Bercy enquêterait sur un contrat où EDF livrerait des secrets à la Chine

 |   |  294  mots
Copyright Reuters
Bercy enquête sur un partenariat controversé entre EDF et CGNPC, l'électricien chinois. Des secrets nucléaires stratégiques auraient été mis dans la balance par Henri Proglio, PDG d'EDF.

On savait Henri Proglio dans le collimateur du gouvernement. Cette fois, c?est une enquête administrative qui a été ouverte à propos d'un contrat qu?EDF, dont il est PDG depuis novembre 2009, aurait passé avec son homologue chinois, CGNPC, en novembre 2011.

D?après Le Canard enchaîné, l?Inspection générale des finances s?intéresse à ce partenariat qui vise à construire des centrales nucléaires communes. Il s?agirait de centrales équipées d?un nouveau réacteur alternatif à l?EPR du français Areva.

Le 19 avril 2012, trois jours avant le premier scrutin des élections présidentielles en France, le ministre de l?économie et des finances, François Baroin, avait bloqué ce contrat après des informations de presse embarrassantes. Le Nouvel Observateur indiquait alors qu?EDF s?engageait à livrer des secrets sur les contrats et le parc nucléaire français, à l?entreprise chinoise.

Pour le gouvernement de l?époque, cet accord était également jugé préjudiciable aux intérêts économiques d?Areva. Henri Proglio n?a jamais caché sa rivalité avec le constructeur de centrales nucléaires qu?il aurait aimé mettre sous la tutelle d?EDF.

Les syndicalistes veulent faire la lumière

En octobre, un accord tripartite entre Areva, EDF et CGNPC a finalement été signé, mais celui-ci est resté confidentiel. Les syndicalistes d?Areva demandent depuis à obtenir les termes de ce contrat. Ils réclament la transparence sur la réalité des transferts technologiques que la France est disposée à offrir dans le cadre d'un accord commercial.

La semaine dernière, la violente agression de la secrétaire du comité de groupe européen d'Areva, la syndicaliste CFDT Maureen Kearney avait alimenté les rumeurs sur des menaces et intimidations à l'encontre des représentants du personnel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2013 à 19:33 :
Si la France,l'Europe ne construisent plus de nucléaire,il va y avoir un véritable séisme indus
triel en Europe,c'est certain...Mais,on peut être certain que Chinois et Indiens ne vont pas
abandonner la partie...Ils sont vraisemblablement intéressés à "partager" le gâteau...Voire
aussi les Brésiliens,les Coréens...Et quand la France,l'Allemagne construiront des EPR,
ça sera "forgé" en Chine,en Inde ou au Brésil,voire en Corée...
a écrit le 28/12/2012 à 19:03 :
Pourquoi Anne LAUVERGEON a-t-elle:
- signé un accord avec SIEMENS a un moment ou il était clair que les Allemands ne feraient plus de centrales nucléaires?
- lancé un EPR avec une première réalisation hors de France, en Finlande, sans EDF (pari fou!)?
- lancé un EPR qui ne fonctionne toujours pas après plus de 8 ans? à un prix non maîtrisé?
- remplacé ALSTOM, SCHNEIDER ELECTRIC, SEMA, fournisseurs français historiques et très compétents par SIEMENS?
- pourquoi ce cadeau à SIEMENS?
La conséquence? AREVA a cassé l'offre française par vanité et pour passer devant EDF!!!!
Le contribuable paie, pas Anne LAUVERGEON!!! Scandaleux!
a écrit le 27/12/2012 à 18:18 :
Depuis toujours ,j'ai pensé que Proglio n'était qu'un épicier né pour faire du négoce et non du nucléaire,c'est très dommageable de mélanger les genres;encore un qui a des problèmes d'égo et que l'on trouve à un poste clé...qu'il aille rejoindre Sarko et ses stratèges!
a écrit le 26/12/2012 à 19:25 :
Pourquoi tant de gesticulations?

Nos politiques n'avaient ils pas donné gratuitement la technologie militaire nucléaire à Israël en désobéissant aux ordres de De Gaulle?

Alors un pays de plus dans le civil pour quelques sous....
a écrit le 26/12/2012 à 15:44 :
Cet arriviste veut-il se " la jouer perso. avec une petite prime au passage ???"... Même payé par million de francs annuels certains sont prêt à "vendre" le Pays pour encore se goinfrer !!!...
a écrit le 26/12/2012 à 15:14 :
Mieux vaut vendre des licences de brevets avant qu'ils ne soient obsolètes. Si la technologie EPR a un avenir à long terme, les chinois avec CGNPC y seront pour quelque chose en tant que principaux clients, largement devant EDF.
a écrit le 26/12/2012 à 13:54 :
on ne sait pas construire et le PB de la sécurité n'est toujours pas finalisé !
On ne sait que 4 choses !
Le cout augmente +++ sans fin (à combien est prévu le coup du démantèlement ?)
On accumule les ANNEES de retard.
On est sur une mauvaise technique de l'uranium alors qu'il fallait prendre le tritium (plus abondant, plus sûr).
Proglio est un truand couteux et malfaisant !
Réponse de le 26/12/2012 à 15:18 :
Bien beau de parler de cout dans le vent comme ca>>> Petite question le sur-cout de cet EPR n est il pas en parti du a l'elevation des normes plus drastique qu au depart????? Ces memes normes n ont elles pas encore ete revue a la hausse apres Fukushima????? Au moment du lancement du projet EPR le traitement du Tritium etait il possible???? La reconversion Uranimium vers Tritium est elle possible??? est elle moins couteuse que ce surcout???
Réponse de le 27/12/2012 à 14:49 :
Il semble intéressant de revoir l'EPR de TAISHAN : les travaux ont commencé 2 ans après Flamanville et l'EPR sera en service en 2013 soit 2 ans avant la mise en service de Famanville. De plus EdF fortement endetté a besoin des capitaux chinois pour remplacer les centrales en Angleterre. Pourqoi continuer à nier que celui qui a du "cash" pose ses conditions. Est le gouvernement actuel soutient AREVA et son EPR?
a écrit le 26/12/2012 à 13:51 :
Il a le même regard que les peluches Angry Birds de Jemini (photo de dessus) !
a écrit le 26/12/2012 à 12:27 :
A 8,5 milliards l'EPR pas fini de Flamanville, il n'y a gère plus que les chinois pour venir sauver le soldat nucléaire... avant que le prix du kw nucléaire soit au tarif de l'or.
a écrit le 26/12/2012 à 11:01 :
Proglio fait part de l'entourage (1er cercle) de Sarko.Moi,je poserais aussi des questions
à son maitre.Sans son accord rien etait faisable.Honni soit qui mal y pense...
a écrit le 26/12/2012 à 10:58 :
Oui, Sarko a débarqué en son temps Atomic Anne (Lauvergnon), d'Aréva, et a mit Proglio à EDF, ce qui est un véritable fiasco, je pense qu'il serai bien plus à propos de remettre Anne Lauvergnon à EDF, pour sa vision à long terme et surtout pour ses compétences, Luc Oursel chez Aréva, est un disciple d'Anne, certes sans son carisme, alors, elle pourra le diriger sans problème, depuis son fauteuil d' EDF et éviter les errements qu'EDF et Aréva connaissent.
à bon entendeur salut .
Réponse de le 26/12/2012 à 12:20 :
Anne L a part flamber du cash chez Areva je vois pas se quelle a fait. Vente a perte d'EPR, Uramine, Etc... Il est temps d'arrêter le délire. merci. Areva serait déjà en faillite si il n'y avait pas le gouvernement derrière. De même elle serait en faillite si elle gérait correctement ses anciennes mines ou stériles miniers en France au lieu de les abandonner dans l'oubli. Sa se bouge que quand des élus s'empare du problème et encore au cas par cas...
Réponse de le 26/12/2012 à 13:26 :
Pas du tout d'accord avec aka ; Anne Lauvergeon est une des plus brillantes meneuses d'entreprises actuelles et a fait d'Areva l'une des toutes premières entreprises au monde et la première dans son domaine. Le gouvernement précédent n'a eu de cesse de décomposer Areva ou de lui faire racheter Alstom ;
Anne Lauvergeon a su faire fasse, envers et contre tous à la destruction de ce joyau industriel et elle l'a payé de sa personne puisque, génante, elle a été virée. Proglio, lui, n'a eu de cesse d'essayer de mettre la main sur Areva, alors qu'il n'a pas le dixième du quart de le compétence d'Anne Lauvergeon dans le domaine.
S'il s'avère exact qu'il a contractuellement livré des secrets de fabrication nucléaire aux chinois, c'est une faute extrêment grave à tous les points de vue : dilapidation du potentiel industriel de la France (ce qu'il en reste ...), et surtout mise en mains de secrets nucléaires à des gens qui n'en feront peut-être pas une utilisation aussi précautionneuse que la France.
Confier des entreprises de cette importance à des gens aussi peu responsables que Proglio me paraît suicidaire pour l'industrie frrançaise.
Réponse de le 27/12/2012 à 18:32 :
D'accord avec réaliste et bibulus:le nucléaire n'est pas à mettre dans toutes les mains,surtout pas celles de Proglio dont j'aurais vu plutôt un développement de carrière dans la grande distribution.Le nucléaire exige une éthique dont il est totalement dépourvu.
a écrit le 26/12/2012 à 10:41 :
Si je me souviens bien de l'histoire, il y a déjà bien longtemps, la France a construit une des premières centrales en Chine; ensuite les Chinois en ont fait une à peu près identique par eux-même pas très loin.
Le nouveau TGV chinois reposerait aussi sur des concepts de Siemens.
Comment éviter de tels procédés? Cela me semble inhérents à tout processus industriel mondialisé, on peut toujours déposer des brevets, difficile de les faire respecter partout et dans leur détail absolu; je me souviens encore de certaine usine de computers en Belgqiue, où trônait au beau milieu d'un labo, la carcasse ouverte d'un computer de marque concurrente...
Plutôt que d'espérer se protéger complètement, mieux vaut gagner de l'argent à court/moyen terme en faisant des transferts de technologies; l'intéret en est le réinvestissement immédiat des fonds dans la recherche pour garder l'initiative de la modernité..
a écrit le 26/12/2012 à 9:21 :
Tout d'abord EDF est une socité d'Etat donc toute action de ce niveau doit-être validée par le Conseil d'Administration. Les mendataires sont au nombre de 18 dont la liste ci-^près montre encore une nouvelle fois que les sièges détenus par l'Etat sont un leurre de compétences dans la fonction. Que font tous ces artistes en dehors de toucher peut-être des jetons de présence. Voilà une nouvelle affaire où le Citoyen qui paie, est pris pour un "con" car une nouvelle fois l'Etat ne suit pas les dossiers dont il est responsable. Il est vrai qu'entre M. Montebourg dont les compétences économiques sont au niveau de l'insulte un M. Moscovici qui est là non pas pour sa compétence mais pour compensation après le retrait de DSK et M. Cahuzac plus occupé par ses affaires perso le prof d'allemand qui doit gérer la gronde de ses députés et son égo avec M. Montebourg, concernant le Président sa formation d'énarque ne lui permet pas d'avoir une vision à moyen et long terme ne pas oublier que la spécialité de cette école est la synthèse pas le devenir économqiue de notre Pays. Alors notre Zorro qui a été nul chez Veolia avec ses petites combines continue dans ce sens chez EDF, il faut dire que sa formation à HEC n'est pas un gage de vision vu le classement désastreux de cette "grande école" à la française uniquement française.
6 administrateurs représentant l'Etat nommés par décret :
David AZEMA, Commissaire aux Participations de l'État rattaché au ministre de l'Économie et des finances et au ministre du Redressement productif
Julien DUBERTRET, Directeur du budget rattaché au ministre délégué auprès du ministre de l'Économie et des finances, chargé du budget
Yannick d'ESCATHA, Président du Centre national d'études spatiales (CNES)
Marie-Christine LEPETIT, Chef du service de l'inspection générale des finances au ministère de l'Économie et des finances
François LOOS, Président-Directeur Général de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME)
Pierre SELLAL, Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères
6 administrateurs élus par les salariés :
Christine CHABAUTY, parrainée par la CGT,
Alexandre GRILLAT, parrainé par la CFE-CGC,
Philippe MAÏSSA, parrainé par la CGT,
Marie-Hélène MEYLING, parrainée par la CFDT,
Jean-Paul RIGNAC, parrainé par la CGT,
Maxime VILLOTA, parrainé par la CGT.
Assistent également au Conseil d'administration, avec voix consultative :
Pierre-Marie ABADIE, Commissaire du Gouvernement, Directeur de la Direction générale de l'énergie et du climat rattaché au ministre de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie
Bruno ROSSI, Chef de la mission de contrôle général économique et financier
Marie-Christine NADEAU, Secrétaire du Comité central d'Entreprise


Plus P MARIANI de Dexia homme politique et banquier!!!!!!!, nommé par les actionnaires donc l?Etat



a écrit le 25/12/2012 à 23:49 :
malheureusement on ne vend plus rien sans être obligés de promettre le fameux "transfert de technologies" ... rafales, airbus, TGV, on se fait "dépouiller" gentiment mais surement. Ce qui accentue la désindustrialisation de la France et l'on se retrouve à aller demander l'aide de fonds Iraniens pour reprendre pétroplus (alors que PSA-Peugeot-Citroen ne vend plus rien là-bas en raison d'un embargo vers l'Iran), ou aller chercher l'Algérie pour investir chez nous. La France "infuse" dans la compassion-universelle et la naiveté depuis si longtemps ...
a écrit le 25/12/2012 à 22:03 :
Je ne l'aurais pas mieux exprimé. Tout à fait en ligne avec l'analyse
a écrit le 25/12/2012 à 21:55 :
Il serait temps de débarquer Proglio ce terroriste de l'économie française. La mise à genou de Veolia ne lui a pas suffit, il faut que desormais il cherche a marchander la filière nucléaire francaise quoique puisse en penser le gouvernement et l'autorité de l'état
a écrit le 25/12/2012 à 21:22 :
le nucléaire est une technologie d'un autre siècle. Vendez à bon prix cette technologie et développez en d'autres. Cela ne sert à rien de bloquer ce genre de contrat avec les chinois qui de toute facon vont se procurer la technologie d'une autre manière.
je ne comprends pas tout ce foin.
Réponse de le 25/12/2012 à 21:57 :
+100000000000000000000000
Réponse de le 26/12/2012 à 13:55 :
bien sur "yaka" et son ami "fokon" sont toujours disponibles...Quels technologies? la seule option c est la fusion à froid mais elle n est pas encore optionelle Faut arreter avec l ecologie bobo et revenir à la réalité
a écrit le 25/12/2012 à 20:51 :
Es-ce-que vous croyez que c'est patriotique ce que je li ? Si cela serait découvert comme une vérité aprés enquête ,quelle trahision.En temps de guerre ,c'est le poteau d'éxécution.On va tout leur donner à ces Chinois qui ne savent rien,ils passent leurs temps à espionnés l'occident et aprés c'est facile de dire que c'est eux qui ont trouvés.Pour moi c'est peuple de Mytho.
a écrit le 25/12/2012 à 20:30 :
comme d'hab personne ne sera responsable ... voir l' EDF en tant que personne morale !
a écrit le 25/12/2012 à 20:08 :
Henri Proglio nous a déja planté avec la dégringolade de Véolia en bourse pour ses errements de gestionnaire mégalo, il serait sain pour les cours de bourse d'EDF de le mettre d'urgence sur la touche .
Ce manager est plutot inquétant quand on observe ses méthodes et ses résultats.
L'affaire du contrat signé en octobre entre EDF , Areva et les Chinois doit absolument etre creusée , car trop de zones d'ombre inquiétantes sont apparues.
a écrit le 25/12/2012 à 19:32 :
donc apres le TGV l'airbus la technologie des centrales va etre donne au jaune et apres les minables qui nous gouvernes vont se froter les mains car ils auront signe le contra du siecle,comme cela les chinois pourront faire a leur comùpte les centrales pour tous le pays d'asie
a écrit le 25/12/2012 à 18:46 :
Donc, si je résume, Proglio va être foutu dehors, comme c?était prévu, avec l'arrivée de FH, mais en plus il va l?être avec zéro indemnité, ce qui est assez remarquable. A méditer pour la suite.
Réponse de le 25/12/2012 à 21:07 :
Si les faits reprochés ici sont vrais : alors cette sanction serait méritée
a écrit le 25/12/2012 à 18:30 :
Sans vouloir speculer sur cette nouvelle affaire , il est plus que temps de mettre Proglio a la retraite d'office ( sans bonus , cela va de soit ) . Le grand Capitaire d'industrie que nous avait vendu le President Sarkozy pour 1,6 millions d'euros ( malgre un ENORME conflit d'interets ) , a eu beaucoup de mal a laisser tomber sa double casquette ... Aujourd'hui les resultats d'EDF sont tels que les pauvres qui ont eu la mauvaise idee d'acheter des actions EDF n'ont plus de larmes pour pleurer... Et les Francais continuent de payer sur leurs factures ( qui ne cessent d'augmenter ) pour les "errements" d'EDF a l'international :
Constellation aux Etats-Unis , British Energy en Angleterre qui pourrait s'averer un gouffre financier sans fond ,sans meme parler des deboires de l'EPR , et bien d'autres "investissements" malheureux pour ne pas dire plus .
Il est plus que temps que le producteur d'electricite nationale soit dirige par des gens competents et responsables .
Réponse de le 25/12/2012 à 21:58 :
pagraig est géré par Raël et ses extraterrestres...
encore un troll du MEDEF et de l'UMP...
c'est lassant tous ces mange-mer.. de droite qui pollue l'atmosphère à longueur de temps!
a écrit le 25/12/2012 à 18:22 :
voilà ce qui se passe quand un ex service public se met à jouer dans la cour des grands requins : au lieu de faire du business, les apparatchiks se bouffent entre eux. Pauvre France, gérée par des incapables !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :