Le livret A confirme son regain de forme en juillet

 |   |  380  mots
Les Français se tournent à nouveau vers le livret A pour déposer leurs économies.
Les Français se tournent à nouveau vers le livret A pour déposer leurs économies. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les épargnants semblent de nouveau faire confiance au livret A. la collecte nette mensuelle du produit d'épargne préféré des Français est à nouveau positive en juillet 2016.

Le temps des collectes négatives semble révolu pour le livret A. Selon les statistiques publiées ce 23 août 2016 par la Caisse des dépôts, la collecte nette mensuelle du livret A s'est élevée à 630 millions d'euros en juillet 2016, qui fait suite à un très bon mois de juin (690 millions). Le bel été du produit d'épargne le plus connu de France lui permet de rattraper un début d'année dans le rouge (-810 millions et -510 millions d'euros en février) et ramener la collecte cumulée dans le positif pour 2016. En effet, le solde entre l'argent déposé et l'argent retiré sur les livrets A est de +970 millions d'euros sur les sept premiers mois de l'année.

Un retour dans le vert après deux années en chute libre ?

Si l'embellie se confirme après ces cinq mois de collecte positive, le livret A pourrait donc finir avec un résultat annuel dans le vert, une première depuis 2013. En 2014 et 2015, les livrets A français ont été délestés de plus de 15 milliards d'euros... L'encours total, soit l'ensemble des sommes actuellement présentes sur les livrets, atteint 256,9 milliards d'euros en juillet 2016.

Le livret de développement durable (LDD) peine de son côté à redécoller avec une collecte quasi nulle en juillet 2016, après un collecte de "seulement" 10 millions d'euros en juin. La collecte cumulée est donc toujours négative pour les sept premiers mois de l'année 2016 : -260 millions d'euros. L'encours total du LDD s'élève à 101 milliards d'euros à fin juillet 2016.

Des livrets dotés d'atouts certains

Le livret A est le livret d'épargne préféré des Français, malgré un taux de rémunération moins séduisant ces derniers temps (0,75% au 1er août 2016) dû au faible niveau de l'inflation (0,2% sur un an). Le livret de développement durable (LDD), qui a remplacé le Codévi le 1er janvier 2007, bénéficie du même taux de rémunération. Ces deux livrets sont plafonnés, les versements n'étant plus possibles à partir de 22.950 euros sur un livret A et 12.000 euros sur un LDD, mais ils séduisent les épargnants car ils sont entièrement défiscalisés et liquides, l'argent étant disponible en permanence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :