La Tribune

BMW gagne huit fois plus d'argent que PSA

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Alain-Gabriel Verdevoye  |   -  311  mots
Le bénéfice net du constructeur auto bavarois a augmenté de 51,3% à 4,9 milliards d'euros en 2011 pour des ventes en hausse de 14,2%. La marge pour le secteur automobile seul s'est montée à 11,8%!

 BMW  a annoncé ce jeudi des résultats record. Le chiffre d'affaires a crû de 13,8% à 68,22 milliards d'euros l'an dernier. Les ventes des marques BMW, Mini et Rolls-Royce ont augmenté ensemble de 14,2% à 1,67 million d'unités. Le profit opérationnel du consortium bavarois a progressé de  57% à 8 milliards d'euros, pour un bénéfice net en hausse de 51,3% à 4,9 milliards (à titre de comparaison celui de PSA en 2011 était de 588 millions d'euros pour un chiffred 'affaires de 60 milliards.  Mieux que les Japonais et pas si loin des 19% de Porsche, champion toutes marques des marges. Ces bonnes performances se sont traduites par une hausse de 5% des effectifs mondiaux à plus de 100.000 salariés. Au vu de ces résultats, le constructeur de Munich va proposer une hausse de son dividende à 2,30 euros par action ordinaire, en hausse d'un euro.

Les 4x4 en vogue

Les modèles qui ont le plus accru leurs ventes l'an dernier étaient les coupés et cabriolets de très haut de gamme BMW 6  (+60,7% à 9.396 unités). Les 4x4 se sont aussi bien comportés, tel le compact X1 (+26,4% à 126.429 unités)  et surtout le 4x4 X3 de gamme moyenne, qui a été renouvelé. Ses volumes ont plus que doublé à 117.944 unités. Le nouveau petit 4x4 Mini Countryman a multiplié par plus de six ses livraisons à 89.036. Le constructeur est mondialement réputé pour la qualité de finition, l'élégance, la technologie avancée, les hautes performances et le plaisir de conduite de ses véhicules.

Cap sur l'Asie

Le groupe BMW a réussi à faire progresser ses ventes de 8,5% à 858.383 véhicules l'an passé en Europe. En Allemagne même, le constructeur a progressé de 6,8%. Mais c'est en-dehors que le spécialiste des modèles de haut de gamme a pris l'offensive: +14,4% à 341.345 unités en Amérique du nord; +31% à 375.452 en Asie. Sur la seule Chine, la hausse atteint 37,7% à 233.630. Le constructeur germanique vise de nouvelles ventes historiques en 2012.

Réagir

Commentaires

pemmore  a écrit le 09/03/2012 à 19:30 :

La frime ça paye, les voitures Allemandes passent pour de grandes sportives ,ford est à part , mais sont totalement invisibles en rallye quelque soit la classe ,contre une porche 911 ,et autres il vaut encore mieux avoir en rallye régional une vieille 205 gti ,en haut de gamme sont pulvérisées par les ds citroën.
Peugeot ne sait pas engranger les lauriers de la réussite.
C'est dommage ,du temps de la 404 ti ,de la ds 19 ,les Allemands étaient des nains.
Mais eux savent vendre en faisant croire que leur produit est le meilleur.
Nous sommes sans doute de très mauvais commerçants.

rafale  a répondu le 10/03/2012 à 6:59:

De la jalousie.
Ils sont les meileurs et c est pourca aussi qu'ils sontles plus vendue dans le monde.
Il ne faut pas prendre le resultat d'un rallye pour juger la qualité d'une voiture.
Et a part les voitures nous on ne peut concurencer les allemandes qui font vraiment de la haute gamme.

François  a écrit le 09/03/2012 à 17:30 :

Le jour ou les constructeurs Français arrêteront de se regarder les pieds quand on parle d'innovation, quand ils travailleront ensemble (en interne, en oubliant les querelles de chapelle entre services), quand ils prendront la décision de ne plus attendre que d'autres fassent avant eux, et qu'ils se donneront les moyens de réussir, ils seront les meilleurs! Car ils ont en interne des ingénieurs et des cadres volontaires et compétents.

Tirelire  a écrit le 09/03/2012 à 16:35 :

Normal, très normal, plus que normal, logique, évident, aveuglant, génétique que BMW gagne 8 fois plus d'argent que PSA! BMW, comme Audi, Mercedes et Porsche sont des entreprises florissantes car elles ne sont pas gérées par des PDG français!!!!!! (A titre d'exemple, penchez-vous sur le cas d'Arnaud Lagardère qui est en train de détruire et perdre tout ce que son père lui a laissé. Bon, il est amoureux de Jade, c'est une excuse,.... mais quand même!).

halte au mazout !  a écrit le 09/03/2012 à 15:17 :

Il est évident que les constructeurs français n'exporteront jamais autant que les allemands, car en plus du déficit d'image et de prestige, les français n'investissent que dans la recherche sur les moteurs diesels, et ces moteurs ne se vendent absolument pas à l'étranger !! Nous sommes à part dans le monde avec notre taxation avantageuse sur le mazout ! Le diesel est même interdit au Japon par exemple, pour cause de pollution nocive.

toccata  a répondu le 09/03/2012 à 19:24:

Tout à fait d'accord. En GB où la différence de taxe entre diesel et essence est moins importante, les petits diesels ne se vendent pas. De plus nos raffineries sont devenues exportatrice d'essence! Tant et si bien que si les cours des carburants venaient à encore augmenter, même avec la différence actuelle de taxation, le gazole pourrait rattrapper le prix de l'essence. Le diesel ne se justifie que pour abaisser la quantité de CO2 rejetée. Le Japon est beaucoup plus pragmatique sur la question.

samarinda  a écrit le 09/03/2012 à 13:55 :

la comparaison n' pas lieu d'être les allemends ont choisi le haut de gamme et une rotation de leur modè-le plus rapide que les françiases. Nous avons des patrons de l'automobile qui n'ont qu'une vue de "petit comptable" sur les résultats et une vision du marché qui reste très française au niveau des moyens.
Nous avons laissé le marché haut de gamme à nos voisins et avons décidé de jouer dans la cour de la quantité et non de alq ualité avec profit.
L'alliance GM/PEUGEOT signe le glas de notre frabricant national, reste à savoir si RENAULT pourra tenir dans sa course au bas de gamme pendant encore des décennies ou l'heure de celui qui le mangera a commencé.
La France autromibile a commis une erreur du marché de l'avenir il y a vingt ans et a continuer a refuser de se remettre en question dans sa vision du marché, aujourd'hui et demain la sanction sera terrible pour les salariés, l'Etat qui perd chaque année un peu plus du manque de rentrées d'argent de ce créneau industriel.

Angeo  a répondu le 09/03/2012 à 16:36:

Une image se construit au fil du temps à force de bien faire.
Audi est un bon exemple

Les français font le contraire depuis les années 70...

STOP  a écrit le 09/03/2012 à 13:53 :

Arrêtons une bonne fois pour toute de comparer les industries auto françaises et allemandes!!
Chacun sa spécialité !! Nous c'est le luxe, la gastronomie, l'art de vivre, la première destination touristique au monde ec... Mais pas la bagnole et puis c'est tout !!
La preuve que la France n'aime pas l'automobile en général est flagrante : Nous sommes un des seuls pays au monde qui roule majoritairement au mazout !! Où est le plaisir dans le diesel ???
Quand le cadre moyen allemand se fait plaisir au volant d'une belle 330i ou 335i avec un beau 6 cylindres en ligne essence à la sonorité magnifique, le même cadre français est tout fier de sortir sa 318d ou 320d qui pue, a un bruit de tracteur et dont les performances sont inférieures à un moteur essence !
Les constructeurs français n'ont qu'à inventer des modèles complètement différenciants, sans chercher à faire aussi bien que les allemands, ils le prouvent avec les moteurs hybrides diesels ha ha ha !!

Ghostly  a répondu le 09/03/2012 à 16:00:

+1

Tirelire  a répondu le 09/03/2012 à 16:38:

C'est la faute aux 35 heures, on vous le dit, aux 35 heures bon Dieu!

SAMARINDA  a répondu le 10/03/2012 à 6:36:

@tirelire j'espère que votre commentaire est de l'humour car allez voir combien d'heures sont travaillées chez certains constructeurs outre Rhin, au fait le marketing et la vision de demain est-elle encadrée par la 35 heures?????

Imaginr  a écrit le 09/03/2012 à 9:28 :

Dans un précédent article sur le déficit commercial de la France j avais déjà pris l exemple de l industrie automobile, ce nouvel article conforte ma réflexion sur le problème toujours récurant de la qualité de fabrication française et du coût final du produit industriel. Tant que nous continuerons à produire des voitures de piètre qualité, au design imparfait, aux qualités routières décevantes, fabriquées en partie en Europe de l Est ou en Afrique du Nord, à des prix prohibitifs, non seulement le marche intérieur restera à minima mais plus encore les ventes à l export seront très confidentielles...

Retraité 1  a écrit le 09/03/2012 à 8:41 :

1° Pour un tel sujet, quand on parle encore de machos, de nazisme je dis pauvre France qui ne parvient toujours pas à élever le débat et voire la réalité en face.
2° Je rappelle que le bénéfice avant impôts c'est la multiplication d'un volume (nbre de véhicule vendus) par la marge unitaire sur chaque véhicule. BMW depuis des lustres comme tous les constructeurs allemands à l'exception d'opel ont eu pour stratégie la vente de véhicules de haute qualité avec des très haut de gamme pour image en d'autres termes marge unitaire élevée. Aujourd'hui cette image est installée dans le monde entier. Regarder ce qu'achète les nouveaux riches dans les pays émergents (yc la chine): Audi, BMW, Mercedes, etc.. et pas de Peugeot, Renault, Fiat, etc.. Les allemands connaissent mieux que quiconque ce que signifie le mot ''stratégie'' et cela dans toutes leurs industries. Voilà pourquoi ils exportent plus que nous qui bidouillons sans cesse.

Exact, le mal français est profond  a répondu le 09/03/2012 à 10:19:

Vous avez pleinement raison. Le problème en France il est dans la pensée unique de produire des faibles valeurs ajoutées pour courir après des chiffres exprimés en volumes qui de facto ne dégagent pas de marge. Cette pensée unique erronée perdure dans les "piètres" et médiocres grandes écoles de management, mais aussi dans les rangs des Parlementaires qui en sortent tous plus ou moins et ne veulent pas reconnaître leurs erreurs fondamentales. Et de surcroît, les cadres prétentieux qui pensent détenir la science infuse occupent de façon carriériste les institutions qui de facto sont aussi contaminées par ces erreurs fondamentales. Il faut dissoudre Oseo, les CRITT, les grandes écoles. Il faut tout mettre par terre et refonder de nouvelles "institutions industrielles" en prenant bien soin d'écarter les anciens qui se trompent lourdement depuis trop longtemps.

Tirelire  a répondu le 09/03/2012 à 16:40:

@ Exact, le mal français est profond : votre commentaire est sublime! HEC est le boulet de l'économie française!

Lebourin  a écrit le 09/03/2012 à 8:16 :

Pour moi, la voiture n'est qu'un véhicule, un outille transport. Soixante-dix mille kilomètres par an en moyenne. Dernière française il y à 12 ans, 406 Peugeot : que des problèmes et des solutions uniquement suite à menace d'action en justice par lettre R.AR. ... Depuis des véhicules allemands avec service après-vente très correct et fiabilité satisfaisante. En novembre 2011, achat d'une Citroën C5 Tourer à près de 40.000 ? . discussions durant 5 semaines pour remplacer un couvre-baggage défaillant, à- coups dans le moteur, ordinateur de bord aléatoire, en moins de trente mille kilomètres... je la mets en vente et retourne outre-Rhin.
Désolé.

Didier ATL  a répondu le 09/03/2012 à 12:48:

Je viens de remplacer une BMW 750 par une Jaguar (j'habite aux US, pas de françaises...) ; avec une Golf que j'avais en France, la BMW a été la pire voiture que j'ai jamais eu (et j'en ai eu beaucoup :=). A ce niveau la on ne pet plus parler de mauvaise fiabilité, c'était un vrai désastre. Et je ne parle pas de couvre bagage ou d'a-coup moteur (deja énervant...), mais d'une voiture qui meurt sans prévenir, d'ennui moteurs a répétition, et de milliers de dollars de réparation. Les problèmes de fiabilité ne sont pas l'apanage des françaises !

François  a répondu le 09/03/2012 à 17:24:

Le problème est autre. J'ai une Audi A6 haut de gamme Boite auto tiptronic, et à 38000, il a fallu changer l'ensemble de la boite !!!!
Donc en effet les problèmes de fiabilité ne sont pas l'apanage des Françaises. Les erreurs de positionnement, la taxe carbone censée favoriser les Français n'a fait que les enfoncer.
Et pour info, mon couvre-baggage est mort aussi ! Mais c'est un détail...
Triste

sauros  a écrit le 09/03/2012 à 7:51 :

Nous avons rien a envier en matière de technologie ,nous avons les meilleurs motoristes voir la F1 ou le WRC ,lorsque Peugeot puis Citroen régnaient en maître en rallye raid ,des pressions faites par les concurrents étrangers ont obligés les organisateurs du Dakar de modifier le réglement afin d'exclure Peugeot puis Citroen. Les Allemands savent faire des grosses berlines lourdes consommatrices ,ils ont choisi le haut de gamme générateur de valeur ajoutée tel nos marques de luxe. Quand à dire que la fiabilité est au rendez vous cela est une autre affaire ,demandez aux chauffeurs de taxis ce qu'ils en pensent ,se détournant de celles ci.

Jules  a répondu le 09/03/2012 à 9:10:

Il faut savoir vivre avec ton temps. PSA à eu sa période glorieuse en sport auto, mais aujourd'hui, il font quoi ?
Il domine la Rally grace à Loeb et un manque cruelle de concurrence.
Il arrêtent l'endurance après s'être fait battre au Mans par Audi à 4 reprises en 5 ans... (ils gagnent le championnat, certes, mais sans concurrence également, car Audi ne se bat vraiment QUE pour le Mans et ses retombées médiatiques)
Et ensuite ?

La F1 ? Ils font quoi en F1 les francais ? Rien. Le moteur n'a plus vraiment d'importance aujourd'hui. Ils sont tous plus ou moins égaux et similaire. La victoire se joue avec l'aérodynamisme, rien d'autre... La où Renault n'a pas sa place et passe la main au fil des années pour n'être que motoriste avant d'être totalement ridicule.
Et si il y a bien un moteur qui se démarque en F1, c'est le moteur Mercedes, pas le Renault...

Quand aux technologies, je bosse dans le monde des brevets et te confirme qu'on est à la traine dans beaucoup (trop) de secteurs (l'aéronautique mis à part) !! Mais dans l'automobile, il y a un gouffre énorme qui nous séparent de la concurrence... Les Japonais ont 10 ans d'avance sur le reste de la planète.
Et BMW ont déjà mis au point une voiture capable de faire des chronos sur piste... sans pilote à son volant !!!

L'hybrid diesel, seul vrai "innovation" française aujourd'hui, et encore.... La raison ? Seul la France accorde de l'importance au diesel. Les autres s'en fichent, donc ne s'y sont pas intéressés.

kapou  a écrit le 08/03/2012 à 23:29 :

Comparons ce qui est comparable... Quel est le prix moyen d'un véhicule chez BMW ? Et chez PSA ? Une 750i coût le prix de 10 208... Les marges n'ont rien à voir, et les segments visés non plus ! Les seuls modèles comparables sont une partie de la gamme Série 1 avec les DS4...
Comparez plutôt Opel à PSA (même si Opel n'est pas une référence, c'est déjà plus comparable....

Mickador  a répondu le 09/03/2012 à 6:54:

Il ne faudrait pas comparer sous prétexte que deux entreprises automobile ont une stratégie différente ? l'allemande veut avant tout de la marge (donc qualité mis en avant) l autre des parts de marchés (simplement du volume ) Je pense que, au contraire on peu comparer, et surtout profiter des modèles économiques, des stratégies d entreprises qui fonctionnent au lieu de bêtement dénigrer... l

toccata  a répondu le 09/03/2012 à 9:16:

On peut extrapoler le raisonnement aux consommateurs! Avant la mondialisation, les constructeurs se sont spécialisés sur les gammes demandées par leurs consommateurs. Les Allemands et les Suédois ont choisi des voitures robustes, compensant le prix d'achat par la longévité. Les Français et les Italiens ont préféré les petites citadines bon marché. Globalement, on en est encore resté là aujourd'hui! (Sauf pour les suédois qui sont devenus des blasons pour Ford et Opel, et en ont payé les conséquences... l'un racheté par des chinois, l'autre en faillite).

eurofederal  a écrit le 08/03/2012 à 19:58 :

La France a Louis Vuitton, Hermes, Ediard, YSL et quelques autres grands noms,..... notre voisin, ami, concurrent et partenaire fait tout simplement les meilleurs autos du monde.... Regardez une Audi A4, A5, BMW etc.... les ajustements au mm, belles racées et tellement valorisante.... Regardez la Nouvelle 508, on dirait une insigna.....je ne parle même pas des Renault et autres Dacia...hmmmmm Pour égaler les constructeurs allemands, il va y avoir du boulot,...DS en prend le chemin mais il faudra plus que le 4 cylindres, fut il Hybride.

frugal  a écrit le 08/03/2012 à 19:25 :

Dans l'Auto-Journal, j'avais lu un article expliquant qu'une 407 coûtait le même prix à fabriquer qu'une BMW série 3, laquelle était vendue en moyenne 50% plus cher !

Logique que les bénéfices de BMW soient plus élevés donc...

Qu'attendent les constructeurs français pour faire de la qualité, ce qui permet de vendre plus cher ? Je ne sais pas.

Yves  a répondu le 09/03/2012 à 8:12:

La qualité ne se décrète pas. C'est l'affaire de toute la chaîne de travail, avec la possibilité d'écarter le personnel dont la rigueur de travail n'est pas à la hauteur. Le droit du travail ne le permet pas en France...

François  a répondu le 09/03/2012 à 17:33:

remarque stupide ! C'est au contraire en associant les ouvriers et en valorisant leur travail que les allemands réussissent (surtout d'ailleurs en qualité perçue), pas en ayant un non-droit du travail comme vous le sous-entendez !

Franck13  a écrit le 08/03/2012 à 19:00 :

" Cibler les machos du monde entier que ça excite de conduire des voitures chères et allemandes"
Ben les Gens ont bien comprit que nos Voiture ( PSA & Co) sont chère et pas Fiable . Aprés quand tu voit la difference (Finition , Motorisation etc) des Gros Berlines Francaises et que tu les Compare aux allemandes tu peut t'apercevoir que les manchos de la Farce ce sont Nous Francais qui achetont un produit trop cher alors qu' a côter ta le même produit pour a peu prés le même prix mais tu passe pas tout les 2 Mois au concessionaire.
Puis perso quand c'est actionnaire francais (investisse dans PSA & Co) et qui a la fin de l'année se prennent des Dividendes astronomique et que le Salariés a 500 euros a tout casser lui pour sa prime annuelle et que tu compare a la situation d'un salarié chez un constructeur Allemand : tu te dit mais Why Buy French ? Ou va l'argent ....

Tomibiker  a écrit le 08/03/2012 à 17:40 :

C'est tout à fait la pollution de l'égalité matérielle à la française, véritable gangrène du système français, Peugeot ne peut pas être comparé avec BMW, il ne faut pas comparer un chien de campagne et un chien de race !

Mickador  a répondu le 09/03/2012 à 6:59:

Je ne suis pas d accord avec vous, les constructeurs français n ont qu'a prendre exemple sur des modèles qui fonctionnent, au lieu d inventer de nouvelles marques low costs il peuvent changer de stratégie, par exemple pourquoi Renault ne créerait pas une nouvelle marque "Alpine" avec une gamme de véhicules haut de gamme, sportfs, à forte marge ? rien d impossible....

Jules  a répondu le 09/03/2012 à 8:55:

C'est justement annoncé depuis plusieurs mois... Il suffit de suivre un peu l'actu auto.

Dan75  a écrit le 08/03/2012 à 17:15 :

La recette de BMW? Constituer d'abord un énorme capital pendant les années nazis, en faisant travailler gratuitement des dizaines de milliers d'esclaves fournis par le régime. Ensuite, après la guerre, jouer la carte du sérieux allemand (ceci est lié à cela), avec en plus des aides américaines. Cibler les machos du monde entier que ça excite de conduire des voitures chères et allemandes. Devenir ainsi un leader mondial et tout va mieux pendant longtemps, sauf si un très très mauvais service de marketing prend de mauvaises orientations, mais il y n'y a pas de raisons que ça arrive.

Toni Zurich  a répondu le 08/03/2012 à 18:36:

Quel commentaire stupide, avec de nombreux raccourcis.. Si cette recette etait reelle.. Quid de Renault qui a bien travaille avec les nazis pendant la guerre.. et qui aujourd´hui place son avenir dans le haut de gamme Dacia Sanderos. Pourquoi autant d#amertume, de jalousie et de frustration dans vos commentaires.. Mieux vieux rouler en BMW qu#avec une voiture francaise.. Meme si cela fait mal, c#est la realitö de la situation..

Dan75  a répondu le 09/03/2012 à 14:18:

Apprenez à lire: BMW a fait travailler gratuitement des dizaines de milliers d'ouvriers pendant peut-être 10 ans. Quel est le rapport avec une firme comme Renault qui a collaboré mais n'a jamais employé d'esclaves. Et votre ironie concernant la Dacia comme haut de gamme est stupide...

anonyme  a répondu le 10/01/2013 à 11:37:

la différence entre renault peugeot citroen et bmw c'est que chez bmw ils savent faire de vraies voitures attirantes belles et sportives qui en ont sous le capot et je trouve les voitures us comme les charger challenger camaro et mustang bien plus attirante que n'importe quelle renault psa entre 10ke et 50Ke je préfère me payer une jolie allemande d'occasion plutot qu'une laguna ou 308 ou 407 neuve ou d'okaz bon une petit citadine genre clio a 1500e max pourquoi pas meme les voitures us berlines et coupés sont souvent bien moins chères que les francaises en neuve ces autos us sont plus attirantes et quand je regarde ces voitures us (charger challenger camaro mustang) elle me font envie il y a rien d'autre a ajouter les voitures francaises sont pas désirables et cheres a l'achat et surtout étant moins fiables reviennent plus cheres en réparations que de belle allemandes il n'y a que les pro francais qui achetent des laides et cheres voitures francaises dans l'unique but de consommer francais après chacun ses gouts tout le monde n'a pas les memes gout heins ? enfin j'èspere

l'avis d'un vrai passionné de voitures

Le jeu des 21 différences soit 7 x 3  a écrit le 08/03/2012 à 16:44 :

C'est ça mon vieux de la rigueur, du goût pour les choses bien dessinées et bien finies, de l'exigence, encore de l'exigence, de la créativité, de l'innovation, de la formation de haut niveau des collaborateurs mais de la formation concrète au ras du sol, des gens responsables du haut en bas et du bas en haut....et pas un seul, je dis bien pas un seul technocrate à la française ou à la Bruxelloise, c'est pareil ou à peu près.