La SSII LogicaCMG rachète WM-data pour 1,3 milliard d'euros

 |   |  392  mots
Le groupe britannique de services informatiques LogicaCMG va racheter son homologue suédois WM-data pour 882 millions de livres (1,3 milliard d'euros). Ce mariage donnera naissance au numéro sept européen des SSII et au vingtième groupe mondial en termes de chiffre d'affaires.

LogicaCMG poursuit ses emplettes. Le groupe britannique de services informatiques a annoncé ce matin le rachat de son homologue suédois WM-data pour 882 millions de livres (1,3 milliard d'euros). Une opération qui va se faire par le biais d'une offre d'achat amicale. Les deux sociétés réunies formeront ainsi le numéro sept européen des SSII (sociétés de services informatiques) et le vingtième au niveau mondial en termes de chiffre d'affaires.

LogicaCMG propose 27,75 couronnes suédoises par action WM-data, ce qui constitue une prime de 25% par rapport au cours moyen de l'entreprise suédoise ces trois derniers mois. Un prix jugé élevé par les analystes financiers qui considèrent qu'il y a peu de synergies entre les deux entreprises. En conséquence, l'action LogicaCMG cédait 6,54% en fin d'après-midi à la Bourse de Londres à 161,21 pence.

LogicaCMG, qui rêve de faire partie des dix premières SSII au monde dans les cinq ans, continue donc sa croissance externe dans les pays où la société est peu implantée, pour prendre du poids et de la puissance. Le groupe, qui est présent en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, a ainsi, à la faveur de récentes acquisitions, renforcé ses positions en France. Il a racheté le groupe de services informatiques français Unilog pour 930 millions d'euros, devenant ainsi la quatrième SSII dans l'Hexagone. Une opération finalisée en début d'année. Le groupe LogicaCMG lui-même est né en 2002 de la fusion du britannique Logica et de l'anglo- néerlandais Computer Management Group (CMG).

Le nouvel ensemble rassemblera 40.000 salariés dans plus de 40 pays, et notamment 9.000 dans les pays scandinaves, 8.000 en France et 6.000 au Royaume-Uni. LogicaCMG estime que ce rapprochement lui permettra d'économiser 15 millions de livres par an d'ici à 2008 et d'augmenter ses bénéfices dès la première année.

LogicaCMG qui était en perte en 2002, en 2003 et au premier semestre 2004, et qui a souffert comme toutes les SSII du ralentissement des investissements informatiques des clients, a aujourd'hui retrouvé la forme. La société a enregistré un bénéfice imposable de 105,6 millions de livres (155 millions d'euros) en progression de 66% en 2005. Son chiffre d'affaires était lui en croissance l'an dernier de 10,6% à 1,83 milliard de livres (2,7 milliards d'euros). Et pour cette année, l'optimisme est de rigueur grâce à la reprise de l'activité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :