Toyota vise une hausse de 20% de ses ventes en 2008

 |   |  326  mots
Le groupe japonais espère vendre 8,85 millions de véhicules cette année et 9,8 millions d'ici 2008. Profitant d'un yen faible et d'une forte demande à l'international, Toyota relève de 31,6% son objectif de bénéfice net non consolidé. Le géant nippon pourrait cette année ravir à l'américain General Motors sa place de leader mondial.

Près de 10 millions de véhicules - 9,8 millions exactement: c'est ce qu'ambitionne de vendre dans le monde le premier constructeur automobile japonais en 2008, ce qui représenterait une augmentation de 20% par rapport aux 8,13 millions d'unités écoulées l'année dernière. Franchement optimiste sur l'avenir de son groupe, le patron de Toyota, Katsuaki Watanabe, a affirmé ce matin son intention de "continuer à construire de nouvelles usines et à augmenter les capacités de production existantes dans les marchés où une croissance est attendue".

L'actuel numéro deux mondial de l'automobile espère ainsi vendre en 2008 3 millions de véhicules en Amérique du Nord, 2,4 millions au Japon, 1,7 million dans les autres pays d'Asie et 1,3 million en Europe.

Pour accompagner cette expansion, la firme de Nagoya projette officiellement de construire six nouvelles usines dans le monde dans les quatre prochaines années pour répondre à l'augmentation de la demande internationale. Selon différentes sources de presse, Toyota pourrait en fait en construire une vingtaine! Quoiqu'il en soit, ces projets de développement coïncident avec l'ambition du géant nippon de ravir cette année la première marche du podium des constructeurs automobiles à son rival General Motors. Ils s'accompagneront de 8.000 embauches sur des postes techniques.

Surfant sur "un cours du yen plus faible qu'escompté et des ventes solides sur les marchés étrangers", le groupe relève de 31,6% son objectif de bénéfice net non consolidé pour le premier semestre de son exercice 2006-2007 clos fin septembre, en le portant à 3,36 milliards d'euros (500 milliards de yens). Comparée au bénéfice net non consolidé de la période correspondante de l'exercice précédent, cette nouvelle estimation revient à une hausse de 76,3%.

Sans fournir de prévisions consolidées, Toyota a également revu la hausse de 17,9% son objectif de chiffre d'affaires au premier semestre à 36,91 milliards d'euros. Idem pour le bénéfice d'exploitation avec un objectif porté à 3,63 milliards d'euros contre 2,48 milliards prévus initialement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :