Bourses : les marchés rebondissent après une semaine plombée par le coronavirus

 |   |  641  mots
(Crédits : Reuters)
De Londres à Paris, les principaux indices mondiaux ont repris des couleurs, ce lundi 2 mars, après une semaine de repli liée au coronavirus.
  • Londres

La Bourse de Londres a fortement rebondi à l'ouverture ce lundi grâce aux espoirs d'intervention des autorités pour soutenir l'économie mondiale face au choc de l'épidémie de coronavirus, après avoir enregistré sa pire semaine depuis la crise financière.

L'indice FTSE 100 des principales valeurs cotées prenait 2,64% à 6.754,,26 points à 8h41. La semaine dernière, il avait dévissé de plus de 11%, sa pire dégringolade hebdomadaire depuis 2008. Les actions rebondissent grâce aux espoirs de stimuli" budgétaires et monétaires pour contrer les effets du coronavirus sur l'économie des pays touchés, remarque David Madden, analyste de CMC Markets.

  • Francfort

Après une semaine de dégringolade liée à la crise du coronavirus, la Bourse de Francfort a repris des couleurs lundi, avec un indice Dax en hausse de 1,50%. A 8h18 GMT, le Dax prenait 178,75 points à 12.069,10 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes gagnait 1,64% à 25.782,43 points. "Après une semaine catastrophique en termes de pertes, l'atmosphère s'est quelque peu détendue pour le moment", même si "l'inquiétude demeure", commente Milan Cutcovic, analyste chez AxiTrader.

La Bourse de Francfort, comme l'ensemble des bourses mondiales, a connu la semaine dernière l'une de ses pires séquences depuis la crise financière de 2008-2009, perdant plus de 12%.

  • Paris

Le CAC 40 Paris a également ouvert en forte hausse (+1,99%), ce lundi, après un plongeon de 3,4% à près de 5.310 points vendredi, alors que l'épidémie de coronavirus demeure au centre des préoccupations. A 9h39, l'indice CAC 40 prenait 105,7 points à 5.415,67 points. Le CAC 40 emboîte le pas des Bourses chinoises et du Golfe, grâce aux espoirs d'intervention des banques centrales et des gouvernements pour soutenir l'économie fragilisée par le coronavirus.

Les ministres des Finances du G7 et ceux de l'Eurogroupe auront notamment un entretien téléphonique cette semaine pour "coordonner leurs réponses" face  à l'impact du coronavirus sur la croissance mondiale, a indiqué le ministre français Bruno Le Maire.

  • Shanghai et Shenzen

Les Bourses chinoises ont clôturé en nette hausse ce lundi après le plongeon enregistré la semaine dernière à l'unisson des places mondiales, le marché reprenant des couleurs au moment où l'épidémie de coronavirus semble ralentir en Chine. L'indice composite de la Bourse de Shanghai a terminé en hausse de 3,15% à 2.970,93 points. De son côté, Shenzhen, deuxième place de Chine continentale, a gagné 3,77% à 1.869,65 points.

  • Pays du Golf

La place boursière du Koweït, qui avait suspendu automatiquement ses échanges dimanche (premier jour de la semaine dans les pays du Golfe) après avoir perdu plus de 10%, a mené la reprise en gagnant 7% à l'ouverture. La Bourse de Ryad, seule de la région à être classée parmi les dix premières places mondiales, a ouvert en hausse de 2,3%. Son joyau, le géant pétrolier Aramco, a repris des couleurs (+1%) après avoir atteint lundi son plus bas depuis son introduction en Bourse qui avait battu tous les records en décembre dernier.

Aux Emirats, le marché de Dubaï a grimpé de 2,2% tandis qu'à Abou Dhabi, les échanges ont débuté sur une hausse de 1,4%. La petite Bourse de Mascate (Oman) gagnait à peine 0,2% quand celle de Bahreïn émergeait sur une hausse de 2,2%. Cette reprise s'est faite dans un contexte un peu plus optimiste pour les cours du pétrole qui sont vivement remontés lundi matin durant les échanges en Asie, gagnant environ 3% avec un baril de Brent de la mer du Nord au-delà de la barre critique des 50 dollars.

La Bourse du Qatar a payé les conséquences de sa fermeture en raison d'un jour férié dimanche, journée noire pour les autres places boursière du Golfe, ouvrant lundi en baisse de 3,1%. Après avoir connu une semaine de repli inédite, les Bourses asiatiques ont aussi rebondi lundi à l'ouverture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2020 à 14:45 :
un papier pondue dans le weekend, posté juste pour la forme avant midi ? comme un écran de fumée pour les archives de google actu ? super les guas, j'espère que c'est bien payé, le caractère.
a écrit le 02/03/2020 à 13:51 :
Maintenant, c’est le rebond négatif pour paraphraser Lagarde.
Bien sûr, n’oubliez pas d’aller la croissance avec les dents.
a écrit le 02/03/2020 à 13:10 :
"La Bourse de Londres a fortement rebondi à l'ouverture ce lundi grâce aux espoirs d'intervention des autorités pour soutenir l'économie mondiale"

Toujours la même hypocrisie dans les annonces des nouvelles... non les marchés sont contents parce que ,une fois de plus, l'argent public va couler à flot sans que jamais ils n'aient à se remettre en question.

C'est lamentable, que l'on assiste les pauvres et autres individus isolés et cabossés par la vie est logique, mais assister une classe dirigeante toujours plus nulle ne peut que la conforter dans sa nullité, son incompétence et sa bêtise.

Et le pire est que le phénomène de la destruction de la nature et de sont humanité partent de ce même phénomène.
Réponse de le 02/03/2020 à 13:57 :
Pas besoin de s'énerver. Le rebond est déjà terminé.
a écrit le 02/03/2020 à 12:55 :
Mega Mega LOL
Hier les marchés ont peurs, aujourd'hui en pleine pandémie circulez tout va bien.

L'analyse et le sang froid sont de sortie...

à mourir de RIRE les marchés
a écrit le 02/03/2020 à 12:12 :
2 Mars 2020 -12h10 - CAC 40.....-0,45% Rebond ?
a écrit le 02/03/2020 à 12:05 :
Quelques achats à bon compte ne font pas obligatoirement un retournement durable. Quant au soutien des gouvernements...ce sera avec de l'endettement public, c'est à dire sur le dos du contribuable.
a écrit le 02/03/2020 à 11:10 :
Il faut le dire très vite que les bourses rebondissent... A 11 heures le rebond est déjà annulé à Paris !
Réponse de le 02/03/2020 à 15:45 :
Il faut toujours attendre l'ouverture de wall-street vu que toutes les bourses du monde la suivent, la bourse de Tokyo elle permettant de s'approcher d'une tendance correcte de wall street.

Le cac ne faisant que suivre au final est détaché de toute interprétation sémantique de sa tendance concernant la réalité de notre économie.
a écrit le 02/03/2020 à 10:42 :
Un petit peu de mieux pour pousser les désespérés a vendre avant une chute dans les escaliers!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :