Axa : le chiffre d'affaires baisse de 3,1% sur neuf mois

 |   |  263  mots
Les turbulences des marchés financiers ont provoqué une baisse de valeur de certains des actifs financiers de l'assureur français ainsi qu'une décollecte. En données comparables, le recul du chiffre d'affaires n'est que de 0,9%.

L'assureur français Axa enregistre une baisse de 3,1% de son chiffre d'affaires sur neuf mois, principalement du fait des turbulences des marchés financiers, qui ont provoqué une baisse de valeur de certains de ses actifs financiers ainsi qu'une décollecte.

Le chiffre d'affaires atteint 69,458 milliards d'euros sur neuf mois, contre 71,652 milliards sur la même période de 2007. En données comparables, le recul n'est que de 0,9%, selon un communiqué publié jeudi.

L'assureur est affecté par "l'évolution défavorable des marchés", qui a valu à son portefeuille d'actifs financiers d'enregistrer une importante baisse de valeur sur le troisième trimestre. Alors que la perte de valeur se montait à 73,1 milliards d'euros sur six mois à fin juin, elle a bondi de 88,5 milliards supplémentaires sur le seul troisième trimestre, pour atteindre 161,6 milliards d'euros sur neuf mois.

Outre la baisse de valeur du portefeuille, Axa a aussi pâti d'un fort effet de décollecte au troisième trimestre sur le métier de gestion d'actifs. Ainsi, alors que la collecte nette était positive au 30 juin (+2,2 milliards d'euros), elle ressort négative de 9,8 milliards d'euros à fin septembre.

Au total, la valeur des actifs sous gestion a diminué de 163 milliards entre fin décembre 2007 et fin septembre 2008, pour s'afficher à 928,7 milliards d'euros.
Le chiffre d'affaires de l'activité gestion d'actifs enregistre une baisse de 15,5% sur neuf mois, repli qui s'accélère sur le troisième trimestre pour ressortir à 21,1%.Dans une moindre mesure, le chiffre d'affaires d'Axa souffre également d'une baisse de 7,8% du volume des affaires nouvelles sur le pôle assurance vie, épargne et retraite.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la crise oui, mais aussi et surtout l'inconséquence du personnel et apparemment "sa formation" ou "désinformation" ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pas de folies ce n'est pas grave!Axa se remettra bien vite de ces courts-circuits financiers mondiaux et avant tout français...plus de peur que de mal.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :