Fiscalité : ce qui va changer pour votre patrimoine

 |   |  814  mots
(Crédits : © 2009 AFP)
Une réforme fiscale devrait être présentée par le gouvernement le 20 juin afin d'être soumis au parlement dès cet été. Assurance vie, immobilier, donations, dividendes, loyers, impôts de solidarité sur la fortune : tour d'horizon des futurs changements.

La fiscalité du patrimoine va changer très bientôt. Le président de la République prévoit en effet de présenter une réforme fiscale le 20 juin 2012 au conseil des ministres. Le texte devra ensuite être examiné par les députés nouvellement élus qui siègeront à partir  26 juin 2012. Le département d'ingénierie patrimoniale de SwissLife Banque Privée a synthétisé les différentes modifications attendues dans les principaux domaines de l' assurance vieà l'impôts sur la fortune en passant par les donations ou les plus-values immobilières.


Assurance vie

Lors d'un retrait d'un contrat d'assurance vie, la part coorespondant aux intérêts (les gains) est imposable à l'impôt sur le revenu au barème progressif ou au prélèvement libératoire, dont le taux varie selon l'ancienneté du contrat.  Avant quatre ans de détention, les intérêts retirés sont imposés  à 35% ;  entre 4 et 8 ans à 15%; et après 8 ans à 7,5% après une exonération jusqu'à 4 600 euros d'intérêts retirés la même année par personne, ou 9 200 euros pour un couple soumis à imposition commune.


Ce qui pourrait changer : la part des retraits correpsondant aux intérêts effectués avant les 8 ans de détention du contrat serait soumise au barème progressif de l'impôt sur le revenu.

Selon les spécialistes de Swiss Life Banque privée, il est donc conseillé de souscrire un contrat d'assurance vie avant le changement fiscal pour prendre date ou effectuer des versements sur des contrats d'assurance vie déjà souscrits. Mais ce n'est toutefois pas une garantie absolue car les contrats existants pourraient également être concernés par ce changement. Le rapport de la Cour des comptes sur l'assurance vie  publié en janvier avait fait un bilan des différentes modifications de fiscalité au fil du temps et préconisés des réaménagements dont pourrait s'inspirer la future réforme.

 


Donations


Les donations ou successions entre parents et enfants bénéficient d'un abattement de 159 325euros par parent et enfant. Le délai pour recommencer l'opération dans les mêmes conditions est de 10 ans.


Ce qui pourrait changer :  l'abattement à 100 000? par parent et enfant pourrauit être réduit. Et le délai pour être autorisé à recommencer la donation pourrait être étendu à  15 ans.

Taxation des dividendes


Le contribuable percevant des dividendes peut actuellement choisir entrel la soumission à l'impôt sur le revenu ou le prélèvement libératoire forfaitaire qui est de 21% à l'heure, souvent attractif pour les ménages les plus aisés.


Ce qui pourrait changer : les dividendes pourraient être uniquement soumis à l'impôt sur le revenu comme l'avait défendu François Hollande durant sa campagne.


 Plus-values immobilières


Depuis le 1er février 2012,  les plus-values réalisées sur des biens immobiliers sont exonérées au bout de 30 ans.


Ce qui pourrait changer :  Après prise en compte d'un coefficient d'érosion monétaire sur les plus-values, un abattement de 5% pourrait être appliqué chaque année au-delà de la deuxième année de détention, soit une exonération au bout de 22 ans de détention du bien. Puis, une imposition des plus-values à l'impôt sur le revenu.


Impôt de solidarité sur la fortune


Depuis le 1er janvier 2012, les contribuables sont taxés au-delà d'un seuil de  patrimoine de 1,3 M ? au taux de 0,25% à partir du 1er euro, et au taux de 0,50% si leur patrimoine excède 3 M ?.
 

Ce qui pourrait changer :  le retour à l'ancien barème (ou aux anciens seuils) n'est pas envisagé pour 2012. Cependant, la mise en place d'une taxe exceptionnelle dès cette année qui permettrait de percevoir la différence entre le nouveau barème et l'ancien, est à l'ordre du jour.


Encadrement des loyers

L'encadrement des loyers pour la première location avait été promis par François Hollande durant la campagne mais il ne devrait pas figurer dans le texte de la réforme présenté le 20 juin selon Swiss Life Banque Privée.
En revanche, les loyers devraient être encadrés lors de la relocation d'un bien situé en France. Mais la majoration appliquée par le propriétaire serait limitée par l'Indice de Référence des Loyers (IRL). Le montant de l'ancien loyer devra figurer dans le nouveau bail pour que le locataire puisse faire ses calculs.

Que pourrait-il arriver en 2013 ?


Selon Swiss Life Banque Privée, trois modifications pourraient intervenir en 2013. Pour le calcul de l'impôt de solidarité sur la fortune, l'ancien barème avec maintien des seuils, et réintroduction du plafonnement à 85% pourrait être rétabli. Les niches fiscales  pourraient voir le plafond se réduire à 10 000? par ménage, au lieu de 12 000 euros. Et en ce qui concerne l'impôt sur le revenu,   les revenus supérieurs à 150 000 euros pourraient entrer dans une tranche d'impôt à 45% et à 75% pour les revenus supérieurs à 1 million d'euros.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/09/2012 à 17:34 :
bonjour,
en ce qui concerne les 10% déductibles rediscutés pour les retraités, je m'interroge :
de savoir si cela sera temporaire pour la crise comme il a été dit pour les 75% sur les hauts revenus ? (question à poser lors de débats politiques...)
les 10% sont déjà plafonnés à 3660 euros...alors que l?on parle d'aligner la CSG des retraités sur les actifs alors pourquoi ne pas aligner un 13ème mois, des chèques restaurants/vacances comme les actifs pour compenser « en partie » l?enlèvement des 10%

cordialement
a écrit le 23/06/2012 à 12:29 :

TROP DE TAXES LES JEUNES DIPLOMES FONT LEURS BAGAGES.....LA FRANCE RECORD D EUROPE (taux maximal impot sur le revenu 75pour cent et sur les societes 35 alors tout vu!!!!!
Réponse de le 23/06/2012 à 13:01 :

Trop de fontionnaires qui s ennuient faute d occupation
a écrit le 17/06/2012 à 5:14 :
Une nouvelle fois on voit la pauvreté des idées de nos Pieds Nickelés de la politique taxer taxer taxer la France bat toujours des records ceux de l'imbicilité politique mais peut-on demander à des énarques qui n'ont jamais travillé à des avocats à la "petit" semain,e" ou des fonctonnaires qui ne connaissent pas le mot concurrence et économie mondiale d'avouir des idées pour sortir notre pays de son déclin NON BIEN SUR, par contre vivre gracement grace aux deniers des français avec des retraites qui font palir les salariés la pas de modifiaction de fond sauf du soupoudrage système très politique je rend un peu mais je garde beaucoup. La politique un "vrai" métier de nanti sans risque et même pour un grand nombre rejeté par les électeurs des places de complaissances sont gracement, encore, octroyées, pas d'avenir pour la France mais encore un bel avenir pour nos politiques garant de leur belle vie inutile au pays.
a écrit le 16/06/2012 à 10:31 :
appauvrir un peu plus les classes moyennes, telle est la devise de la gauche caviar
a écrit le 11/06/2012 à 16:34 :
Prêcher dans le désert c'est dire qu'il vaut mieux diminuer les dépenses inutiles (et Dieu sait s'il y en a) plutôt que d'augmenter une énième fois les impôts qui touchent avant tout les classes dites moyennes.
Réponse de le 11/06/2012 à 19:41 :
Elles sauront réagir et rendre cout pour cout
a écrit le 10/06/2012 à 11:27 :
N'oublions s pas que nous votons avec un bulletin, mais aussi avec nos comportements de consommateurs et d'investisseurs. De petites privations peuvent apporter de grands plaisirs
Réponse de le 10/06/2012 à 15:10 :
Bravo, moi j'aidecede de repas remplacer mon salon. Résultat, un investissement de 25 000 euros qui va m'économiser 4 000 euros de tva
Réponse de le 10/06/2012 à 16:08 :
tT'as raion on reverra ca dans 5 ans, moi j'ai revendu ma voiture et j'économise 15 000 euros par an : amortissement, assurance, carburant, garage, pv, autoroute ....
Réponse de le 10/06/2012 à 17:42 :
Ben moi j'avais décidé de planter des navets, eh ben je le ferais pas. Na !
a écrit le 10/06/2012 à 9:28 :
Supprimer le quotient familial et remplacer l'avantage des demi part par un montant de réduction d'impot fixe ainsi on pourrait pour chaque enfant à charge admettre une réduction plafonnée à 600 ?/enfant. Ainsi pour un couple avec 2 enfants et déclarant 50 000 ? celà représenterait 158 ? d?impôts supplémentaires alors que le même couple avec 32 000 ? n'aurait aucune modification de son imposition. Ce plafonnement de la demi pourrait être abaissé à 200 ? voir supprimer l'existance de cette demi part pour les autres cas (handicap, parent isolé (qui ne le sont pas toujours !!, demi part supplémentaire pour le 3ème enfant, pensionné de guerre etc...)). Supprimer l'abattement pour les personnes agées ayant un revenu brut global hors déficit supérieur à 20 000 ?, mais aussi supprimer l'ensemble des abattements spécifiques tel que les 10 % de frais professionnels sur les pensions ! supprimer les frais réels sur les salaires car depuis de nombreuses années il y a une dérive (on déclare des kms bidons (effet covoiturage) ou la voiture du couple la plus puissante, frais d'ordinateur, de bureau au domicile, repas pris au resto hors lien avec le travail....) toutes ces petites "erreurs" coûtent au final très chers à l'Etat. Ainsi si nous voulons plus de justices fiscales il faudra donc revoir tous les abattements, petits avantages fiscaux (demi-part) cumulés et accordés par le législateur depuis des décennies et qui font que l?impôt est devenu incompréhensible. Même si personnellement de telles mesures s'appliquer, je serai touché par une hausse de mon impôt, mais à bien y réfléchir, je préfère payer un peu plus que d'avoir le sentiment de cautionner ces petites fraudes ou manipulations fiscales
Réponse de le 10/06/2012 à 12:01 :
Il faut faire comme les Polonais, appliquer la Flat Tax. 20 % d'impot sur tous les revenus, au dela d'un certain montant, comme ca les petits revenus ne paient rien (comme en France), et cela permet d'etre clair, compréhensible, économique pour l'état, et très rentable pour les finances du pays. Résultat positif. MAis comme c'est simple et clair, cela entraine une baisse automatique du nombre de fonctionnaire pour calculer l'impot compliqué comme en France, et la les mafias syndicales ne veulent pas. Alors le contribuable paient, les créateurs d'entreprises sont découragés, et les richesses partent ailleurs....
Réponse de le 10/06/2012 à 19:30 :
Tout à fait d'accord
Réponse de le 11/06/2012 à 3:38 :
la bonne nouvelle, c'est une forte augmentation des impôts, grâce auxquels on paie plus de fonctionnaires qui ne créent rien du tout, ainsi; un jour on est complètement ruinés, et la Grèce devient gadget par rapport à ce que nous vivrons !!
a écrit le 10/06/2012 à 0:53 :
Au fait , j'oubliais,éradiquer les niches fiscales improductives est une nécessité car cela rentre ds ma logique de taxer tous les rev au même taux. Commençons d'ailleurs par faire rentrer l'impôt en luttant contre la fraude fiscale et contre tous ces moyens légaux pour ne pas payer l'impôt, ce serait une bonne chose, non?
Réponse de le 10/06/2012 à 11:56 :
Et diminuer les dépenses non ?
Réponse de le 11/06/2012 à 3:42 :
et nous allons très vite voir combien vont nous coûter en emplois les niches fiscales abandonnées !!! mais c'est vrai que nous manquions de chômeurs dans ce pays
Réponse de le 11/06/2012 à 12:38 :
J'ai bien dit niches fiscales"improductives"......
a écrit le 10/06/2012 à 0:49 :
Il faut taxer les rev du kal et du w au même taux, oui mais ne pas taxer le stock(l'épargne) car le stock de kal provient des rev déjà largement imposés. Seuls les droits de succession sont légitimes pour taxer le stock. Et surtout ne pas s'en prendre à l'épargne longue, l'ass vie, nécessaire au fonctionnement de l'économie, sinon, c'est s'en prendre à la croissance si chère à F. Hollande, d'où la contradiction....Quelques exemples: une résidence secondaire (d'ailleurs déjà taxée, TF et TH), si elle produit un rev (loyer) c'est normal qu'il soit taxé mais pourquoi taxer cette résidence à l'isf si ce n'est qu'on aboutit à une sur imposition du stock. Pour les meubles, ils ne produisent pas de revenus, pourquoi les taxer à l'isf alors qu'ils ont été achetés en épargnant sur des rev déjà imposés. Les pays étrangers l'ont parfaitement compris, il faut taxer tous les revenus mais pas le stock de kal sauf droits de succession.Maintenant , pour les jaloux, les "vrais riches" sont déjà partis ou utilisent des avocats fiscalistes pour en payer le moins possible d'impôts, comme la masse totale d'impôts ne changera pas et même augmentera, c'est nous tous restés en France, y compris la classe moyenne, qui paieront...Faire fuir les "riches", c'est se passer une corde autour du cou, car le Kal que je préfère appeler épargne est nécessaire à l'investissement créateur d'emplois, c'est le b-a-ba de l'économie. Si la gauche préfère les impôts, c'est qu'elle renonce à baisser les dépenses improductives, mais elle y viendra, et tout le monde trinquera, même les jaloux, RDV ds 2 ans, en attendant, champagne.....
Réponse de le 10/06/2012 à 16:42 :
Rendez-vous avant deux ans et on verra car trop d'impôts tue l'impôt donc plus de travail dissimulé et moins de rentrées dans les caisses bravo et la croissance juste un rêve.
Réponse de le 11/06/2012 à 3:45 :
on oublie de vous dire, qu'en Allemagne :pas d'impôts sur les successions et l'entreprise peut être donnée à un seul enfant, grâce à quoi l'entreprise ne doit pas être vendue et peut devenir Audi, VW, etc...
Réponse de le 11/06/2012 à 12:22 :
Il est logique que la gauche soit au pouvoir avec 50 % de francais qui ne payent pas l IR et logique qu elle va augmenter les impôts sur le patrimoine ; le rapprochement entre la france et l allemagne sur le plan fiscal s éloigne et les allemands vont encore dire : C est une bonne chose pour l allemagne.
Réponse de le 11/06/2012 à 12:41 :
L'harmonisation de la fiscalité en Europe, ds le cadre d'une monnaie unique, est une nécessité absolue, on y viendra......
Réponse de le 11/06/2012 à 12:43 :
Effectivement, les français aiment l'impôt...mais pour les autres....
Réponse de le 11/06/2012 à 13:47 :
De toute façon, trop d'impôts fera baisser la consommation, donc moins de rentrées de TVA, c'est le principe des vases communicants. Un récent sondage vient d'indiquer que les Français dépenseront moins pour les soldes. Un pays endetté doit pouvoir baisser ses dépenses avt même de penser à augmenter les recettes, il y a des marges ds ce pays à utiliser. Assainir ses finances est bon pour la croissance.....
Réponse de le 13/06/2012 à 19:29 :
Allez donc faire comprendre cela à nos grosses têtes d'énarque accrochés derriere leur bureau et a des années lumière du bon sens. les ministres ne sont là que pour apposer leur signature en bas de page!
a écrit le 09/06/2012 à 23:06 :
bien sur , taxons les travailleurs et exonérons de tout les assistés, puisque telle est la politique du nouveau président.Ce n'est pas de cette manière qu'on sauvera la France de la faillite imminente qui la menace.Rejoignons les grecs , les italiens et les espagnols.vive la gauche et merci. Il vaut mieux depuis MITERRAND être assisté et fainéant, plutôt que de s'en sortir.
Réponse de le 10/06/2012 à 11:48 :
Parfaitement d'accord...
Réponse de le 10/06/2012 à 14:53 :
Il vaut mieux être assisté depuis miterrand dites vous??Mais qu'a fait chirac et son frère ennemi sarko contre les assistés???
a écrit le 09/06/2012 à 20:27 :
Ce qui manque à cet article est de dire que la fiscalité du patrimoine en france est 4 fois supérieure à celle de l allemagne et 2,4 fois supérieure à la moyenne européenne : comment peut on dire que NS était le président des riches ? Oui Zatapero était le chef de gouvernement des riches en supprimant l ISF ; Comment mr Ayraut , C DUFLOT ou m AUBRY peuvent ils comparer les loyers avec allemagne sans parler de fiscalité immobilière ou du patrimoine ?
a écrit le 09/06/2012 à 20:12 :
Il faut SUPPRIMER TOUTES LES NICHES FISCALES et BAISSE LES CHARGES SUR LES SALAIRES D AUTANT .

Justice et efficacité . Plus de consommation , plus d investissements , moins de chomage , plus de croissance . Stop au clientelisme .
Réponse de le 09/06/2012 à 20:32 :
Quelles niches fiscales ? C est trop facile de sortir les grandes phrases !!
Réponse de le 09/06/2012 à 22:17 :
Toutes celles concernant les DOM TOM, totalement inefficaces, les immobilières, ne faisant qu'enrichir les promoteurs, ce serait déjà pas mal. Le ménage serait aussi à faire au niveau des réductions d'impôt sur les dons aux œuvres, certaines d'entre elles ayant une finalité douteuse ou une destination étrangère. Baisser en contrepartie les retenues salariales ne changerait en rien le coût du travail et redonnerait du pouvoir d'achat aux travailleurs, tout en augmentant l'écart avec l'assistanat. Sans sortir de grandes phrases, une remise à plat de tout le système de prélèvements obligatoires devient urgent! Et bien entendu tout cela devra aller de pair avec une réduction du coût de nos institutions, par une réduction du nombre d'échelons et d'élus de tous genres.
Réponse de le 10/06/2012 à 7:20 :
Oui grande phrase la suppression des niches fiscales ! Vous n évoquez aucune des plus grandes niches fiscales à savoir : TVA réduite restaurateur , crédit impot emploi à domicile , crédit impôt recherche , demi part pour parent isolé , quotient familial, réduction 10 % pour frais retraite etc ...A chaque fois on nous refait le cout du scellier qui a été supprimé dans les faits par NS mais rien de précis sur les plus grandes niches fiscales
Réponse de le 10/06/2012 à 16:45 :
Vvoyez le francais lamda est montré du doigt car soit disant il fraude et hier sur les antennes j'ai entendu qu'un parlementaire sur six décrit son patrimoine que faisons-nous qui est dans la galère tous les Français alors......
Réponse de le 10/06/2012 à 18:27 :
@malpensant: je ne voulais pas alourdir inutilement mon propos. Bien sûr, l'abattement de 10% sur les pensions est une aberration, tout comme la CSG à 6,8 contre 8 pour les salariés. Par contre pas de CSG pour les petites retraites ne me choque pas. Les prélèvements libératoires sur revenus financiers n'a pas de raison d'être. Le régime du micro foncier idem. La TVA à 5,5 dans la restauration: je suis plus mitigé: complètement inutile dans le bas de gamme comme le haut de gamme qui s'en sortaient très bien sans. Pour ceux du milieu, ça a incontestablement sauvé de l'emploi. Faudrait étudier le rapport coût/ emploi créé ou sauvé. L'emploi à domicile? Si j'ai une femme de ménage, ou un jardinier, je rétrocède en quelque sorte une partie de mon salaire à cette personne. Donc il est normal que je bénéficie d'une réduction d'impôt. Mais je trouverais plus logique de déduire ce coût de mes revenus, plutôt que d'avoir un crédit d'impôt de 50%. Et attention à ne pas relancer le travail au noir. Bref, il y a beaucoup à faire!
Réponse de le 11/06/2012 à 3:50 :
un seul petit détail : cela fait 60 ans que l'on favorise la consommation avec les résultats que l'on connait !!!
les niches fiscales et en particulier la tva sur la restauration n'ont ni baissé le prix des repas ni créent d'emplois, elle a juste servi à éviter une hécatombe dans la restauration
Réponse de le 11/06/2012 à 11:29 :
Il n'y a absolument aucune baisse de charges au programme, au contraire (augmentation des cotisations retraite pour financer les 60 ans pour les boomers ...).
a écrit le 09/06/2012 à 19:02 :
Au vu des commentaires apportés sur l'or, il paraît opportun d'attirer l'attention de nombreux lecteurs sur l'interview que donnait, le 8 février 2012, à la webradio indépendante AWI, Pierre Jovanovic, directeur littéraire des éditions « Le Jardin des livres » qui publiait en livre de poche « L?effondrement du dollar et de l?Euro et comment en profiter » de James Turk et John Rubino.
a écrit le 09/06/2012 à 18:29 :
Il fallait un retour de balancier. Depuis 30ans l'impot est devenu de plus en plus injuste. Les plus riches n'ont cesse de s'enrichir, si encore, cela avait eu un impact sur l'economie (c'est ce que croyais Sarkozy) mais on voit le resultat.
Il faut surtout que hollande tienne le cap malgrè le lobbying que vont excercer les principaux concernes.
Si ces lobbies sont trop forts il faudra aller vers des mesures plus coercitives.
Réponse de le 09/06/2012 à 19:03 :
ce sont toujours ceux qui ne payent pas d impôts qui pensent que les impôts des autres sont trop faibles
Ce doit être votre cas non ???
À ce stade de réflexion toute discussion est impossible !!!!
Réponse de le 09/06/2012 à 19:40 :
Quant les français comprendront ils qu'il vaut mieux faire venir les riches que les faire fuir ? et qu'il vaut mieux féliciter ceux qui prennent des risques et qui réussissent que les punir ? et que ce sont les riches qui donnent du travail à la population et qui participent le plus (et de très très loin) au financement de l'Etat, des collectivités locales, des organismes sociaux, des subventions aux associations et autres syndicats qui n'ont de cesse de leur taper dessus.
Bien entendu, je ne parle pas des quelques copains (souvent énarques) du pouvoir qui se font des fortunes sans prendre le moindre risque et qui font penser que tous les riches sont comme eux. En outre, pourquoi tape t'on sur des gens qui font vivre des centaines de milliers de gens, sans que les centaines de milliers d'euros gagnés chaque mois par des footballeurs incultes ne choquent qui que ce soit ?
Réponse de le 09/06/2012 à 21:34 :
Bravo! Enfin un raisonnement sensé. Si seulement nos gouvernants avaient une notion d'économie..
Réponse de le 10/06/2012 à 11:43 :
Il faudrait pas qu'ils s'arrêtent les riches ou qu'ils ralentissent simplement
Réponse de le 11/06/2012 à 9:34 :
Les riches participent le plus... Que dire de Total qui ne paie que très peu de taxe et de beaucoup d'entreprise du cac40....
a écrit le 09/06/2012 à 16:23 :
nouveau slogan de Hollande : les impôts c'est maintenant.
a écrit le 09/06/2012 à 16:09 :
Et si les taux montent, on les bloque? On nous dit que nous sommes proches de l'emballement. Nous dépensons 56% et le programme ps selon l'ump est une hausse de 50 milliards, soit 2,5 points de pib. Nous arriverons donc à 58,5. Le grand écart augmente... Seulement si les taux montent, il faudra revenir à l'équilibre, soit aligner les recettes sur les dépenses puisque c'est la politique. A ce niveau là quelles conséquences pour notre système économique en comparaison à nos voisins. Les allemands sont à 46% et à l'équilibre. Leurs revenus ne sont pas menacés. Le gouvernement a annoncé 12 milliards d'impôts, soit 20%. Comment résorbe-t-on le déficit? On compte 1360 milliards en assurances vie et 800 milliards en livrets. Sauf que l'assurance vie finance la Grèce. La joyeuse dette c'est donc la fin des classes moyennes...
a écrit le 09/06/2012 à 14:48 :
Il y a une certaine cohérence dans l action menée jusqu à présent : si les loyers augmentent on encadre voir bloque les loyers , si l essence augmente on bloque le prix de essence, si les entreprises licencient on bloque les licenciements , si la dette augmente on augmente les impôts en faisant croire qu il s agit de justice fiscale etc etc ..Cela est presque amusant s il ne s agissait pas de notre avenir et notre argent
Réponse de le 09/06/2012 à 15:55 :
Et si ceux qui ne veulent plus de cette France là fuient on va aussi finir par les bloquer ? ça a un drôle de goût d'avant la chute du mur à l'est !
Réponse de le 09/06/2012 à 18:03 :
@procrastine : on bloquera leur compte ! C est envisagé en grèce pour éviter la fuite des avoirs bancaires
Réponse de le 11/06/2012 à 3:57 :
oui, mais on ne peut "que" bloquer les comptes : le riche qui s'en va peut toujours travailler ailleurs pendant que le pauvre manifeste dans la rue !!
a écrit le 09/06/2012 à 14:35 :
Je m'excuse auprès de ceux que je dérange en parlant à nouveau de l'or mais je précise qu'avec des achats d'or physique non seulement on se protège de l'inflation, de la dévalorisation de l'euro, car celui ci est imprimé sans fin pour boucher les déficits de l'état sociopathe, tout en le dévalorisant, des fortes dévaluations à venir avec l'écroulement programmé de cette monnaie, et en plus l'or constitue une valeur refuge par excellence (et je ne parle meme pas de la forte progression de sa valorisation constante d'environ + 45 % par an ces 7 dernières années ) et en plus celui bénéfice d'une fiscalité très avantageuse par rapport aux assurance vie, et autres.
En effet la fiscalité est le suivante :

La vente d?or ou d?argent fait l'objet, au moment de la vente, d'une taxation forfaitaire de 8% sur le prix de vente. Elle est composée de la taxe sur les Métaux Précieux de 7.5% à laquelle s'ajoute la CRDS au taux de 0.5%.

Bonne reflexion.

Néanmoins, dans le cas de la vente d'Or ou d?Argent d'investissement, le vendeur A LE CHOIX d'opter pour la taxe sur le Métaux Précieux ci-dessus, ou pour la taxe sur le régime des plus-values réelles (31.3%), sur laquelle il peut bénéficier d?une exonération en fonction de sa durée de détention dès lors qu?il peut justifier du prix et de la date d?acquisition.
Le prélèvement s?effectue sur la différence entre le prix d?acquisition et le prix de revente, sur laquelle est appliqué le taux de 31.3%. Mais à compter de la troisième année de détention, cette taxe subit une exonération de 10% par an. Ainsi, par exemple, après 7 ans, soit 5 années d?exonération (les années 3, 4, 5, 6 et 7), la taxe est exonérée de 50% et n?est donc plus que de 31.3% x 50% = 16.65% sur la plus-value. Et à compter de la 12ème année, l?investisseur a bénéficié de 10 années d?exonération de 10%, donc 100% d?exonération : la taxe sur la plus-value est NULLE.
Réponse de le 09/06/2012 à 14:51 :
Tres intéressant, mais n'ecrivez-vous pas tout cela pour -aussi- espérer un afflux sur ce métal qui soutiendra son cours et donc vos plus-values?
Réponse de le 09/06/2012 à 14:59 :
Alors pour toutes ces raisons j'encourage chaque lecteur d'acheter de l'or physique le plus rapidement possible pour protéger ses économies, et sa famille, avant qu'il ne soit trop tard.
Réponse de le 09/06/2012 à 15:24 :
à Spip. Croyez vous que mon petit commentaire posté ici méme a le pouvoir d'avoir une quelconque influence sur le marché mondial de l'or qui représente des milliards, et un volume de vente de plusieurs centaines de tonnes d'or chaque année ? C'est ridicule.....

Croyez vous que les plus gros acheteurs du monde d'or que sont les chinoix, les brésiliens, les indiens, les russes, les banques centrales du monde entier et les autres, attendent que je commente cet article sur le site de la Tribune pour décider si oui ou non ils vont continuer d'investir dans l'or ? Bien sur que non, donc au lieu de vous en prendre à moi vous devriez plutot vous concentrer sur la véracité de mes propos, que vous pouvez toujours critiquer en apportant des éléments contradictoires et probants.
Cela enrichirait le débat....Merci.
Réponse de le 09/06/2012 à 15:26 :
à Spip, et puis vous n'avez pas compris que l'or est la pour protéger ses économies, et que les éventuelles plus value en cas de revente contre de la monnaie papier n'est pas la priorité, l'or n'est pas un produit boursier, mais un produit de protection.
Réponse de le 09/06/2012 à 15:26 :
Je vous charriais, vous avez certainement raison. Malheureusement, ce n'est pas très productif pour l'économie de notre pays...
Réponse de le 09/06/2012 à 15:48 :
Au contraire l'or fait travailler beaucoup de monde, bijoutiers, fondeur, revendeur, entreprise de commercialisation, donc des emplois, de plus l'or est avant tout une monnaie, et il est naturel d'essayer de se protéger de la folie de nos gouvernements et de la perte de notre souveraineté monétaire que les citoyens ont perdus en confiant ce pouvoir aux mains des étrangers technocrates de Bruxelles avec la complicité de nos élus.
Réponse de le 09/06/2012 à 17:36 :
C'est un peu court, comme argument, je ne suis pas convaincu que placer mes économies en or plutôt qu'en actions ou en obligations fera travailler plus de monde, d'autant plus que votre or, il ne provient pas de mines françaises. Ca ne va pas transformer la France en pays de bijoutiers. Je vous rejoint uniquement pour considérer qu'en terme de sécurité, il n'y a pas mieux à court- moyen terme
Réponse de le 09/06/2012 à 18:39 :
Ou avez vous lu que l'or allait transformer le pays en bijoutier ? Je ne jamais écrits cela, je ne fais que répondre à votre argument comme quoi "n'ai pas très productif pour l'économie". Ca aussi c'est un peu court. Je rétorque que l'or crée de la richesse par sa production, sa transformation, sa commercialisation, son stockage, mais il ne faut oublier aussi que l'or est utilisé dans la chirurgie, la médecine, l'insdustrie, etc..Certains la considère comme une matière première, mais son role essentiel est que l'or est une monnaie depuis 5.000 ans, et dés que le papier monnaie est étalonnée à l'or (comme c'était le cas jusqu'en 1971), celui ci apporte une stabilité financière et économique indiscutable. L'or est donc une matière première mais surtout une monnaie irremplaçable qui empèche les politiques de sur imprimer de la masse monétaire, et donc de l'inflation, et donc des bulles financière, de la perte de richesse, et la situation que nous connaissons actuellement. Il faut donc avoir une vision globale et non purement rattachée à la fabrication matériel, ou des emplois directement lié à sa production et sa commercialisation.
Réponse de le 09/06/2012 à 19:34 :
Bien sûr. Mais allons un peu plus loin. Vous décrivez très bien le régime d'imposition des plus values sur l'or, très favorable à long terme. Est-ce normal selon vous? Et sans faire de mauvais rapprochement avec le caractère présupposé de notre président... Je n'ai pas voté pour lui, mais contre lui, cependant je le rejoins sur un point: tout revenu devrait être taxé de la même manière, que ce soit un salaire, un dividende, des intérêts, une plus value immobilière ou aurifère ou même sur des cacahuètes, à condition que pour les plus values on tienne compte de l'érosion monétaire. Après cela, si votre rendement demeure encore intéressant, tant mieux pour vous, je serai le premier à vous féliciter, car vous aurez eu l'intelligence de choisir le bon support. Mais actuellement, admettez que le raisonnement est biaisé!
Réponse de le 09/06/2012 à 21:47 :
Mon cher mon propos est de faire remarquer que seul l'or peut protéger nos économies, et nos familles de l'étatisme à l'imposition confiscatoire, et rien d'autre. L'or n'apporte aucun revenu mais une éventuelle plus value en cas de revente contre de la monnaie papier, de plus en plus sans valeur. Disserter sur ce que devrait faire les sociopathes au pouvoir ne me sert à rien, car ni vous ni moi ne changeront quoi que ce soit. Alors la seule à faire c'est de vite réaliser l'urgence de se mettre à l'abri en liquidant un maximum de fausse monnaie papier contre de l'or qui lui ne peut pas disparaitre.
a écrit le 09/06/2012 à 12:21 :
ISF : un taxation exceptionnelle couvrant la différence entre l'ancien et le nouveau barême serait-elle légale ? En effet, changer la loi fiscale en cours d'année, même si le parlement vote cette taxe, pose un problème auquel les parlementaires, pour ne pas instituer une dangereuse dérive du droit, seraient bien inspirés de réfléchir pour que la France ne devienne pas une république bananière. Mais il est vrai que rares sont ceux de nos députés qui ont une quelconque connaisssance du droit!!
Réponse de le 09/06/2012 à 14:12 :
Les députés sont dogmatiques ! ils ne prendront pas en compte votre remarque.
1- Car ils doivent satisfaires leur electorat, et donc faire payer les riches !
2- L etat a des soucis de financements, trop de depenses pas assez de recette, donc selon eux, il ne faut pas baisser les depenses, mais augmenter les recettes c.a.d augmenter les impots !
COURAGE FUYONS
Réponse de le 09/06/2012 à 15:53 :
OÙ ?
Réponse de le 09/06/2012 à 19:05 :
Oui ou ? Moi j'envisageais l'espagne. Est ce un bon choix Jpav ?
Réponse de le 09/06/2012 à 19:14 :
Ou??c est une bonne question
et c est dommageable que les meilleurs des Français doivent s exiler pour protéger leur part rimions de la voracité des partageux!!!
ISF sans bouclier!!! ou un plafond à 85%?????CONFISCATOIRE!!!
Le Conseil Constitutionnel ne laissera
pas faire Sarko veille!!(enfin espérons)
sinon l avenue Louise c est pas mal!!
Réponse de le 09/06/2012 à 19:26 :
En matière de fiscalité l'Espagne est effectivement un bon choix par rapport à la France, et c'est normal puisqu'ils n'ont que 1,4 million de fonctionnaires pour 44 millions d'habitants, alors que la France a 5,5 millions de fonctionnaires pour seulement 66 millions d'habitants. Cherchez l'erreur !!!!
a écrit le 09/06/2012 à 11:53 :
En taxant sans arrêt on tue la poule aux oeufs d'or. Berne et Bruxelles peuvent se réjouir.
Réponse de le 09/06/2012 à 14:13 :
je confirme ! La france est un enfers fiscal, a cela va pousser les riches a partir !
A cela va s ajouter la crise de l euro ! Alors la oui, Berne, va rigoler !
Réponse de le 09/06/2012 à 15:44 :
La plupart des vrais riches ayant pu partir sont déjà partis, maintenant la pression insupportable sera de plus en plus sur les classes moyennes, qui elles ne peut pas partir si facilement. Alors ca va faire mal a un plus grand nombre de plus en plus fort, avant de ruiner tout le monde, et le pays avec. Et oui c'est le résultat des politiques anti libérales et étatistes de la France.
a écrit le 09/06/2012 à 11:44 :
Attention à l'assurance vie, le seul moyen pour les français d'arriver en épargnant à se constituer un complément de retraite.A trop taxer tou, on décourage tout le monde et plus personne n'a envie de faire des efforts, mais on ne peut tous etre des assistés.
.
Réponse de le 09/06/2012 à 14:23 :
L état a trop besoin d argent !
De plus l assurance est majoritairement en fond euro ! C est a dire en emprunt d etat des pays europeens ont la france !!!!!
Donc pour stabiliser la dette de la france detenue par les contribuables francais, et pour faire rentrer plus d argent dans les caisses, l assurance vie ne peut que voit sont statut modifié
Réponse de le 09/06/2012 à 19:23 :
Ce qui est honteux car cela revient à voler les épargnants comme à chaque fois que les politiques créent par la gabegie de leurs politiques et leurs incuries, plutot que de libéraliser l'économie et plutot que de dégraisser les administrations des hordes de fonctionnaires en trop. Mais les français adorent cela puisqu'ils votent toujours pour les memes, c'est pour leur bien il parait.
a écrit le 09/06/2012 à 11:18 :
Ce qui serait bien c'est d'abolir tous les privilèges des élus, députés et autres.Si Ségolène Royal est élue présidente de l'assemblée nationale, il faudra qu'elle donne l'exemple et s'attaque à tous ces privilèges et diminuer les indemnités elle gagnera 20000 euro par mois.
Réponse de le 09/06/2012 à 14:15 :
Mais elle ne fera rien de du tout !
Elle sera trop contente de toucher des indemnités non imposables, et une retraite dorée au bout de 4 ans !
Réponse de le 09/06/2012 à 19:18 :
C'est ce qu'appelle les sociopathe une république "exemplaire" !!!! Enfin surtout pour eux....
Réponse de le 09/06/2012 à 19:20 :
Je ne connais autour de moi des chefs d'entreprise créant de la richesse et des emplois en prenant des risques maximum avec leur argent qui gagnent ce montant, et pourtant les sociopathes les accusent de tous les noms..A méditer...
Réponse de le 09/06/2012 à 19:32 :
Je voulais écrire "je ne connais pas", bien sur.
a écrit le 09/06/2012 à 10:34 :
Pour avoir un oeil critique sur l'immobilier et sur les crédits immo consultés :
http://www.immobilier-finance-gestion.com/

- Evolution des prix immobiliers en france d'ici à 2020 - mise à jour
- France : chute de 50% des prix immobiliers à horizon 2015
- Pouvoir d'achat immobilier en région - 11 ans de salaires pour acheter un appartement
- Immobilier : conséquences de la baisse du triple A en France
- Rentabilités locatives : tour du monde
- La Chute des prix immobiliers en 7 raisons
- La baisse des prix immobiliers en GB annonce la chute en France
- Pouvoir d'achat immobilier des Français au plus bas
- Immobilier : 2 scénarios de baisse !
- Krach immobilier ?
- Immobilier Espagne : point bas atteint ?
?.
Réponse de le 09/06/2012 à 23:58 :
Crac immobilier c'est sur et ca commence comme ca. Comme en Espagne.
a écrit le 09/06/2012 à 9:53 :
Il faudrait cesser de parler de réforme: il ne s'agit que de taxation aggravées qui ne témoigne que du souci (esthétique) de faire croire au bon peuple qu'il existe une "justice fiscale". Quelle blague!
Réponse de le 09/06/2012 à 14:21 :
+1
a écrit le 09/06/2012 à 9:36 :
J'admets qu'on puisse taxer à l'IR des plus values, mais dans ce cas il faut nécessairement prendre en compte l'inflation ... Ce ne sont pas des salaires, le revenu est en fait étalé "virtuellement" sur la période de détention.
Réponse de le 09/06/2012 à 13:17 :
completement d'accord
la taxation de la plus value sans l'integration de l'erosion monetaire de cette plus value est purement du vol
Réponse de le 09/06/2012 à 19:50 :
L'érosion monétaire correspond à la prise en compte de l'inflation.
a écrit le 09/06/2012 à 7:39 :
La gauche n'est pas capable d'imaginer la mise en place d'un impot sur l'énergie pour financer les retraites,la droite non plus.Ce serait pourtant la seule solution pour réduire le chomage et retrouver un peu de croissance.
Réponse de le 09/06/2012 à 15:42 :
Non une nouvelle taxe n'est en rien une solution, vous etes bien francais en pensant que tout taxer, et surtout les autres, résolve les déficits. Seul un dégraissage du mammouth étatique, et une libéralisation de l'économie pour encourager la création d'entreprise et d'emplois est la solution, la Pologne le prouve avec sa flat tax de 20 % maximum sur tous les revenus. Elle plus de recettes fiscales, plus de croissance et plus de richesses pour ses citoyens, avec des déficits bien moindre.
a écrit le 09/06/2012 à 7:10 :
vive la gauche....
Réponse de le 09/06/2012 à 7:57 :
Qui rira bien qui rira le dernier!!! Hollande va faire trois petits tours avec ce qu il a promis et il finira par une politique pire que Sarko en attendant les dépenses de l état passeront de 60% du PIB actuellement à peut etre 100%???? Eh oui on va prendre aux riches ! Mais les riches de demain c est vous car la part de gâteau pour le contribuable se réduit de plus en plus au détriment de l ogre fiscal français qui n est jamais rassasié !!!!
On vit une crise mais cette crise n est ni du aux banques, ni aux allemands, ni aux grecs ni à l Europe ! Elle est du à nos politiques qui dépensent l argent public de façon inconsidéré !!!! À méditer
Réponse de le 09/06/2012 à 9:33 :
@Rira tu dois avoir raison car l'endettement du PIB est déja presque à 90%, donc les 100% sont tout a fait possible
Réponse de le 09/06/2012 à 14:20 :
Non seulement les 100% sont possible mais ils seront atteint !
Le discours de Moscovici sur le retour a une hausse de dette de 3% du pib, est un GAG !!!!!
En particulier avec la politique de dépenses prevue par Hollande
a écrit le 09/06/2012 à 6:45 :
bon resume, par contre ce qui n'est pas serieux c les fautes de frappe de la " tribune "
a écrit le 08/06/2012 à 21:28 :
On le sait tout ça! C'est du réchauffé...
Réponse de le 08/06/2012 à 22:35 :
avoir lecture nous pensons qu'une cohabitation nous sauverait de la situation inquietante qui se presente a nous FRANCAIS .
Réponse de le 09/06/2012 à 7:33 :
Qui vous sauverez vous surtout ! Va falloir passer à la caisse cher Monsieur..... vous en mettrez moins de côté: et alors ? Y'en a un paquet qui n'ont rien de côté, ils ne se plaignent pas !
Réponse de le 09/06/2012 à 11:46 :
oui mais combien d'heures font ils par semaine?
il faut arrêter d'envier son voisin, c'est bassement Français cette mentalité...
On fabrique son destin

a écrit le 08/06/2012 à 17:39 :
enfin un bilan clair et précis. Par contre je ne vous suis pas sur 2013
Réponse de le 09/06/2012 à 7:34 :
pas de 2013: le 20/12/2012 c'est la fin du monde !
Réponse de le 09/06/2012 à 13:50 :
Toto, vos apports à ce blog sont d'une richesse incommensurable. Ça mériterait même d'être taxé, quelques autres comme vous et la France est sauvée... La jalousie est le sentiment le plus minable qui soit: avant d'être jaloux de votre voisin, faites déjà ce qu'il fait, ou qu'il a fait, et si vous n'atteignez pas le même résultat, je pourrai comprendre que vous soyez frustré. Donc vous n'aviez qu'à mieux bosser à l'école, qu'à vous retrousser les manches, qu'à accepter des sacrifices, bref, donner avant de recevoir: c'est une leçon de vie, méditez-là, c'est tout ce qui vous reste!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :