UBP rachète la filiale suisse du néerlandais ABN AMRO

 |   |  213  mots
Copyright Reuters
L'Union Bancaire Privée (UBP) a signé mardi un accord avec le néerlandais ABN AMRO Bank pour acquérir sa filiale helvète. Le montant de la transaction n'a pas été divulgué.

L'Union Bancaire Privée (UBP) a annoncé mardi le rachat d'ABN Amro Bank (Switzerland) AG, la filiale helvète du groupe bancaire néerlandais ABN AMRO, pour un montant qui n'a pas été divulgué.

La banque de gestion de fortune genevoise, qui a perdu beaucoup d'avoirs sous gestion suite à l'affaire Madoff et la crise financière, précise dans un communiqué que l'acquisition de cette société lui permet d'accroître de 20% ses avoirs sous gestion et d'étendre son activité de banque privée en Suisse.

A fin mars 2011, ABN Amro Bank détenait 11 milliards d'euros d'actifs sous gestion. Présente à Genève, Zurich, Lugano et Bâle, la banque emploie plus de 350 personnes.

L'UBP emploie de son côté quelque 1200 salariés et dispose de 60 milliards de francs suisses d'actifs sous gestion. A fin décembre 2008, avant la crise financière et l'affaire Madoff, la banque annonçait encore une masse sous gestion de 100 milliards.

Guy de Picciotto, directeur général d'UBP, s'est réjouit de cette transaction.

L'opération "nous permet d'élargir notre plateforme au niveau national et d'asseoir encore notre position dans le domaine de la gestion de fortune en Suisse", a-t-il commenté.

Le rachat d'ABN Amro Bank devrait être finalisé au cours du quatrième trimestre 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :