Air France ou le mal français

 |   |  381  mots
(Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

Des mois que j'évoque ici le sujet, car il me révolte. Et les images d'hier, qui sont à la une de TOUS les journaux français mais aussi Anglo-saxons, de ces cadres d'Air France échappant à une tentative de lynchage sont l'illustration d'un modèle français où certains syndicats avec l'appui silencieux des gouvernements détruisent volontairement des pans entiers de notre économie.

L'IMAGE

du DRH d'Air France torse nu échappant, grâce à des vigiles, à la violence de "manifestants" fait le tour du monde. L'agression a fait 7 blessés. Personne ne sera puni bien sûr. Valls s'est dit "scandalisé" mais il ne fera rien, comme d'habitude.

Air France ira rejoindre tous les cadavres industriels français détruits par les syndicats et les politiques.

LE CENTRE DU MONDE

Bien loin de cette France engluée dans la lutte des classes d'un autre siècle, le monde bascule.

Hier, sous la direction des États-Unis et du Japon, le processus de création de la plus importante zone de libre échange du monde a été officiellement lancée après des années de négociation. Cet accord dit Traité de Libre Echange Transpacifique ou Pacific Trade Pact inclut pour l'instant 12 pays d'Asie et d'Amérique, 12 pays qui représentent 40% du PIB mondial.

UNE RÉVOLUTION

De quoi s'agit-il exactement ?

Des suppressions des taxes et des barrières à l'importation sur des milliers de produits, de suppressions de subventions pour certains secteurs économiques, mais également de convergences de règles et de standards d'investissement, d'environnement ou encore de règlement du travail. Une révolution pour certains pays concernés comme la Malaisie, le Vietnam ou encore le Pérou. Et c'est surtout l'aboutissement de la stratégie de recentrage vers l'Asie de l'administration américaine. Les États-Unis d'Obama s'apprêtent à tourner totalement ou presque la page du Moyen-Orient et de son pétrole, ce qui explique en partie le chaos qui règne dans la région, pour ouvrir l'ère Pacifique.

LE CENTRE DU MONDE

Un signal fort pour la Chine également.

Ce matin, les dirigeants chinois ne doivent pas être très contents. Ils pensaient que les derniers obstacles mettraient encore des...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :