Aucun Français dans les 50 personnalités les plus influentes du monde économique

Theresa May, la première ministre du Royaume-Uni, se place en tête du classement des 50 personnalités les plus influentes réalisé par le journal économique américain Bloomberg. Elle devance les deux candidats à la présidentielle américaine, Donald Trump et Hillary Clinton, classés ex-aequo.
Hugo Baudino
Spoiler : Theresa May est devant Angela Merkel au classement des personnalités les plus influentes du monde économique.
Spoiler : Theresa May est devant Angela Merkel au classement des personnalités les plus influentes du monde économique. (Crédits : STEFANIE LOOS)

Pas de quoi crier "cocorico"... Alors que trois Français figuraient dans le Fifty Most Influential de Bloomberg en 2015, la France fait chou blanc cette année. L'an dernier, la présidente du FMI Christine Lagarde (38ème), l'économiste Thomas Piketty (20ème) et l'entrepreneur Renaud Laplanche (28ème) avaient réussi à intégrer le prestigieux classement.

L'édition 2016 du classement des personnalités les plus influentes d'un point de vue économique place la nouvelle Première ministre du Royaume-Uni Theresa May, nommée après le vote du Brexit, sur la première marche du podium. Bloomberg justifie cette place au sommet par le fait qu'elle va avoir à gérer le "tumultueux divorce" entre le Royaume-Uni et l'Union Européenne alors qu'elle même était favorable au remain. "Le statut de la City comme première place financière d'Europe est en jeu", ajoute Bloomberg. Le podium est complété par les deux candidats favoris à l'élection présidentielle américaine : Hillary Clinton et Donald Trump.

On retrouve donc deux femmes sur le podium et quatre dans le Top 10, avec la chancelière allemande Angela Merkel (6ème) et Janet Yellen (8ème), présidente de la Réserve fédérale des États-Unis. Cette dernière était d'ailleurs à la première place du classement lors de l'édition 2015. Les femmes restent toutefois largement minoritaires dans le classement puisqu'elles ne sont que 11 au total (10 l'an dernier).

Obama out, Oliver in

Comme autre fait marquant, on peut noter la sortie du classement de l'actuel président américain Barack Obama, déjà remplacé par ses potentiels futurs successeurs à la Maison Blanche, qui se placent ex-æquo sur la deuxième marche du podium. Selon Bloomberg, le monde de la finance scrutera attentivement les premiers pas du vainqueur de l'élection, certaines prises de position économique des deux candidats pouvant susciter de l'inquiétude (au niveau fiscalité chez Clinton, l'opposition au libre-échange chez Trump).

Lire aussi : Clinton, Trump : le duel des mal-aimés ?

Enfin, le classement réserve une vraie bonne surprise : l'entrée, à la 50e place, de John Oliver qui, avec son émission Last Week Tonight With John Oliver, a réussi à traiter avec humour et pédagogie des sujets économiques aussi complexes que la dette de Porto Rico, les prêts hypothécaires à haut risque et les subprimes, dans le secteur automobile.

Hugo Baudino

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 25/09/2016 à 9:51
Signaler
En meme temps, au lycée français, l'économie est un sujet détesté et refusé par la plupart des élèves. Quand on changera de mentalité, ça changera en France. Jusqu'à là on restera médiocres dans ce domaine.

à écrit le 24/09/2016 à 17:54
Signaler
Si, si, Hollande est populaire à l'étranger: http://www.cc.com/video-collections/e0kh8m/the-colbert-report-alpha-dog-of-the-week/rbh95h

à écrit le 24/09/2016 à 14:41
Signaler
Effectivement, zapper Christine Lagarde, c'est quand même bizarre !!!! C'est du classement "vertical" !!! Quant à Theresa May, pour l'instant, elle n'a rien montré !!!

à écrit le 24/09/2016 à 11:49
Signaler
Ah ah ah très drôle... qui est à l'origine de ce classement ?

le 24/09/2016 à 19:59
Signaler
@Quelle farce ; Les maqueux de pudding....trois mois après le vote du 23/06 ça rame ...ça rame , le bouton pour déclencher l' article 50 aurait été perdu .

le 25/09/2016 à 13:40
Signaler
@roro: non pas que ce soit moral, mais le système permet aux Britanniques d'attendre le moment et les conditions les plus propices pour eux. Alors, pourquoi se gêner :-)

à écrit le 24/09/2016 à 11:11
Signaler
Ce n'est pas Mme May qui est influente, il me semble que le peuple anglais à choisi lors d'une élection et Mme May à été nommée pour exécuter la décision voulu par les électeurs. En quoi est-elle influente. ..classement idiot comme d'habitude! Quant...

le 25/09/2016 à 16:56
Signaler
@Delahaut: oh, les classements, mieux vaut en rire ! 1) Obama a obtenu le prix Nobel de la paix avant d'être élu, sur un programme qu'il n'a pas réalisé d'ailleurs. Guatanamo n'a pas été fermé et les troupes américaines sont dépoloyées dans plus de p...

à écrit le 24/09/2016 à 10:06
Signaler
Si je comprend bien pour etre sur le podium il suffit de n avoir encore rien fait. Drole de classement.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.