SwissLeaks : Falciani a-t-il mis fin aux paradis fiscaux ?

 |   |  457  mots
Hervé Falciani : héros ou mytho ?
Hervé Falciani : héros ou mytho ? (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
[Replay] Les données "Swissleaks" ont permis de mesurer l'ampleur de la fraude fiscale en Europe. Ce documentaire en forme de polar économique suit le parcours semé d'embûches du lanceur d’alerte Hervé Falciani.

Hervé Falciani est le précurseur de cette nouvelle génération de lanceurs d'alerte qui compte désormais dans ses rangs Julian Assange et Edward Snowden. Certes souvent qualifié de mythomane et de manipulateur, cet informaticien de 47 ans, a cependant réussi là où le fisc a échoué. Il est le responsable de la plus grande fuite de données bancaires jamais connue.

Les départements de la justice de plusieurs pays européens, dont la Belgique, la France et l'Espagne, enquêtent depuis plusieurs années sur HSBC, l'une des cinq premières banques du monde. Elles soupçonnent sa filiale suisse d'avoir mis en place une véritable industrie de l'évasion fiscale à coups de sociétés écrans dans des paradis fiscaux. Un soupçon né de l'exploitation des fichiers dévoilés en 2008 par l'informaticien Hervé Falciani, ancien employé de la banque.

Une industrie de l'évasion fiscale

Ancien collaborateur de la banque, Hervé Falciani a fourni en 2008 aux autorités financières françaises les numéros de plus de 100.000 comptes de particuliers qui avaient mis leurs avoirs à l'abri dans quelque 200 pays. Le tout représentant une somme excédant 75 milliards d'euros.

Investissements offshore, paradis fiscaux, transferts d'argent selon des procédés élaborés et dénués de toute transparence sont depuis longtemps monnaie courante pour HSBC, deuxième plus grande banque du monde.

Les documents publiés en février dernier dans le cadre du scandale "Swissleaks" prouvent que les conseillers de cette institution financière fournissaient de précieuses informations à leurs clients pour leur permettre d'échapper au fisc dans leurs pays respectifs.

Opérations bancaires illégales

Parmi les fraudeurs, on recense nombre de familles royales du Proche-Orient, le président syrien Bachar al-Assad, l'ancien Premier ministre chinois Li Peng, des stars comme David Bowie ou des sportifs comme Fernando Alonso. Des opérations bancaires illégales révèlent également des collusions avec des trafiquants d'armes dans des zones de conflit en Afrique.

Le documentaire suit le parcours d'Hervé Falciani et relate ses efforts pour remettre des données confidentielles entre les mains d'administrations scrupuleuses et de décideurs politiques intègres. Il a dû quitter précipitamment la Suisse où il est recherché par la justice. Il vit à Paris et continue de travailler comme informaticien.

>>> REPLAY

ENTRETIEN AVEC Hervé Falciani: "L'Edward Snowden du système bancaire"

Interview avec l'ancien collaborateur de l'établissement bancaire HSBC, Hervé Falciani, responsable de la plus grande fuite de données bancaires jamais connue. Ce "Edward Snowden du système bancaire" avait livré plus de 100 000 comptes de particuliers, venant de plus de 200 pays différents, aux autorités françaises en 2008. Il est actuellement en fuite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/06/2015 à 12:42 :
Falciani a sans doute très fortement contribuer à lutter contre l'évasion fiscale des particuliers.
Même si son objectif initial était sans doute de vendre ses infos.
Nul n'est parfait!

En tout cas, il reste toujours le gros morceau: la lutte contre l'évasion fiscale des multinationales.
a écrit le 25/06/2015 à 19:13 :
le but de cette personne était de monnayer les fichiers, c'est du reste ce qu'il a fait, donc c'est un receleur, Assange au contraire n'a jamais monnayé ses fichiers, donc ce n'est pas un receleur, il y a une différence fondamentale, en plus, ce sont les USA qui ont mis un veto au secret bancaire et pas la personne mentionnée.
a écrit le 25/06/2015 à 15:49 :
ce monsieur est formidable : il est à l'origine de milliers de chômeurs dans les banques ! bravo quelle performance : il est vrai que seuls les fonctionnaires ont le droit de vivre !!!
Réponse de le 25/06/2015 à 22:24 :
Ce que vous dîtes n'a aucun sens.
a écrit le 25/06/2015 à 13:33 :
Ces sages tous ceux qui ont placé leur argent et passent pour des fraudeurs. Au moment du gain cet argent a été imposé (ou est donc la fraude ?). Ensuite détenir un compte étranger n'est pas illégal. Je disait donc que ce sont des sages car en 10 ans le francs (à la création de l'€url) a perdu dans le même temps 75 % de sa valeur. Et pendant tout ce temps ils ne sont pas spoliés sans raison par un Etat et des Socialistes généreux avec l'argent des autres, un argent qu'ils exportent volontiers en dons pour ne pas servir à la France ni aux français. Je les félicite pour leur à propos pour préserver leur avoir ceci sans jalousie malsaine.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :