Ça y est, Gazprom annonce l'annulation des rabais octroyés à l'Ukraine

Le principal exportateur de gaz russe a annoncé mettre fin aux tarifs préférentiels accordés à Kiev, lui permettant de payer 1.000 mètres cubes à 268,5 dollars au lieu de 400.
Un rabais, ramenant les tarifs à 268,50 dollars pour 1.000 mètres cubes contre les 400 dollars que l'Ukraine payait depuis 2009, avait été accordé à la mi-décembre pour venir en aide au gouvernement de Viktor Ianoukovitch, qui venait de renoncer à un accord d'association avec l'Union européenne.
Un rabais, ramenant les tarifs à 268,50 dollars pour 1.000 mètres cubes contre les 400 dollars que l'Ukraine payait depuis 2009, avait été accordé à la mi-décembre pour venir en aide au gouvernement de Viktor Ianoukovitch, qui venait de renoncer à un accord d'association avec l'Union européenne. (Crédits : reuters.com)

La sanction est proche. Gazprom laisse encore un mois à l'Ukraine. Mais comme groupe gazier public l'avait annoncé, il annulera dès le mois d'avril le rabais accordé à l'Ukraine sur les tarifs de ses importations de gaz, selon le directeur général du groupe russe cité par l'agence de presse.

268,5 dollars au lieu de 400 pour 1.000 mètres cubes

Ce rabais, abaissant les tarifs à 268,50 dollars pour 1.000 mètres cubes contre les 400 dollars que l'Ukraine payait depuis 2009, avait été accordé à la mi-décembre pour venir en aide au gouvernement de Viktor Ianoukovitch, qui venait de renoncer à un accord d'association avec l'Union européenne.

Une dette de 1,5 milliard de dollars

Mais la destitution de Ianoukovitch et le changement de gouvernement ukrainien, sous la pression des manifestants de Maïdan, ont changé la donne.

Par ailleurs, Alexei Miller a également indiqué que Gazprom avait proposé à l'Ukraine un prêt de 2 à 3 milliards de dollars pour rembourser ses dettes. La facture due par Kiev s'élève à plus de 1,5 milliard de dollars.

Pour l'heure, à Washington, et Bruxelles ont annoncé qu'ils allaient aider le pays à solder sa dette.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 04/03/2014 à 18:24
Signaler
Pas grave, l'Ukraine a un potentiel en énergies renouvelables, efficacité énergétique et autres très supérieur à ses besoins et des investisseurs internationaux se feront un plaisir d'apporter les fonds car déjà de nombreuses firmes les aident et çà ...

le 04/03/2014 à 18:41
Signaler
Votre commentaire vous l'avez trouvé où. Noël est passé c'est fini les cadeaux.

à écrit le 04/03/2014 à 17:17
Signaler
Eh voila, on nous demande rien mais va falloir encore payé et payé.... Résultat dégradation à venir de la note de l'union européeenne. Raz le c.... de payer pour les amerloques et l'union européenne vivement que ca se finisse

le 04/03/2014 à 18:25
Signaler
C'est le FMI et la Banque mondiale qui interviennent dans ce cas et accessoirement des fonds spéciaux pour l'immédiat donc pas d'impact sur les impôts et ce sont des prêts.

le 04/03/2014 à 18:42
Signaler
Ce ne sont pas les politiques qui payent ce sont les peuples composés de veaux que nous sommes.

le 05/03/2014 à 8:25
Signaler
Financier est un politique il confond pret et don....en principe il y a tjrs quelqu un pour payer le pret ...de facon visible ou invisible... on y echappe pas Moscovici dit la meme chose on est que caution cela ne coute rien....au debut oui....

à écrit le 04/03/2014 à 17:08
Signaler
"Pour l'heure, à Washington, et Bruxelles ont annoncé qu'ils allaient aider le pays à solder sa dette." Sans demander l'avis des américains et des européens? Vive la dictature atlantiste...

le 04/03/2014 à 18:27
Signaler
C'est le FMI et la Banque mondiale qui interviennent dans ces cas et accessoirement des fonds spéciaux donc pas d'impact sur les impôts et ce sont des prêts.

le 04/03/2014 à 22:39
Signaler
Le FMI et la Banque mondiale seraient donc en possession de la planche à billets? Concernant les prêts, ils n'engagent bien souvent que les emprunteurs.

à écrit le 04/03/2014 à 16:44
Signaler
ils ont tout compris à l'attractivité en Russie. Ils veulent récupérer l'Ukraine en l'envahissant, en l'étranglant financièrement et en leur interdisant des liens avec l'UE. Ca doit leur faire sacrément envie aux Ukrainiens... Heureusement que c'est ...

le 04/03/2014 à 17:06
Signaler
Moi j'ai vu l'Irak, le Chili, le Nicaragua, le Guatemala, le Vietnam, la Somalie, des pays qui ont eu la "chance" d'avoir la visite des philanthropes americains ...

le 04/03/2014 à 20:51
Signaler
Moi aussi j ai vu les dégâts des interventions américaines mais ça ne m empêche de voir celles des russes, je ne suis pas binaire comme vous

le 05/03/2014 à 5:03
Signaler
on arrive à une nouvelle guerre froide, et si ça continue thermonucléaire en europe ?

le 05/03/2014 à 7:00
Signaler
Les binaires sont souvent les défenseurs du camp du "bien" comme Botul H-L...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.