Qui consacre le plus de temps et d'argent à préparer ses vacances ?

 |   |  482  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les Français battent le record en Europe. Ils passent... 9 heures à la préparation de leurs vacances ! Le temps de chercher le meilleur rapport qualité prix car leur budget est en baisse.

"Dis moi comment tu dépenses, je te dirais qui tu es". Si l'on en croit une étude commandée par MasterCard auprès de plus de 5000 Français, Allemands, Britanniques et Italiens, les habitants de l'Hexagone sont particulièrement attentifs à la préparation de leurs vacances.

9 heures consacrées pour un budget de 1290 euros

L'étude révèle que les français consacrent 9 heures à planifier leurs vacances, soit un record comparé à leurs homologues européens, notamment les allemands qui y dédient à peine 2 heures.  Un temps de réflexion qui reflète peut être la chute de 2% leur budget, évalué à 1290 euros en moyenne pour une famille de quatre personnes, selon une étude de Protourisme, cabinet de conseil spécialisé en tourisme. Pourtant, 40% des Français estiment qu'ils ne respecteront pas le budget qu'ils se sont fixés. Même observation pour les Allemands et les Italiens. Les Britanniques par contre sont les plus raisonnables du panel, car 29% seulement envisagent de dépasser leur budget.

Les Italiens préfèrent l'argent liquide

Si tous les Européens interrogés ont prévu de partir avec un peu de liquide sur eux, les Italiens sont les plus grands amateurs d'espèces en voyage, contrairement aux Britanniques.  « Voyager avec des sommes importantes en espèces donne aux vacanciers européens un sentiment de sécurité, mais c'est une idée fausse », explique Roberto Tittarelli, président France et Europe Occidentale de MasterCard Europe. « On n'est pas à l'abri de vols et surtout le préjudice est accru en cas de perte ou de vol de son argent ». Certes, la perte d'espèces est a priori irrécupérable... L'étude indique d'ailleurs que les Italiens sont les européens les plus angoissés : parmi eux, 20% craignent un vol ou une agression au cours de leurs vacances. Un sentiment désagréable alors qu'on est supposé...se détendre !

Carte bancaire classique ou carte prépayée

 Roberto Tittarelli préconise donc l'utilisation de paiements électroniques, notamment la carte de crédit. A l'étranger, elle fait généralement l'objet de quelques réticences car elle occasionne de nombreuses commissions. Elle représente toutefois une sécurité car y faire opposition en cas de vol ou de perte est simple, même à plusieurs milliers de kilomètres de son domicile.

Mais sans carte de crédit, et sans espèces en recours, que faire pour profiter vraiment de ses vacances ? Travelex propose une alternative. Le spécialiste du change de devises a récemment créé « Cash Passport », une carte prépayée dans une devise étrangère, qui n'engrange pas de frais de commission ou de banque. Seul un taux de change en faveur de Travelex sera imposé. En cas de perte ou de vol, vous disposez toujours de votre carte de crédit principale, et votre compte n'encoure aucun risque de transactions frauduleuses.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/07/2012 à 18:25 :
Ceux qui profitent des aides sociales
a écrit le 31/07/2012 à 13:35 :
Les citadins? moi les vacances je n'y pense meme pas

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :