Immobilier  : Cosse salue la « grande loi Alur » de Duflot

 |   |  433  mots
La nouvelle ministre du Logement a pris acte de l'abandon de la Garantie universelle des loyers.
La nouvelle ministre du Logement a pris acte de l'abandon de la Garantie universelle des loyers. (Crédits : Reuters)
La nouvelle ministre du Logement Emmanuelle Cosse a salué la loi Alur de Cécile Duflot, une "grande loi de ce quinquennat", selon elle.

Ce vendredi matin sur France inter, la nouvelle ministre du Logement Emmanuelle Cosse a qualifié de "grande loi de ce quinquennat" la loi Alur de Cécile Duflot. "La loi Alur (pour l'accès au logement et un urbanisme rénové) est une grande loi de ce quinquennat, portée par une grande ministre du Logement, qui porte des éléments extrêmement importants (dont) l'encadrement des loyers, qui devait concerner 28 agglomérations", a explique Emmanuelle Cosse au micro de la radio publique. "Il concerne Paris pour le moment, plusieurs villes sont en train de le mettre en œuvre et ça va sortir dans quelques mois", a-t-elle assuré.

Abandon de la GUL

Elle a toutefois pris acte de l'abandon de l'une des mesures-phare de la loi Alur, la garantie universelle des loyers (GUL), dont les décrets d'application ne sont jamais sortis. Le gouvernement a finalement remplacé cette mesure par une caution locative dénommée Visale, financée par les entreprises et ciblée sur les salariés jeunes ou précaires -, "c'était une mesure très importante, attendue", a affirmé Emmanuelle Cosse. Mais "depuis le début", la GUL qui devait entrer en vigueur le 1er janvier 2016, "n'a pas bénéficié de soutiens financiers", a rappelé la nouvelle ministre du Logement. "Il faut le dire, beaucoup de partenaires n'en ont pas voulu, ils ont préféré un système d'assurance", a-t-elle souligné.

Trouver des réponses sociales

"Je pense qu'aujourd'hui ce projet est en effet totalement arrêté, mais il pose des questions très simples: comment est-ce qu'on remet de l'égalité dans l'accès au logement?", a poursuivi Emanuelle Cosse. Celle-ci a promis de "faire le point avec l'ensemble des acteurs du logement et notamment ceux qui le financent, pour trouver des solutions et avoir des réponses sociales". "Nous allons travailler pour faire en sorte que la France ne soit pas connue que pour son mal-logement, mais aussi pour de bonnes conditions de logement", a affirmé la nouvelle ministre.

Construire mieux et vite

"On doit agir, aider les bailleurs sociaux, les promoteurs privés, pour construire mieux et vite, et aussi entrer dans le logement du XXIe siècle, ça veut dire avoir des logements économes en énergie, qui n'ont pas des charges énormes et qui permettent de vivre dans une ville plus intelligente", a-t-elle encore déclaré. L'écologiste Cécile Duflot, députée et ministre du Logement au début du quinquennat de François Hollande, avait refusé en mars 2014 avec fracas d'appartenir à un gouvernement dirigé par Manuel Valls.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/09/2016 à 8:53 :
La loi ALUR est une horreur , pour vendre son appartement il faut désormais payer au syndic 600 euros de pré état daté + 300 euros d'état daté + 100 euros de mise à jour de données + 500 euros pour les 10 diagnostics obligatoires (dont certains ne sont valables que 6 mois) tout les documents nécessaires à une vente représentent environ 10 kilogrammes de papier sur une épaisseur de 20 centimètres.
a écrit le 23/03/2016 à 18:58 :
Hollande a pris quelques sous ministres dans son gouvernement uniquement pour qu'il n'y ait pas de candidat Vert en 2017 ! il fallait voir leurs mines écarlates à la nomination du gouvernement remanié ! Pour eux c'était le pactole , l'aboutissement d'une carrière de go-go ! avec tous les avantages financiers et la supposée notoriété qu'elle apporte ! Duflot a fait le pire de ce qu'on pouvait attendre : chute de 25% des nouveaux logements et créations de 50 000 chômeurs dans le bâtiment !ajoutant la crise à la crise ! tout ça pour récolter 2 à3% des votants ? tout le monde sait (à part Hollande) que les Français se foutent de l'écologie et des Verts qui sont pris pour des charlots de 1° et Duflot n'a fait que renforcer ce sentiment ! quant à la COP 21 , qui se souvient des décisions prises il y a peu et de ce qui va changer d'ici 2050 ; on va pas fermer les centrales avant 20 ans ? mais on continue de balancer des boues rouges dans les calanques !
a écrit le 22/02/2016 à 15:17 :
Toujours aussi rigolos ces écolos, à moins qu'ils se moquent de nous, pas sympa les élus grâce à la Aubry
a écrit le 18/02/2016 à 19:20 :
Nos politiciens sont issus de la classe aisé et donc ne comprennent rien ! Des logements il y en a plein mais soit trop cher, soit insalubre etc... Il faut avoir le courage de prendre le taureau par les cornes et déplaire aux lobbyings. Il faut prévoir aussi le dead boom qui suivra le papy boom et donc le nombre de logement bientôt vide. Le problème est flagrant c'est la spéculation de ces dernières années qui oh scandale ! rend les locations plus couteuses que l'achat immobilier. Il y a un grave dérapage que personne n'a voulu stopper (entre 140 et 300% de surévaluation des biens y compris dans les prix de vente) afin de s'enrichir à court terme et sans limites mais dans le réalité les limites sont le point de non retour ou un ménage gagne moins que ses dépenses fixes et obligatoires. Un grand merci moi je suis comme une vache laitière qui arrive a son tarissement, résultat je vais être expulsé de mon logement après avoir payer en 8 ans d'engraissement abusif le prix d'achat d'une petite maison de mon secteur au point de n avoir plus rien pour pouvoir déménager pour moins cher. Merci aux riches spéculateurs d'avoir noyer l'immobilier et d'avoir détruit ma famille.
a écrit le 18/02/2016 à 10:35 :
En tout cas, Madame Cosse s'est fait déloger de son hôtel particulier du 7ème qui a été convoité par Baylet. Une autre illustration de la grande loi ALUR et de belle entente de la gauche réunie.
a écrit le 14/02/2016 à 11:11 :
JE CROIE QUE LES BESOINS DE LOGEMENT DOIVENT ETRE GERES PRS LES ELUES DES DEPARTEMENTS QUI SAVENT EUX OU ET QUAND ONT DOIT CONSTUIRE? SUIVANT L INPLANTATION DE BASSIN D EMPLOIES?? ILS FAUT REDONNE PLUS D ARGENT ET DE POUVOIR AUX COLLECTIVITE LOCALES POUR CELA???
Réponse de le 18/02/2016 à 19:23 :
Il faut pour cela en haut comme en bas vider les corrompues et les ententes copains copines...
a écrit le 13/02/2016 à 17:29 :
la nomination de Cosse au logement n'est qu'une manœuvre de Hollande et Valls pour éradiquer les écolos out en faisant plaisir aux squatteurs du DAL ! Il suffit de voir leurs têtes lors de leur intronisation : comme si le maître d'école, inspiré par une bonne action, avait distribué des bons points aux bonnets d'âne de la classe. Plus sérieusement, Daniel Goldberg, député PS t rapporteur de la loi ALUR a présenté un rapport pour que le droit au logement soit inscrit dans la constitution, sachant que déjà le droit de propriété inscrit dans notre constitution, n'est pas respecté.
Réponse de le 14/02/2016 à 9:38 :
La nomination de mme Cosse est une grave erreur de FH s il a la moindre ambition pour 2017 parce-que désavouée par son propre parti et ne représentant que quelques % .De plus les français sont fondamentalement attachés au droit de propriété remis en cause par les lois Alur.
a écrit le 13/02/2016 à 14:57 :
Elle peut toujours créer une entreprise et des emplois en mettant en application ses idées. En attendant, elle n'a aucune crédibilité comme d'ailleurs la totalité des gens gauche au pouvoir.
Réponse de le 15/02/2016 à 14:15 :
@toto

je suis content d'apprendre que la droite est meilleure que la gauche moi, ils ont été réélus au fait?
a écrit le 13/02/2016 à 7:00 :
Je change m as veste du bon cotte hypocrite le frique ?
a écrit le 13/02/2016 à 5:43 :
la mixité social est le prochain chantier de ce ministère.il faudra l'impulser grace a la fiscalité locale seul levier rapide.les impots locaux doivent tenie compte du nombre de personnes par mètre carré:une personne seule dans une grande maison doit contribuer plus pour une famille nombreuse dans un petit appartement.les préfets doivent pouvoir réquisitionner les résidences secondaires innoccupées si le nombre de migrants accueilli devait augmenter fortement au printemps.nous verrons si mme Cosse a le courage de transposer ses discours en actes concrets
Réponse de le 13/02/2016 à 7:29 :
@futur ex élu PS ou faux élu PS : derrière le comique de vos commentaires il y a toujours quelque chose de vrai ; impôts locaux qui varient en fonction du nombre de personnes /m2 + contrôle logements vides et perquisition = combien de fonctionnaires en plus?
Réponse de le 13/02/2016 à 8:59 :
Il va falloir que 67 millions de Français soient d'accord avec vous ! C'est pas gagné !
Réponse de le 13/02/2016 à 10:05 :
Elle a fière allure Madame Cosse, elle veut achever le secteur du bâtiment qui va mal grâce à C.Duflot, et vous élu du PS si on vous suit ce sera le Venezuela sans le pétrole
Réponse de le 15/02/2016 à 13:10 :
A ce jour, Madame Duflot n'a pas mis à disposition sa maison sécondaire dans les <<landes, mais soutient le DAL pour effraction dans les logements d'octogénaires : un exemple à Bordeaux durant l'hospitalisation d'une octogénaire qui a retrouvé sa maison squattée par 4 famille bulgares logées par le DAL et l'exemple médiatisé de Rennes où la juge a du faire des contorsions juridiques pour prononcer l'expulsion des squatteurs en raisonnant sur le délabrement de la maison pouvant être préjudiciiable aux squatteurs.
a écrit le 12/02/2016 à 18:55 :
En espérant que l'élève ne dépasse pas le maître!!!!!!!!!!!!!!Après l'iceberg du Titanic de la loi AZUR, rien ne peut être pire. De toute façon avec cette bande d'incapables et d'idéologiques battées, rien ne peut plus m'étonner avec ses gauchos caviar qui n'ont jamais traversés le périphérique
a écrit le 12/02/2016 à 18:15 :
Moi qui dans le Btp, on avait repris un peu d'espoir avec Pinel aprés avoir touché le fond.Avec Cosse, Duflot bis, je finis les chantiers mais pas plus. De toute façon ça n'est pas vraiment repartit contrairement à ce qu'on peut lire, y a quelques grues en IDF , les journalistes sont à Paris alors se focalisent sur la région Parisienne. Mais hormis l'IDF et quelques villes comme Marseille, Bordeaux, ou Toulouse, non seulement ça ne repart pas mais ça s'effondre à nouveau sur fond de crise financière qui repart de plus belle et de prix qui repartent à la baisse en province après avoir déjà de moins 10 à moins 20, voire plus depuis 2012 (sur Reims on est à moins 30 % depuis 2012, pas de quoi racheter quelquechose derrière) .
a écrit le 12/02/2016 à 17:05 :
un vert çà va trois verts bonjour les dégâts.
Réponse de le 19/02/2016 à 13:16 :
Hollande a confondu COSSE avec COS (coefficient d'occupation du sol), sa mesurette pour tenter de faire revenir les investisseurs et de créer quelque logements et places de travail.
a écrit le 12/02/2016 à 15:51 :
L'Ecologie politique dans toute sa médiocrité , des arrivistes sans aucuns complexes qui tournent même le dos a leur propre troupe pour se précipiter in extrêmis sur la bonne soupe , c'est du jamais vu , je crois . C'est dramatique pour le pays tous ces incapables qui sont si satisfait d'eux comme ce Fabius qui a fait de la politique étrangères francaise un véritable fiasco et de notre pays le valet de pique des usa , et qui se flatte de ses résultats ; c'est une triste blague .
a écrit le 12/02/2016 à 15:48 :
Super première déclaration vu les résultats de la loi ALUR il aurait été prudent d'analyser avant de la louer. Il faut aussi penser que MMe COSSe était aussi pour ouvrir les frontières à tous les migrants comme l'Allemagne cela va peut être relancer le BTP! Pour éviter une candidature EELV FH va bientôt se rendre compte qu'il se met dans les emm.....
a écrit le 12/02/2016 à 15:33 :
C'est tout bonnement lamentable a tous les niveaux
a écrit le 12/02/2016 à 15:00 :
D'abord la loi ALUR ce sont 2 flops : les constructions neuves tombées à leur plus bas niveau depuis 1997 : moins de 300.000 logements construits en 2015 ! et l'investissement locatif à zéro. Puis est venu PINEL qui a relancé l'investissement locatif et ça marche beaucoup mieux que le DUFLOT; enfin MACRON a taillé en pièces tout ce qui était imbuvable: sur la copropriété, la location immobilière et les pièces à fournir en copropriété pour les transactions. Donc ce fut une grande Loi et qu'en reste-t-il ?
Réponse de le 12/02/2016 à 16:40 :
@revanchard
"D'abord la loi ALUR ce sont 2 flops : les constructions neuves tombées à leur plus bas niveau depuis 1997 : moins de 300.000 logements construits en 2015 !"

Le saviez-vous : la France n'a pas besoin de construire 500 000 logements par an. En revanche, il y aurait besoin d'une réfection MASSIVE du parc pour améliorer les ruines qui y sont actuellement louées. Mais là, les propriétaires hurleraient.
Pour ce qui est des logements, sachez que la France compte :
- 2,6 millions de logements vides.
- 1,5 million de logements en vente sur seloger.
- 1,5 million de logements en vente sur leboncoin.
Donc les logements sont là, pour loger plus de 5 millions de foyers (un peu moins en comptant les doublons, mais dans tous les cas on dépasse les 1,5 million de foyers).
Et ne venez pas me dire "oui mais ces logement ne sont pas tous là où se trouve la demande", là vous ouvrez une autre boîte de Pandore : à Paris, les résidences secondaires représentent près de 30% du parc de logements (plus de 34% dans certains arrondissements). Je suis tout à fait pour taper fort pour libérer ces logements pour des gens qui veulent, justement, se loger, mais là idem, ça va hurler au communisme.

Donc non, même en construisant 0 par an, on a encore de la marge et on peut encore loger tout le monde!
Réponse de le 12/02/2016 à 18:19 :
Il y a assez de logements vides en France.Il faut mettre aux normes les logements existants avant tout ,pas besoin de nouvelles constructions.
Réponse de le 12/02/2016 à 18:20 :
@alatar On n'est pas en urss, le droit de propriété est fondamental et constitutionnel. On ne force pas les gens à vendre, ça ne marche pas comme ça. Au portugal sous salazar et à Paris avec les lois de 48 qui bloquaient les loyers, la construction s'est effondré justement parce que les propriétaires ne pouvaient pas augmenter les loyers, et donc ne faisaient pas de travaux.
Il a fallu attendre les années 60 et le détricotage des lois de 48 pour voire exploser le BTP en France.
Réponse de le 12/02/2016 à 18:52 :
@alatar: je suis encore d accord avec vous on a pas besoin de 500 000 logements par an ; c est FH qui a fixé ce chiffre . Taxer et surtaxer ( surtaxes qui existent deja) pour faire vendre les résidences secondaires a comme limite le droit de la propriété ( droit de didpiser de vos biens comme vous l entendez) et seuls certains communistes s opposent au droit de propriété ; vous êtes par consequent communiste il n y a aucun mal à ça .
Réponse de le 15/02/2016 à 14:21 :
@chris

ta réponse pue la propagande à plein nez, je n'y crois absolument pas.
Réponse de le 15/02/2016 à 14:25 :
@malcomprenant

Quand des gens bien pensants s'amusent à spéculer sur des biens de première nécessité la force publique se doit d'agir.ca a trop duré.La liberté des uns commencent où déjà?
a écrit le 12/02/2016 à 14:46 :
elle n'a pas l'air très heureux sur la photo C'est dur de sa vautrer dans la gamelle des nécessiteuses
a écrit le 12/02/2016 à 14:42 :
LAISON LUI DU TEMPT? POUR LA JUGE 14MOIS C EST COURT???
Réponse de le 12/02/2016 à 16:31 :
OUY VOU AVE RESON, LESSON LA FERRE CES PREUVE.
a écrit le 12/02/2016 à 14:11 :
Les camarades (gauchistes) de Emmanuelle Cosse doivent-êtres VERT DE RAGE.
Elle a su assurer son avenir (salaire, retraite, avantages etc....)
a écrit le 12/02/2016 à 13:43 :
Zayrault a fait la loi duflot
Valls la presque supprime
Et maintenant on va revenir en arrière

Voila toute la stratégie de petit chef
de parti du tout mou de l élysée
a écrit le 12/02/2016 à 13:35 :
Cette fois-ci l'investissement immobilier touché-coulé. Bonjour pour la courbe du chômage. De plus si l'on ajoute l'explosion à la hausse des taxes par les régions, les départements et les les communes dans les années à venir (comme le fait le gouvernement avec l'automobile pompe à fric) c'est catastrophique.
Réponse de le 12/02/2016 à 18:26 :
C'est clair. Moi je suis chef de chantier en Haute Savoie, c'était un des rares coins (je suis à Annemasse 74) où le BTP était soutenu par les étrangers , notamment les Suisses. Le chômage a fortement augmenté dans le grand genève, impacte donc les suisses dans le vaud et plus loin dans le jura et neuchâtel (lausanne aussi, bref les canton francophones), car nos amis suisses dégraissent sur fond de franc fort (depuis début 2015).

Les anglais avec les attentats ont déserté la Savoie tout comme les Russes, et les frontaliers sont impacté par le chômage en Suisse donc aussi achètent moins.

Bref Annemasse voient ses prix ralentir voire baisser, comme à Morzine qui commence à baisser après avoir flambé pendant 20 ans. Dans cette région la bulle est en train d'exploser, et dans beaucoup de coins (Dordogne , sud etc..) les étrangers qui étaient les principaux acheteurs sont déjà moins là, donc les prix vont continuer à baisser.
a écrit le 12/02/2016 à 13:31 :
c'est pas possible d'entendre des conneries comme ca
on devrait la nommer ministre de la sante, elle pourrait voter des lois qui bloquent tt et tt le monde, puis expliquer qu'il faut creer la sante de demain en inventant pour hier des vaccins contre le sida, des therapies contre le cancer, etc..........
plus les gens sont incompetents, moins ils en font, et plus ils ont de bonnes idees pour les autres
pitoyable
Réponse de le 12/02/2016 à 15:04 :
Je crois que la Marisol à la Santé c'est pas mieux, elle s'est mise la totalité ou presque du monde de la Santé à dos, c'est donc assez semblable pour la DUFLOT au Logement et notamment pour la promotion et l'investissement locatif immobilier.
a écrit le 12/02/2016 à 13:07 :
la "grande loi ALUR" ne devra pas survivre une minute au quinquennat. Il n'y a rien à en conserver.
a écrit le 12/02/2016 à 12:48 :
Quelle competence a Mme Cosse ? En région elle était en charge des transports ( vice présidente du stif ) en prise avec la réalité et des moyens d'action . pour quels résultats? demandez ce que pense la Cour des Comptes par exemple ou simplement prenez le RER A ou la ligne 13!!
Dire que la loi Alur est une grande loi et dans la m^me phrase dire que la mesur phare n'a a été mise en application relève de l'inconscience ou de ...
Me Hollande se déshonore et deshonore la fonction de Président en nommant des gens comme cela
a écrit le 12/02/2016 à 12:18 :
Causse est une crypto-communiste, de la même veine que Ian Brossat. Un seul mot d'ordre, légiférer, contrôler, et empêcher. Elle est bien la seule à trouver que la loi Alur est une grande loi et dans un pays sous respiration artificielle, sa première réponse c'est: accélérer l'encadrement des loyers. AU contraire de réfléchir comment concilier privé et public. Encore une fossoyeuse. Et en plus aucune éthique puisque toutes ses déclarations vont à l'encontre de la politique gouvernementale. Une honte pour les Lumières qui s'éteignent les unes après les autres.
Réponse de le 12/02/2016 à 20:01 :
Et comme elle est plutôt forte, elle déblatère de grosses bêtises..
Réponse de le 18/02/2016 à 8:12 :
en voila de l'argumentation
a écrit le 12/02/2016 à 12:05 :
Incroyable comme la politique professionnelle aura éradiqué toute contestation possible contre le dogme capitaliste.

On a beau changer en permanence le casting médiatico politique, les gens veulent plus de redistribution des richesses et que les outils de productions ne soient pas toujours dans les mêmes mains synonymes de conservatisme morbide de notre société, mais c'est vraiment pas possible au sein de notre système donc on le comprend et surtout on le voit bien, du bruit, de la lumière mais aucun changement d'orientation politique possible.

Il n'y a plus que les médias pour s'intéresser au Spectacle, c'est en ce moment qu'il faut lire ou relire Debord (les commentaires sur la société du spectacle sont quand même plus abordables), tout ces gens que l'on voit dans les médias qui ne sont au final que les serviteurs indirects de cette pensée unique néolibérale dont les peuples du monde souffrent un peu plus chaque jour.

Pendant que le Titanic coule l'orchestre continue de jouer et ça dure depuis des décennies.
a écrit le 12/02/2016 à 11:48 :
Une intégriste au ministère du logement, on avait eu Duflot mais c'était de la rigolade.
Heureusement qu'en 14 mois , elle n'aura pas le temps de déstabiliser le secteur.
Réponse de le 13/02/2016 à 12:33 :
J'espère que vous aurez raison, mais je n'en suis pas persuadé.

Un pas en avant, 2 pas en arrière, le secteur est profondément désorienté depuis bientôt 4 ans.

En entretenant l'incertitude avec des menaces lourdes sur les promoteurs et les bailleurs, il va être urgent de repousser les arbitrages en cours et de ne rien faire en espérant retrouver d'ici à 18 mois une vision à moyen terme un peu plus stable et lisible.

En clair : je crains un arrêt du secteur avec la suspension des projets en cours.
a écrit le 12/02/2016 à 11:37 :
François ASSELIENAU "Emmanuelle Cosse est la secrétaire nationale d’EELV, un parti politique dont les scores électoraux sont en chute libre, qui est financièrement en faillite, et qui compte 2 fois moins d’adhérent que l' UPR...

Par ailleurs, elle milite ouvertement pour le démantèlement de la France. Si la France était un véritable pays de droit, les déclarations de Mme Cosse devraient conduire à la dissolution de EELV pour inconstitutionnalité en vertu de l’article 4de notre Constitution qui pose : « Les partis et groupements politiques […] doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie. »

"Le fait que Mme Cosse, qui injuriait François Hollande et Manuel Valls il y a 10 mois, vienne d’entrer au gouvernement de la République est une pantalonnade qui témoigne de l'atmosphère de fin de règne qui empuantit la France.

Cette nomination déshonorante révèle à quel point le président de la République et son Premier ministre ont désormais du mal à trouver des responsables politiques qui acceptent d’entrer au gouvernement de ce Titanic qu’est devenue la France."

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :