La banque d'affaires Lazard flambe à Wall Street

 |   |  258  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Le cours de Bourse de la banque d'affaires grimpe de 17%, à la mi-séance. L'annonce de nouveaux rachats d'actions a compensé la publication d'un repli de 2% du bénéfice net.

Des résultats en baisse mais un cours de Bourse en hausse. Voilà le sympathique paradoxe vécu aujourd'hui par Lazard. L'action de la banque d'affaires franco-américaine bondissait de 17% à Wall Street, à la mi-séance, malgré la publication d'un bénéfice net en repli de 2%, à 62,7 millions de dollars, au titre du troisième trimestre, et l'annonce de perspectives prudentes.

Les activités de marché chutent de 41%

Bien qu'en hausse de 24%, les revenus du conseil en fusions et acquisitions n'ont pas totalement contrebalancé la contre-performance des activités de marché, qui se sont écroulées de 41%, la Bourse jouant aux montagnes russes depuis cet été, sur fond de crise de la dette dans la zone euro et de craintes d'une récession économique mondiale. Et rien ne dit que la division M&A (mergers and acquisitions) continuera sur sa lancée, au cours des prochains mois. "Nous sommes prudents car la volatilité des marchés entame la confiance (des entreprises)", a indiqué Matthieu Bucaille, directeur financier de Lazard.

528 millions de dollars de rachats d'actions d'ici à la fin 2013

Alors, pourquoi cette envolée du cours de Bourse? L'explication tient en trois mots : rachat d'actions. La banque, qui a racheté 1,2 million de ses propres titres, au troisième trimestre, pour 32 millions de dollars, a déclaré jeudi que son conseil d'administration l'avait autorisée à procéder à des rachats d'actions supplémentaires, pour un total de 528 millions de dollars, d'ici à la fin 2013. De quoi soutenir quelque peu un cours qui accusait encore une chute de 37% à la clôture de mercredi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :