Inquiétude sur l'assurance après les pertes d'Allianz

 |   |  458  mots
Le bancassureur allemand a subi une perte nette de deux milliards d'euros au troisième trimestre 2008 contre un bénéfice de 1,9 milliard sur la même période de l'an passé. Allianz renonce à ses prévisions pour 2008 et 2009.

Le bancassureur allemand Allianz a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi une perte nette de deux milliards d'euros au troisième trimestre 2008 contre un bénéfice de 1,9 milliard sur la même période de l'an passé, reconnaissant être affecté par la crise financière. Le groupe de Munich a devancé de quelques jours la publication de ses comptes au titre du troisième trimestre puisqu'au départ elle devait intervenir ce lundi matin avant l'ouverture des marchés. En raison de ces très mauvais résultats trimestriels, Allianz prend ses distances avec ses objectifs de résultats pour cette année et 2009 en raison de la crise financière.      (Retrouvez le communiqué d'Allianz du vendredi 7 novembre).

"Sans une amélioration complète des marchés financiers, nous ne pourrons pas atteindre notre objectif de résultat opérationel, hors marché bancaire, de 9 milliards d'euros cette année et aussi en 2009", a prévenu le directeur financier Helmut Perlet dans un communiqué. "Des prévisions fiables sur des résultats à venir ne sont guère possibles dans ce contexte" de crise financière, a-t-il ajouté. "Les conditions difficiles du marché financier ont eu une conséquence négative sur le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel du secteur de l'assurance-vie et de la gestion d'actifs", explique le numéro un européen de la bancassurance. La banque a notamment subi pour 650 millions d'euros de dépréciations d'actifs, notamment des CDO, des titres financiers comprenant une forte part de crédits à risque. En vue de sa fusion avec Commerzbank, effective à partir du 1er janvier 2009, Dresdner Bank a de plus été dévalorisée de 1,4 milliard d'actifs non courants entre fin août et fin septembre, soit un impact négatif total de 2,6 milliards d'euros sur sa maison-mère qui pèsera sur le prix de vente final de Dresdner, qui sera connu fin septembre 2009. En revanche, sa division assurance, son plus grand segment d'activités, s'est montrée "résistante".
 

Le groupe a enregistré une baisse de 3,8% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre à 21,1 milliards d'euros. Son résultat opérationnel est revenu de 2,6 milliard à 1,6 milliard d'euros. Sa filiale bancaire Dresdner Bank, dont la cession à la Commerzbank pour 9,8 milliards sera bouclée fin 2009 a pesé lourdement dans son bilan, ayant à elle seule enregistré 1,2 milliard d'euros de perte nette au troisième trimestre, "pâtissant des marchés fébriles et volatiles". A l'avenir, les résultats de la Dresdner Bank ne seront plus pris en compte dans ceux du groupe.


Sur les neuf premiers mois de l'année, Allianz a réalisé un bénéfice opérationnel de 6,5 milliards d'euros contre 7,7 milliards sur la même période de l'an passé.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A lire
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pas de bonnes nouvelles!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :