Bitcoin à 5.000 dollars : le printemps des crypto en germe ?

 |   |  323  mots
Cours du Bitcoin sur trois mois.
Cours du Bitcoin sur trois mois. (Crédits : Coindesk)
Le Bitcoin a rebondi de 20% ce mardi 2 avril au matin, touchant les 5.000 dollars, son plus haut niveau depuis novembre dernier. Les raisons de ce regain restent floues.

Après l'hiver, le printemps. Des mois que la communauté d'investisseurs en crypto-actifs espère sortir de "l'hiver des crypto" dans lequel ont plongé le Bitcoin, la plus connue des crypto-monnaies (-72% l'an dernier), l'Ether, le Litecoin et les autres "alt coins" en fin d'année dernière. Ce mardi 2 avril au matin, le cours du Bitcoin s'est brutalement envolé de plus de 20%, touchant les 5.000 dollars, un niveau qu'il n'avait pas atteint depuis novembre. Il est retombé sous les 4.800 dollars peu après, en hausse de 15% par rapport à la veille tout de même.

Certains évoquent la perspective du Brexit, qui risque de faire tanguer la livre sterling et pourrait inciter des investisseurs à se réfugier vers le Bitcoin, comme au temps des crises grecque et chypriote. Sa capitalisation a remonté à 84 milliards de dollars.

Selon un spécialiste des crypto-actifs, Oliver von Landsberg-Sadie, de BCB Group, cité par Reuters, un ordre de 20.000 bitcoins, d'une valeur de 100 millions de dollars, réparti de façon algorithmique entre plusieurs plateformes (Coinbase, Kraken, Bitstamp), aurait déclenché ce brutal rebond dans la matinée.

Lire aussi : « Dans la Blockchain, la Silicon Valley est en retard »

Marché émotionnel

Le Bitcoin est cependant loin d'avoir retrouvé son niveau d'il y a un an (7.000 dollars) ni ses plus hauts de 2018 (dans les 17.000 dollars), sans parler de son sommet historique de 20.000 dollars en décembre 2017. Et il n'en est pas à ses premiers soubresauts.

« Le marché du Bitcoin et des crypto en général continue d'être petit en comparaison du reste des marchés - et émotionnel », analyse Jehan Chu, de la société d'investissement et de conseil spécialisée dans la blockchain Kenetic Capital, cité par Bloomberg. « Il est encore très sujet à des vagues d'enthousiasme. Je ne pense pas qu'il y ait quelque chose de spécial aujourd'hui. »

Depuis le début de l'année, le Bitcoin ne parvenait pas à sortir d'une fourchette entre 3.500 et 4.000 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2019 à 13:00 :
Pourquoi continuer d'utiliser le mot abusif de " crypto-monnaie" alors que le Bitcoin n'a rien d'une monnaie, mais est " crypto-actif " basé sur rien ?
a écrit le 03/04/2019 à 12:47 :
C'est du super spéculatif pour piquer du pognon au gogo qui pense que c'est la liberté totale alors que c'est du capitalisme total sans règle et sans contrôle.
a écrit le 03/04/2019 à 9:10 :
Une censure sur ce sujet aussi !?

Sur une simple analyse ???

Vous perdez la raison.

Mes marques pages ne fonctionnent plus mais j'ai bonne mémoire...
a écrit le 02/04/2019 à 17:53 :
Encore un article sur une hypothetique envolée supersonique du bitcoin qui va déchirer l'espace interstellaire.
a écrit le 02/04/2019 à 16:10 :
"Depuis le début de l'année, le Bitcoin ne parvenait pas à sortir d'une fourchette entre 3.500 et 4.000 dollars."

Le fait que cette monnaie aie atteint des sommets puis soit retombée brutalement a fait oublier qu'elle s'est quand même nettement stabilisée depuis des mois et des mois, on peut donc conclure à son succès et on le voit bien d'ailleurs aux discours des financiers inquiets.

Je me souviendrai toujours de ce petit magasine informatique qui offrait un bit coin pour son achat... Les patients optimistes ont eu raison.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :