Quel produit de retraite choisir en fonction de ses objectifs ?

 |   |  328  mots
Olivier Farouz, directeur général d'Arca Patrimoine, préconise les placements les plus adaptés à votre profil patrimonial.

Le terme de "produit de retraite" recouvre en réalité des objectifs patrimoniaux et des placements très différents. La grande question à se poser: souhaitez-vous obtenir un capital ou bien des revenus complémentaires une fois à la retraite ?

Dans le premier cas, le pécule obtenu servira à solder un crédit immobilier par exemple, à acheter un appartement en bord de mer ou encore à aider ses enfants. Une fois à la retraite, vous n'augmenterez pas vos revenus mais réduirez vos dépenses. Dans cette optique, le produit le plus adapté reste l'assurance vie investie en unités de compte. Sur ces "multisupports", les versements réguliers sur des fonds en actions permettent - en cas de mauvaises performances - de lisser le prix d'achat des parts à un niveau bas et de bénéficier d'un effet de levier à la sortie.

Si, au contraire, l'objectif est de générer des revenus complémentaires, mieux vaut opter pour une sortie en rente viagère, versée par l'assureur jusqu'au décès. Perp, Perco, contrat Madelin, PEP, assurance vie, ou encore PEA... les produits ne manquent pas. Un conseil: investissez au moins 10 ou 20 ans et veillez à ce que le taux de conversion du capital en rente soit fixé au jour de la souscription et non à celui de la liquidation. Car, d'ici la retraite, les tables de mortalité peuvent avoir changé, et certainement en défaveur de l'assuré. L'allongement de l'espérance de vie et donc du versement des rentes permettra mécaniquement de lisser une éventuelle contre-performance des marchés.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à arbitrer pour privilégier la sécurité au fur et à mesure que la date de sortie se rapproche. Une gestion « par horizon d'âge » proposée par certains contrats peut tout à fait correspondre.
 

Cliquez ici pour accéder à l'intégralité des "Questions pratiques" traitées par nos experts.

Retrouvez une nouvelle question pratique, du lundi au vendredi dans le journal La Tribune.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2010 à 20:04 :
Tout à fait d'accord!
a écrit le 24/10/2009 à 13:06 :
Vous n'avez pas pu trouver un expert digne de ce nom? Ce monsieur est expert en méthodes commerciales agressives, pas en produits financiers. Sans doute une erreur de casting...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :