Vinci confirme sa prévision de chiffre d'affaires pour 2006

 |   |  291  mots
Le groupe de BTP et de concessions a dégagé sur les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 18,4 milliards d'euros, en progression de 20%. La direction de Vinci confirme son objectif d'atteindre pour 2006 un chiffre d'affaires supérieur à 25 milliards d'euros.

Tous les indicateurs sont au vert pour le groupe français de BTP Vinci. Ce dernier a enregistré sur les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires en hausse de 20% à 18,4 milliards d'euros. Une performance qui intègre à hauteur de 1,63 milliard d'euros les chiffre d'affaires générés par ses concessions autoroutières ASF (Autoroutes du Sud de la France) et sa filiale Escota, désormais consolidés dans les comptes du groupe depuis mars 2006. A périmètre constant, la croissance du chiffre d'affaires retombe à 9,4%.

En France, la société désormais dirigée par Xavier Huillard, successeur d'Antoine Zacharias, a dégagé de janvier à septembre un chiffre d'affaires de 12,2 milliards d'euros, en augmentation de 26,5%. L'Hexagone représente 66,3% du chiffre d'affaires total de Vinci. Sur le plan international, son chiffre d'affaires atteint 6,2 milliards d'euros, en augmentation de 9,1% en rythme annuel.

A l'exception de la filiale Energies du groupe, dont l'activité est restée stable suite à la cession de sa filiale de robotique industrielle TMS en début d'année, tous les métiers de Vinci affichent une progression sensible de leur activité avec notamment la conception de routes (+11,9%) et la construction (+9,4%).

Fin septembre, le carnet de commandes de Vinci s'élevait à 18 milliards d'euros, en hausse de 18% sur 12 mois et de 14% depuis le début de l'année. "Il représente en moyenne 10,5 mois d'activité des métiers concernés (construction, routes, énergies)", précise le communiqué du groupe. Bénéficiant de surcroît de la récurrence de ses concessions d'autoroutes, Vinci déclare disposer d'une excellente visibilité sur 2006 et sur une large partie de l'exercice 2007.

Dans ce contexte, le groupe confirme sa prévision d'un chiffre d'affaires supérieur à 25 milliards d'euros sur l'ensemble de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :