La Tribune

"The Artist" et "Intouchables" très rentables à l'international

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr (avec AFP)  |   -  304  mots
Les deux films porte-drapeau du cinéma français en 2011, "The Artist" et "Intouchables", vivent une très belle carrière à l'étranger. L'oscarisé "The Artist" a déjà rapporté 40,3 millions d'euros de recettes, tandis qu' "Intouchables" a drainé 53,7 millions d'euros de recettes.

The Artist", qui a remporté un triomphe historique aux Oscars, connaît une très belle carrière à l'étranger, Etats-Unis en tête, tandis qu'"Intouchables" caracole en tête des box office allemand et autrichien. A côté de ses 2,095 millions de spectateurs en France (en 19 semaines d'exploitation), le vainqueur de l'Oscar du Meilleur film a réalisé 6,338 millions d'entrées à l'étranger, soit  40,3 millions d'euros de recettes. C'est aux Etats-Unis que ce film muet a remporté le plus de succès, avec 3,7 millions d'entrées en 13 semaines. Une belle histoire à l'américaine : de quatre copies fin novembre, le film a progressé jusqu'à atteindre 1.005 copies. Les autres pays où "The Artist" a le plus marché sont le Royaume-Uni (1.1 millions d'entrées), l'Espagne (444 500 entrées), l'Italie (279 000) et l'Allemagne (243 600).

"Intouchables", qui a manqué d'exploser le record de fréquentation en France avec ses 19 millions de spectateurs en 16 semaines, n'a pas de quoi rougir à l'international. La comédie d'Eric Toledano et Olivier Nakache caracole en tête des box office en Allemagne et en Autriche pour la sixième semaine consécutive. Au total, il a réalisé près de 7 millions d'entrées à l'étranger, et a rapporté 53.7 millions d'euros de recettes. En Allemagne, il s'agit même du plus gros succès pour un film en langue française depuis "Le gendarme et les extra-terrestres" en 1979 (4,8 millions d'entrées pour "Intouchables" contre 5,6 millions pour le film avec Louis de Funès).

"Intouchables" séduit d'ailleurs plutôt les Européens. Avec 890 700 entrées en Belgique, il s'agit de la troisième performance pour un film français depuis 2000, derrière "Rien à déclarer" et "Bienvenue chez les Ch'tis". En Italie, où il est sorti le 24 février, le film est en tête du box office pour son premier week-end, avec 226.000 entrées.

Réagir

Commentaires

balafenn  a écrit le 28/02/2012 à 20:57 :

Le monde à l'envers ? Au lieu de songer à fermer nos filières d'excellences (je pense au nucléaire dont la sortie engloutirait des dizaines de milliards d'euros), pourquoi ne pas consacrer ces mêmes sommes à booster les filières où nous brillons ? Transports aérien, spatial, terrestre et maritime, luxe, agroalimentaire, pharmacie, télécommunications, mais aussi l'industrie de l'entertainment comme aux USA : cinéma, mais aussi jeux vidéos, parcs d'attraction, etc. Et pourquoi pas aussi investir massivement dans les industries de demain ? Eolien off-shore, nanotechnologies, etc. C'est fou dans ce pays : les politiques sont prêts à sortir le carnet de chèque pour saborder des pans entiers ou créer des pétaudières technocratiques et pas une once d'audace à la de Gaulle avec de VRAIS investissements d'avenir. Non, on préfère saupoudrer, à l'instar des pôles de compétitivité éparpillés par pur clientélisme façon mille feuille à la Française, en perdant de vue nos REELLES potentialités !!!!

oulala  a écrit le 28/02/2012 à 20:05 :

Une chose est sure, la France garde une belle capacite de production / d innovation cinematographique, et le fait que certains films s exportent bien ou remportent des recompenses inedites est tres positif! The Artist, en plus d etre un tres bon film digne d un Wilder, Capra, ou Lubitsch revisités (avec une touche bien moderne), est surtout un excellent coup, comme en a temoigne sa reussite aux oscars! Bravo, bien dans l air du temps! Qt a Intouchables, c est bien, c est aussi dans l air du temps.. On peut dire que ce sont des films de la crise, d une certaine maniere, et on ne va pas s en plaindre! le cinema reste de cinema, le miroir de notre temps!

logic  a écrit le 27/02/2012 à 18:29 :

A cette occasion le monde a pu apprécier la maîtrise parfaite de la langue de Molière de Dujardin, il eut été préférable qu'il restât muet, comme dans son film qui bénéficie du snobisme du moment pour le noir et blanc et le muet.

eiki  a répondu le 27/02/2012 à 19:13:

rabat-joie :)

Manolo  a répondu le 27/02/2012 à 19:53:

pisse-froid

illogic  a répondu le 27/02/2012 à 21:59:

Il existe encore des rabat joie et des frustres de la vie qui ferait mieux de profiter de leur existence plutot que d'ecrire des commentaires dignes d'une personne ayant ratee sa vie et etant tres amer.

ddr  a répondu le 27/02/2012 à 22:55:

Et quand Omar Sy dit deux fois de suite p...... aux césar en recevant son prix, personne ne réagit, l'hypocrisie a encore de beaux jours devant elle.

Chris  a répondu le 28/02/2012 à 8:34:

C'est plutôt les américains qui nous font ch.. avec leur censure,encore heureux en France on peut encore dire "putain" à la télé.

hades  a répondu le 28/02/2012 à 14:11:

bah c du joli !!!