Télécoms : nouvelle dégringolade des ventes de câbles à fibre optique

Alors que le déploiement de la fibre va bon train dans l'Hexagone, les fabricants français de câbles, eux, ont vu leur activité décroître brutalement au troisième trimestre.
Pierre Manière

3 mn

« C’est le plus mauvais trimestre depuis quatre ans », constate Jacques de Heere, le PDG d’Acome, un important fabricant de fibre basé en Normandie.
« C’est le plus mauvais trimestre depuis quatre ans », constate Jacques de Heere, le PDG d’Acome, un important fabricant de fibre basé en Normandie. (Crédits : ALESSANDRO BIANCHI)

Ils font grise mine. Les fabricants français de câbles à fibre optique ont vu leurs livraisons plonger de 17% au troisième trimestre, selon les chiffres, publiés ce vendredi, par le Syndicat professionnel des fabricants de fils et câbles électriques et de communication (Sycabel). « C'est le plus mauvais trimestre depuis quatre ans, se désole Jacques de Heere, le PDG d'Acome, un important fabricant de fibre basé en Normandie. Il s'agit d'une baisse de 6% par rapport à l'an dernier, et de 22% vis-à-vis de 2019. » D'après lui, le quatrième trimestre « ne sera pas terrible non plus ».

Sycabel

(Crédits: Sycabel)

Comment expliquer une telle dégringolade alors qu'en parallèle, le déploiement de la fibre bat son plein ? Selon Jacques de Heere, également vice-président du Sycabel, il y a sans doute un ralentissement des déploiements. Il évoque aussi « un effet de surstockage » des opérateurs et installateurs de fibre.

Une gifle pour la filière française

Quoi qu'il en soit, cette baisse des livraisons constitue une gifle pour les fabricants français de fibre. Tous pensaient que le marché était reparti, après avoir mangé leur pain noir en 2019 et en 2020. C'est raté. L'exercice 2021 avait pourtant bien commencé. « En dépit de la pandémie et du très fort retrait de son activité en 2020, l'industrie du câble avait su tenir bon et maintenir ses capacités de production, souligne le Sycabel dans son communiqué. Elle avait ainsi augmenté de façon très significative son rythme de livraisons au premier semestre de 2021. »

Les fabricants français de fibre pensaient avoir tourné la page de plusieurs difficultés. La première était liée à la crise sanitaire et au report de nombreux projets de déploiements. La seconde, c'est que beaucoup d'opérateurs, de constructeurs et installateurs de réseaux, avaient un temps boudé la fibre « made in France » entre 2019 et 2020, pour s'approvisionner en fibre chinoise, à bas prix. Les fabricants français de fibre estimaient que ces stocks « made in China » avaient été écoulés.

La fibre chinoise dans le viseur

Le Sycabel s'est largement mobilisé contre la filière de la fibre chinoise, dont il critique la qualité. L'affaire est remontée à Bruxelles. Au terme d'une enquête fouillée, du 30 juin 2019 au 1 juillet 2020, la Commission européenne a imposé le 17 novembre dernier des droits anti-dumping sur les importations de câbles chinois au sein de l'Union européenne. Ces droits d'importations varient de 19.7% à 44.4%. Une décision dont se félicite le Sycabel. « Fortement subventionnée, l'industrie chinoise des câbles à fibre optique a bénéficié d'un avantage concurrentiel déloyal lui permettant d'augmenter considérablement ses exportations vers l'Europe, à des prix fortement sous-cotés au cours des dernières années », précise le syndicat professionnel.

Autre problème : les fabricants français de fibre doivent également composer avec « une augmentation continue des coûts de production, consécutive à la flambée des prix des matières premières, de l'énergie et du transport », ajoute le Sycabel. Pas de quoi, c'est peu dire, envisager l'avenir avec sérénité.

Pierre Manière

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 04/12/2021 à 19:08
Signaler
Quand on voit les prix des abonnement fibres optiques y a pas de raison d'être étonné, si les premiers connecté sont toujours enclin a payer toujours plus pour profiter de leur jeux, pour le commun des citoyens qui utilisent internet normalement la f...

à écrit le 04/12/2021 à 14:06
Signaler
C'est normal, de plus en plus de logements sont raccordés à la fibre, donc moins d'installations, je ne vois pas ce qui les étonnent

à écrit le 03/12/2021 à 23:58
Signaler
Et pourtant quand on voit les dizaines de mètres jetés par les équipes de monteurs, ils devraient en vendre plus. Quand j'écris "monteurs", c'est par pure charité chrétienne. Ce ne sont pas des bons à riens, lzuscded mauvais à tout! Pas totalement de...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.