Axa et l'australien NAB se mettent d'accord sur le partage d'Axa Asia Pacific

 |   |  215  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Au final, le géant français de l'assurance devrait verser 1,4 milliard d'euros à NAB pour conserver les activités asiatiques d'Axa AP dont il détient aujourd'hui 54%.

C'est la deuxième plus grosse acquisition de ces douze derniers mois en Asie. National Australia Bank Limited (NAB) et Axa ont trouvé un terrain d'entente sur le dossier Axa Asia Pacific Holdings (Axa APH), dont le géant français de l'assurance détient 54%. Le projet prévoit dans un premier temps le rachat de 100% d' Axa APH par NAB, puis la revente à Axa de ses activités asiatiques, la banque ne conservant que ses activités australiennes et néo-zélandaises.

Au final, Axa devrait verser 2,2 milliards de dollars australiens (1,4 milliard d'euros) à NAB, un montant qui correspond à la différence entre la valeur des activités asiatiques d' Axa APH et celle de la participation actuelle d' Axa dans ce dernier. Ce montant, précise l'assureur dans un communiqué, "est équivalent à celui qu'Axa aurait payé dans la précédente offre conjointe formulée avec AMP" en décembre.

Mais le dossier n'est pas totalement bouclé. "Les principales autorisations ou non objections devront être obtenues de l'autorité de la concurrence australienne et d'autres autorités réglementaires australiennes et néo-zélandaises ainsi qu'asiatiques", relève Axa. Les autorités australiennes de la concurrence, qui ont émis d'importantes réserves sur l'offre de NAB, doivent rendre au plus tard le 22 avril leur avis.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :