La Tribune

Voitures sans conducteur : Nissan va mettre un robot dans votre moteur !

Carlos Ghosn, PDG de Nissan. / Reuters
Carlos Ghosn, PDG de Nissan. / Reuters
latribune.fr  |   -  269  mots
[DIAPORAMA] Nissan a annoncé qu'il prévoyait de lancer ses premières voitures sans conducteur, intégralement gérées par ordinateur, dès 2020.

Voir le DIAPORAMA Voitures connectées... Mettez un robot dans votre moteur !

"Je m'engage à présenter la voiture autonome, une révolution technologique, dès 2020 et nous sommes en bonne voie pour y parvenir", a indiqué Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan. Nissan, qui a lancé son véhicule électrique il y a trois ans, assure que la voiture sans conducteur pourra être vendue à un "prix raisonnable", sans toutefois préciser "combien".

Une révolution sur la ligne de départ pour Nissan

Le groupe travaille à étendre son système de caméras et de capteurs qui permet déjà au conducteur d'éviter les collisions et l'aide à se garer. Pour tester sa voiture "révolutionnaire" et mettre en condition réel son nouveau "joujou" technologique, Nissan est en train de construire au Japon un circuit. Le parcours comprendra un vrai paysage de ville avec des bâtiments en dur et non des décors. Celui-ci "va permettre de repousser les limites des essais automobiles sur les routes et de s'assurer que la technologie est sûre", explique encore le groupe.

Le prototype NCS de Nissan

Avant d'arrivé au contrôle total du véhicule, Nissan a présenté l'an dernier son prototype NCS de véhicule connecté. Ce dernier se gare seul et les images des caméras embarquées sont envoyées sur le Smartphone du propriétaire. Les caméras de la voiture sans chauffeur de Nissan servent également à repérer les intrus qui rôdent autour d'elle. Démonstration...


(Re)voir le DIAPORAMA
>>> Voitures connectées... Mettez un robot dans votre moteur ! 

Réagir

Commentaires

jean  a écrit le 29/08/2013 à 17:57 :

les premiers essais va réalisés fin 2014 sur routes fermées et circuits sur une distance de 1200 km à 138 km/h de moyenne

Photo73  a écrit le 28/08/2013 à 23:20 :

Ça fera baisser drastiquement les tarifs d'assurance, quasi plus d'accidents, plus de PV pour vitesse excessive (sauf bug), pas de tôle froissée, ... Il faudra peut-être insérer son permis de conduire comme "clé" pour démarrer.
Plus besoin de volant...
On parle bien de 2025, les rêves du gouvernement ?

Danub  a écrit le 28/08/2013 à 18:36 :

il y'a plutot interet que la technologie soit sure. J'ai personnellement du mal à croire que l'ordinateur pourra faire face à toutes les siuations qui peuvent se presenter sur une route, sans compter les risques de beug ou de courant pour l'ordinateur; Nissan ferait mieux de se concentrer sur l'autonomie des voitures electriques et sur leur facilité de rechargement.

Michel  a répondu le 28/08/2013 à 22:35:

Ce sera toujours plus sûr que les trois quarts des poivrots sur la route...

Michel  a répondu le 28/08/2013 à 22:35:

Ce sera toujours plus sûr que les trois quarts des poivrots sur la route...

galileo  a écrit le 28/08/2013 à 17:30 :

Quelle horreur; il sera où le plaisir de conduire?! Renault ferait mieux d'investir dans la qualité vu les plastiques et l'assemblage désastreux de la dernière Clio et du Captur....

hades  a écrit le 28/08/2013 à 14:34 :

sympa pour les soirees arrosées ..

HEXAcercle  a répondu le 28/08/2013 à 16:58:

Comme ça on peut se passer de "Sam", le meilleur copain de "modération" qui ne reste jamais longtemps dans les soirées :o)

japo  a répondu le 28/08/2013 à 20:13:

on sera déja dans une caisse a sapin avant qu'une voiture soit autonome par tout temps et sur toutes routes