer votre électricité, etc. etc. bref faut grandir.
Réponse de le 27/08/2019 à 23:25 :
Excuser moi mais effectivement on peut voir BFM Tv sur la TNT gratuitement. Puisque vous semblez vous y connaitre cette chaine comme toutes les chaines privées se finance avec la publicité. Alors oui tout est payant puisque les annonceurs répercutent le prix des publicités dans leurs produits que l'on achète au final. Enfin si vous aviez lu d'autre article vous verriez que Free veut bien payer pour ce que propose les chaines type replay mais pas pour ce qui est disponible sur la TNT.
En même temps il reste 3 chaines d'informations sur free ça devrait suffire.
Enfin on peut soupçonner le patron de SFR de faire des demandes inacceptable par son concurrent en espérant le mettre en difficulté en lui faisant perdre des abonnés.
C'est un des problèmes de free, bouygues possède les chaines du groupe TF1 et SFR possède des les chaines type BFM.et les droit de foot. FREE n'est "qu'un fournisseur télécom."
A voir quelle stratégie sera la bonne.
Réponse de le 28/08/2019 à 11:40 :
@PIC SOUS
Je vais donc demander qu'Orange, Sfr, Free et autres, me payent car ils ont l'honneur de retransmettre ma production vocale au téléphone ou sur Internet.
Merci du tuyau.

Que BFM fasse payer le replay ok; mais le live (avec 10s de décalage avec la TNT) c'est ridicule.

On verra de quel coté va tourner le rapport de force...
Moi je parie sur Free.
Réponse de le 28/08/2019 à 13:28 :
La TNT n'est pas gratuite, 4 des chaines de la TNT HD sont payantes (C+ sport, C+ cinéma, Paris première et planète +) et la redevance paye les infrstructures de TDF.

Ensuite mise à disposition gratuite ne veut évidemment pas dire que BFM et RMC n'ont aucun frais. Ils ont des locaux, des journalistes, des animateurs et comme toutes les chaînes, achètent des programmes TV et doivent faire vivre une grille de programme 24/24 7/7 365/365.

Sur la TV, BFM se rémunère sur les recettes publicitaires et il n'est pas anormal que Free participe aux frais, d'autant plus que lui fait payer son bouquet numérique à ses clients.
Réponse de le 28/08/2019 à 16:28 :
ilexiste des opérateurs téléphoniques "gratuits", mais vous devez accepter de vous fader des messages publicitaires avant chaque appel.

Rappelez vous de l'adage "si c'est gratuit, c'est que c'est vous le produit...."
Réponse de le 28/08/2019 à 18:34 :
@Non
Certes la TNT n'est pas QUE gratuite.
D'autre part, la redevance ne sert pas à payer directement TDF ou autres opérateurs.

Selon moi, ce n'est pas à Free de supporter des frais de BFM sur la partie déjà retransmise sur la TNT.
Free, son sympa, il offre une visibilité gratuite à BFM et à leurs annonceurs. Exagérons un peu . Free devrait récupérer une partie de la pub des annonceurs de BFM et facturer ses frais d'infra.

Effectivement, ce service gratuit rendu aux clients Free cache peut être une collecte d'infos des box télé, pour reventes ultérieures. Ce que ne fait pas la TNT en passant...

Bref nous n'avons pas la même vision du business. Et c'est le fort des industries des médias et du numériques; renverser le rapport de force; alors que c'est du vent. Les vidéos s'envolent, les infrastructures restent!
a écrit le 27/08/2019 à 17:45 :
les deux financeurs drahi et niel importants de macron s'entre-tuent.....lorsqu'on parle de pognon dans la macronie,pas de quartier.
Réponse de le 27/08/2019 à 20:47 :
Que deux hommes d'affaires que vous jugez proches de Macron soit en désaccord commercial, et vous dénigrez la 'macronie'. Mais ils se seraient entendus, vous seriez en train de dénigrer une collusion entre oligarque proche de macron. C'est juste un moyen de passer votre frustration.
Réponse de le 28/08/2019 à 12:22 :
A vous lire, tout chef d'entreprise étant un proche de Macron, ils doivent s'embrasser sur la bouche, danser le tango et ils eurent beaucoup d'enfants...
a écrit le 27/08/2019 à 17:06 :
1) on s'en fout, 2) le patron de BFM, RMC etc... n'est autre que Patrick Drahi, patron de SFR, 3) il est probable que ce soit l’arroseur, arrosé dans cette histoire. Je vais me marrer :o)))) .
a écrit le 27/08/2019 à 13:20 :
Et oui, encore une fois, on marche sur la tête, encore une preuve que la Terre est plate quoi !
a écrit le 27/08/2019 à 12:19 :
Pour expérimenter free comme opérateur de téléphone, je n'ai jamais vu une société aussi minable....juste là pour me pomper mon abonnement et dès qu'il y a un problème c'est va te faire....
Réponse de le 27/08/2019 à 21:50 :
Pour deux euros ça marche ! J'en suis satisfait.
a écrit le 27/08/2019 à 11:40 :
C'est pas une mauvaise idée, en tout cas c'est un bon moment étant donné que la couverture médiatique du G7 par nos chaines d'actualité a été catastrophique ne pouvant qu'un peu plus les discréditer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :