Euronext a aussi profité du boom des IPO en 2021

L'opérateur européen a battu un record sur le nombre d'introductions en Bourse réalisées cette année. Au total, 212 nouvelles sociétés ont été introduites, soit 123 milliards d'euros de capitalisation et 26 milliards d'euros levés.

3 mn

Au total, 1.959 sociétés sont désormais cotées sur les sept places gérées par l'entreprise; elles sont valorisées à 6.900 milliards d'euros.
Au total, 1.959 sociétés sont désormais cotées sur les sept places gérées par l'entreprise; elles sont valorisées à 6.900 milliards d'euros. (Crédits : BENOIT TESSIER)

Il n'y a pas que le CAC 40 qui se porte bien en cette fin d'année 2021, lui qui a franchi les 7.000 points début novembre, toujours confiant dans les politiques monétaires de soutien de l'après-Covid. Si l'indice Euronext pèse toujours moins que ses homologues américains sur le Dow Jones ou avec les valeurs technologiques du Nasdaq, il enregistre toutefois un record en 2021. Sur l'année écoulée, plus de 200 entreprises ont été introduites en Bourse sur les marchés gérés par l'opérateur boursier, un record, a annoncé vendredi l'acteur paneuropéen.

Parmi elles, on y trouve des entreprises de nouvelles technologies telle OVH Cloud à Euronext Paris ou encore ALD, la filiale de location et de gestion de flottes automobiles de Société générale, toutes deux introduites au SBF 120 cette année. Universal Music Group s'est aussi introduite à Amsterdam.

De fait, dans le contexte Covid-19, les valeurs technologiques vivent un apogée. Outre-Atlantique, ce sont ainsi les acteurs de la finance décentralisée telle la plateforme d'échanges de cryptomonnaies Coinbase ou encore la néobanque Nubank qui battent des records à Wall Street. Encore jeudi, le spécialiste chinois de l'intelligence artificielle SenseTime s'est introduit à la Bourse de Hong-Kong et a levé à l'ouverture 650 millions d'euros.

Lire aussi 2 mnCoinbase profite de l'intérêt pour les cryptomonnaies et triple son chiffre d'affaires

26 milliards levés sur Euronext

Au total, 212 nouvelles sociétés ont été introduites cette année, se félicite Euronext, représentant 123 milliards d'euros de capitalisation et ayant permis de lever 26 milliards d'euros. Euronext ne précise pas le nombre d'entreprises ayant quitté la cote en 2021, comme la banque Natixis.

Euronext gère sept places financières en Europe : Paris, Amsterdam, Bruxelles, Dublin, Lisbonne, Oslo et Milan, intégrée au printemps 2021.

L'opérateur profite du contexte de forte croissance des introductions en Bourse en 2021: au niveau mondial, elles ont permis de lever 592 milliards de dollars (environ 524 milliards d'euros), selon les données arrêtées mi-décembre par la plateforme Déalogic. C'est une hausse de 85% par rapport à 2020.

Par ailleurs, 22 SPAC (sociétés d'acquisition à vocation spécifique) ont été lancées sur les marchés d'Euronext cette année, soit près de la moitié du total en Europe. Ces entreprises sans activité commerciale mais présentes sur un marché boursier ont pour but de fusionner avec un autre groupe qui souhaite entrer en Bourse.

Au total, 1.959 sociétés sont désormais cotées sur les sept places gérées par l'entreprise; elles sont valorisées à 6.900 milliards d'euros. Le quart des actions échangées en Europe, incluant la place de Londres, le sont sur un marché géré par Euronext.

(Avec AFP)

Lire aussi 5 mnI2PO, le Spac de Pinault et Pigasse, lève plus d'argent que prévu et va entrer sur Euronext

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 30/12/2021 à 14:14
Signaler
Ne pouvant qu'entretenir la valeur du bitcoin, père de toutes ces monnaies et plus crédibles en plus. Je me demande quand même si tout ceux qui hurlaient contre le bitcoin que c'était nul que ça allait pas tenir un an n'étaient pas les mêmes qui nous...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.