CNP Assurances vise une sortie définitive du charbon en 2040

 |  | 269 mots
Lecture 2 min.
Cette nouvelle annonce s'inscrit dans le cadre d'un vaste mouvement initié par les représentants français de la finance pour verdir leurs politiques d'investissements et se désengager de secteurs tels que le charbon ou le tabac.
Cette nouvelle annonce s'inscrit dans le cadre d'un vaste mouvement initié par les représentants français de la finance pour "verdir" leurs politiques d'investissements et se désengager de secteurs tels que le charbon ou le tabac. (Crédits : CNP)
La compagnie s'engage à sortir définitivement du charbon thermique "d'ici 2030 dans les pays de l'Union Européenne et de l'OCDE, et d'ici 2040 dans le reste du monde", affirme le groupe.

Le groupe CNP  Assurances, désormais dans le giron de la Banque Postale, prévoit de se désengager totalement du secteur du charbon au niveau mondial à l'horizon 2040, selon un communiqué publié jeudi.

La compagnie, qui a durci sa politique en la matière ces dernières années, s'engage désormais à sortir définitivement du charbon thermique "d'ici 2030 dans les pays de l'Union Européenne et de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), et d'ici 2040 dans le reste du monde", affirme le groupe.

Investissements ciblés

Pour parvenir à cet objectif, CNP Assurances annonce qu'il "refuse désormais d'investir dans toute entreprise disposant d'une capacité de production d'électricité à partir de charbon thermique supérieure à cinq gigawatts, produisant plus de 10 millions de tonnes de charbon thermique par an ou développant de nouvelles infrastructures contribuant à l'exploitation du charbon thermique", est-il ajouté.

Cette nouvelle annonce s'inscrit dans le cadre d'un vaste mouvement, initié depuis l'accord de Paris sur le climat en 2015, par les représentants français de la finance pour "verdir" leurs politiques d'investissements et se désengager de secteurs tels que le charbon ou le tabac.

Le 2 juillet 2019, la place financière de Paris s'était collectivement engagée à mettre fin à terme au financement du charbon thermique avec un calendrier global de désengagement.

___

Lire aussi :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/07/2020 à 12:49 :
Comme dirait les anglais “That’s not good enough”.

Attendre la fin des engagements sans les accélérer simplement en s’engageant à ne plus financer de nouveaux projets c’est du pur “Green Washing”...
a écrit le 02/07/2020 à 11:43 :
Wouah c'est des rapides à CNP ... 20 ans, quasi une génération, pour sortir du charbon. Quelle volonté, ça laisse dubitatif..
a écrit le 02/07/2020 à 11:37 :
Après la fin du monde donc, ambitieux ya pas à dire...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :