64% des salariés prêts à renoncer aux 35 heures pour éviter un plan social

Un sondage Ipsos-Logica Business Consulting révèle qu'une majorité de salariés seraient disposés à faire de sérieuses concessions pour éviter des licenciements massifs.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le chômage est une réalité à laquelle de nombreux salariés redoutent d'être confronté. Ils sont d'ailleurs 61% a considérer qu'ils y seront confronté un jour dans leur carrière. Pour mettre toutes les chances de leur coté pour l'éviter, ils sont nombreux à se dire prêts à renoncer aux 35 heures (64% d'entre eux), à accepter un gel des salaires (59%) ou même des périodes de chômage partiel (54%) selon un sondage Ipsos pour le Cesi, publié en partenariat avec Le Figaro et BFM Business.

82% des sondés prêts à changer de profession

Une minorité (32%) accepterait en revanche de voir légèrement diminuer son salaire.  La crainte du chômage est renforcée par le fait 69% des sondés pensent qu'il leur serait plutôt difficile de retrouver un emploi. Les plus de 50 ans et les ouvriers se montrent particulièrement inquiets à ce sujet. S'ils se retrouvaient au chômage, 82% des salariés accepteraient d'être formés à un métier différent, 67% seraient prêts à prendre un emploi similaire mais un peu moins rémunéré et 47% envisageraient à déménager pour un emploi.

Par ailleurs, le baromètre montre un pessimisme accru des chefs d'entreprise, dont 43% anticipent une baisse d'activité dans les 6 mois (+14 points par rapport au précédent sondage fin 2011). Un sur cinq juge "probable" un plan social dans les prochains mois. Ce sondage a été réalisé entre le 11 et le 25 octobre par Ipsos-Logica Business Consulting en interrogeant 1.000 salariés représentatifs des employés du secteur privé, ainsi que 400 chefs d'entreprises.

avec AFP

» Compétitivité: la fin des 35 heures, une alternative à la CSG-TVA sociale ?

» Le chômage monte, monte... l'assurance chômage amortit !
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 40
à écrit le 17/12/2012 à 14:29
Signaler
idée complètement stupide, si on en arrive-la, c'est que l'entreprise a cessé d'être viable , autant la fermer de suite et avant toute chose virer la direction et haute direction. Par contre un compte épargne-temps le temps de relancer, pourquoi pas.

à écrit le 12/11/2012 à 18:54
Signaler
La retraite à 67 ans pour le privé et 70ans pour le public, notre espérance de vie est plus importante, il devient logique de travailler plus longtemps afin d'aider nos jeunes sans emplois ! Diviser par 2 les loyers et réduire les salaires de 30% a...

le 19/12/2012 à 16:44
Signaler
Pourquoi pas les deux secteurs à 70 ans. Toujours le public pointé du doigt mais bon sang au bout de 41 ans de carrière je suis toujours en activité et une retraite qui sera de l'ordre de 1200 euros par mois ayant commencé à travaillé à 17ans alors s...

à écrit le 12/11/2012 à 16:04
Signaler
En tant que jeune retraité, je suis pour un passage aux 39H payées 35H. C'est la meilleure mesure pour relancer la compétitivité et les benchmarks en cours par rapport aux autres pays européens nous y conduiront très rapidement.

le 12/11/2012 à 17:49
Signaler
Et moi je suis pour la suppression des cotisations retraites pour les actifs afin que les entreprises soient plus compétitives. Au moins les retraités n'auront plus de retraites, et donc plus internet (car pas les moyens), ce qui nous éviterais de li...

le 12/11/2012 à 18:22
Signaler
d'accord avec lou papet:le sauvetage du système de retraites est une urgence absolue.c'est pourquoi il faut plusieurs mesures du type quasi indolores ,style abrogation des 35 heures.,augmentation de 0.15 pour cent de la csg pour tous,pas seulement l...

le 12/11/2012 à 18:33
Signaler
La productivité étant faible et les absence pour maladie imaginaire forte la rémunération de tous les fonctionnaires en dessous du smic pour 39h serait une excellente idée pour relancer la compétitivité des entreprises dans le secteur marchand et .a...

le 13/11/2012 à 20:06
Signaler
Et moi, en tant que jeune actif même pas concerné par les 35 heures, je serais pour la suppression de la retraite assortie d'une loi qui règle une bonne fois pour toute la question de l'euthanasie, comme ça quand les retraités n'auront plus de retrai...

à écrit le 12/11/2012 à 14:21
Signaler
Les négociations menées actuellement par Renault avec les syndicats des salariés Espagnols peuvent donner une idée de la suite du programme en France.Gel des salaires jusqu'en 2016, suppression des primes,réduction de 5 journées de congé avec travail...

à écrit le 12/11/2012 à 13:51
Signaler
ne se faire aucune illusion, si le patron veut vous faire travailler 40h et payé 35, c'est qu'elle est foutue et vaut mieux accepter l'indemnité de licenciement de suite, autrement votre assedic sera baissée de pas mal pour rien.

à écrit le 12/11/2012 à 12:57
Signaler
les salariés du privé plus intelligent que le gouvernement ? maintenant il faut aplliquer les 39 ou 40 heures dans le public . il faut aussi que les fonctionnaires soient licenciés lorsque il ya un problème PIVE PUBLIC TOUS DES SALARIES AVEC LES MEME...

le 12/11/2012 à 14:46
Signaler
NOTRE GOUVERNEMENT est compose de fonctionnaires d abord et les copains mon cher milou

le 12/11/2012 à 17:58
Signaler
Pourquoi toujours vouloir travailler plus.... Vous en avez pas marre? La vie est faite pour être vécu!! Ce concept fou de croissance perpétuelle est datée, il va falloir s'y résoudre et accepter notre baisse de niveau de vie. L'avenir n'est plus dans...

à écrit le 12/11/2012 à 12:56
Signaler
Prochains sondages : "etes vous prets à renoncer à votre salaire pour que votre patron puisse offrir à sa femme le dernier coupe mercedes?" "etes vous prets à renoncer à vos conges payes pour que les actionnaires de votre boite, puissent avoir de mei...

à écrit le 12/11/2012 à 12:01
Signaler
à mon avis ce ne sont pas "64% des salariés", ... mais plutôt 64% des salariés hors fonctions publiques !!! Non ?

le 12/11/2012 à 13:52
Signaler
D un autre côté, pas évident de sonder un fonctionnaire !!! Arriver à le choper sur son lieu de travail , entre RTT , vacances , maladie ... Quel défi !!!

le 12/11/2012 à 18:23
Signaler
@snowkite:qui te dit qu'il a un lieu de travail?

à écrit le 12/11/2012 à 11:57
Signaler
Les fonctionnaires avec leur 32h et leur absentéisme record seraient-ils prêts à travailler plus ?

à écrit le 12/11/2012 à 11:48
Signaler
Avec les 20 milliards d"économie d'impôt il faudrait en plus maintenant baisser son salaire supprimer ses primes et travailler gratuitement pour aider nos entreprises à sauver où créer de l'emplois!!! c'est extraordinaire comme débat....

le 12/11/2012 à 13:34
Signaler
Non c'est l'inverse qu'il fallait faire. Supprimer les 35 heures, ainsi augmenter les salaires et diminuer de ce fait les deficits publics par le supplément de cotisations. Et enfin maintenir ou créer des emplois grace au regain de competitivité.

à écrit le 12/11/2012 à 11:04
Signaler
Ça vaut tous les remerciements a Martine aubry

à écrit le 12/11/2012 à 11:02
Signaler
si c'était qu'une question d'heures, de charges etc alors je pense que tout le monde acceptera à faire des efforts, sauf que... Le mal, le véritable problème est dans un termes qui englobe pas mal de chose : la capacité à intéresser...

à écrit le 12/11/2012 à 11:02
Signaler
Oh, le beau sondage, sonder, sonder, il en restera toujours quelque chose. Il faut quand même savoir que la durée du travail 35 heures/ semaine c'est majoritairement le service public qui l'a adopté et ce n'est pas 64 % des travailleurs. Alors la m...

à écrit le 12/11/2012 à 10:34
Signaler
35 heures c'est encore trop ou alors il faut baisser drastiquement la natalité. En Allemagne 150000 nouveaux entrants par an sur le marché du travail en France 750000. Il faut faire un choix si l'on veut que tout le monde est un emploi. Même si l'on ...

à écrit le 12/11/2012 à 10:24
Signaler
Le problème ce n'est pas que les 35h, mais aussi l'absentéisme ... En france la durée myoenne réelle travaillé est de 1500 h pour un temps normalement de 1600 h, donc cela fait environ 14 jours d'absence en plus des congés.

le 12/11/2012 à 12:07
Signaler
moi, j'ai une salariée embauchée en août 2009 : depuis, elle n'a été présente dans l'entreprise que 1050h !! actuellement en maladie depuis 2 ans et 9 mois (entre temps, il est vrai qu'elle est passé en 1/2temps thérapeutique pour pouvoir faire un fo...

à écrit le 12/11/2012 à 10:17
Signaler
L'heure n'est pas à l'augmentation du temps de travail! L'économie française (et ce n'est pas que l'industrie) n'a pas assez de commandes pour occuper tout le monde. L'industrie tourne au ralenti. Il va falloir licencier encore plus et une parade po...

le 12/11/2012 à 10:54
Signaler
Il n'y a pas que l'emploi industriel qui est touché par les 35h. Les services aussi. Il est par exemple de notoriété publique que les 35h ont désorganisé les hôpitaux, créant une pénurie d'infirmière qu'il a parfois fallu recruter à l'étranger, et cr...

le 12/11/2012 à 11:24
Signaler
exactement ! non seulement les 35h ont augmenté le COUT du travail mais ils ont surtout réduite le GOUT du travail !

le 12/11/2012 à 11:28
Signaler
Je vous rejoins, partiellement. Au lieu d'adapter les conditions du temps de travail aux différents besoins des millions de secteurs d'activité, Mme Aubry nous a imposé un carcant des 35 h qui a complètement sclérosé l'organisation du travail en Fran...

le 12/11/2012 à 12:56
Signaler
S'il n'y avait que ça... Les managers de tous niveaux sont champions pour nous ôter le goût du travail à force de procédures, de reporting, etc, tous ces concepts qui cherchent à faire entrer le salarié dans une feuille Excel plutôt qu'à satisfaire s...

à écrit le 12/11/2012 à 9:44
Signaler
Le passage aux 39 heures n' est plus qu' une question de temps ; quelques mois au plus.

le 12/11/2012 à 17:56
Signaler
Dans tes rêves!!! Il faut être fou pour travailler autant... Pour ma part, c'est beaucoup moins, et je profite pleinement de ma vie. Rien ne sert de perdre sa vie à la gagner.... Le travail est un concept assez éphémère dans l'histoire de l'humanité....

à écrit le 12/11/2012 à 9:23
Signaler
ceux qui ne travaillent 32 h ex( edf. ratp. sncf. etc..)

à écrit le 12/11/2012 à 8:40
Signaler
Malgré les remarques acerbes ci-dessous, il est peut-être utile de rappeler que la France est le seul pays d'Europe, voire au monde, à garder cette spécificité des 35 heures, comme la retraite à 60 ans...alors que beaucoup de pays européens sont bien...

le 12/11/2012 à 8:58
Signaler
Encore un adepte du modèle social Chinois!!!! à la sauce pékinoise libérale...

le 12/11/2012 à 9:12
Signaler
OUI titus ! Titou2012 n'aime pas les communistes, mais il y a de bon côtés quand même !

à écrit le 12/11/2012 à 8:11
Signaler
Et 100 % des salariés prets a garder les 35 heures si il n'y a pas de problèmes ! Les sondeurs se foutent de nous ! Et les dogmatiques utilisent des methodes insidieuses pour revenir sur des acquis.

à écrit le 12/11/2012 à 8:00
Signaler
Le patronat a de belles ouvertures pour négocier avec les syndicats après un tel sondage!!!!!L'institut de sondage a été payé par qui pour effectuer cette enquête?

le 12/11/2012 à 11:02
Signaler
Ipsos et Parisot, c'est la meme chose

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.