Les nouveaux gadgets de l'armée : caméra magique, Robocop..

 |   |  385  mots
DGA
DGA (Crédits : DGA)
De la caméra capable de voir à travers les murs à Hercule, une armure digne de "Robocop", voici quelques unes de innovations les plus spectaculaires présentées au Salon de la Défense et de la sécurité terrestre Eurosatory.

Au Salon de la Défense et de la sécurité terrestre, les innovations en matière d'armement s'exposaient jusqu'au 15 juin. Parmi elles, certaines sont développées par des PME françaises. En voici quelques unes parmi les plus inventives.

MilliCam, la caméra qui transperce les murs... sans se faire remarquer

Grande vedette du Salon, cette caméra est capable de détecter une présence humaine, ou bien de visualiser des objets à travers des matériaux "durs" comme un mur par exemple en utilisant des hyperfréquences (ou micro-ondes). Et comme elle n'emet aucun rayonnement, elle y parvient sans se faire repérer. Millicam, développée MC2 technologies, une PME française soutenue par la Direction générale de l'armement (DGA) dans le cadre du programme de soutien aux innovations pouvant s'appliquer à la fois pour la défense et pour la sécurité civile. L'appareil peut en effet être utilisé non seulement dans un cadre militaire mais également dans des aéroports. L'engin "peut faire des images à courte et moyenne distance (entre un et dix mètres), à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit.", vante la DGA.

Hercule, la carapace qui décuple la force

Premier "exosquelette" créé en Europe, cette armure nouvelle génération permet de porter de lourdes charges. Contrairement à d'autres cuirasses du même type développées aux Etats-Unis et au Japon, celle-ci n'est équipée de capteurs ce qui facilite sa mise en place. En service à partir de 2015, elle pourrait équiper des soldats et pourquoi pas servir dans d'autres secteurs comme les BTP ou la logistique. Comme la caméra passe-muraille, son développement est subventionné en parti par l'Etat dans le cadre du programme "RAPID" (Régime d'Appui pour l'Innovation duale) qui vise à soutenir les PME qui font de la recherche et du développement pour des produits utilisables aussi bien par l'armée que par la sécurité civile.

Minirogen, le petit robot terrestre qui se glisse partout

 

Le "mini robot pour le Génie", produit par la société ECA, est destiné à sécuriser des terrains en détectant des explosifs. Ce robot télécommandé permet, grâce à sa légèreté (6 kg) et ses petites dimensions, ses caméras embarquées, d'inspecter des endroits difficilement accessibles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/06/2012 à 9:37 :
Regardez les guerres/guerillas gagnees avec AK-47 et RPG-7 ...
Réponse de le 21/06/2012 à 10:13 :
vous avez raison mais le fantasin de demain ne sera plus de la chair a canon , mini drone , fusil tirant dans les coins , armure cameleon (si si ) , exoarmure... Moins nombreux mais redoutablement dangereux
Réponse de le 21/06/2012 à 11:10 :
@Mordrakheen: je n'ose imaginer la nouvelle logistique qui doit accompagner ces nouveaux fantassins.
Réponse de le 21/06/2012 à 14:14 :
ah ca c est sur satelites, drones, ce sont des systemes intégrés globaux ca coute cher mais ca peut etre tres efficace avec des frappes vraiment chirurgicales bien plus que déplacer 15000 soldats
a écrit le 18/06/2012 à 9:31 :
Tout ca c'est bien beau mais ca existe deja dans les armees concurrentes etrangeres (USA, ALL).Ce que l'on veut c'est du High-Tech francais inimitable pour l'exportation dont la France pourrait etre fiere.La france est seulement le 4 pays exportateur apres l'Allemagne , il y a encore du travail a fournir.
a écrit le 18/06/2012 à 8:19 :
Au sujet de la caméra elle sera détectable par des spécialistes car elle émet bien même si ce n'est pas détectable à l'oeil humain mais il n'est guère difficile de détecter des hyper fréquences
Réponse de le 18/06/2012 à 11:44 :
encore faut-il avoir l'equipement pour les detecter. Ce genre de technologies pourrait etre utilisé pour visualiser l'activité dans une maison ou on suspecte une activité de terroristes ou autres rebelles. Je ne pense pas que ceux ci auraient les moyens de détecter de tels équipements. De meme detecter la presence de ces equipements dans des aeroports n'a que peu d'intéret...
a écrit le 17/06/2012 à 2:02 :
L'armure biomécanique c'était déjà dans des vieux films de science-fiction, les plus récents vont encore plus loin dans la prospective avec des armures bio-mécaniques( comme une seconde peau), permettant en plus de survivre en environnement hostile.
On se rappelle qu'on rêvait des combinaisons d'invisibilité, et bien cette technologie sera sans doute prête dans moins de 10 ans pour les forces spéciales, actuellement les anglais vendent cette technologie pour les tanks pour les rendre invisibles sur les champs de bataille( j'ai vu la vidéo c'est assez bluffant).
Quand aux drones, c'est sans doute la plus ancienne technologie prédite car on la trouve dans l'apocalypse de saint-jean: les nuées de sauterelles mécaniques découpant tout sur leur passage( le film "le jour où la terre s'arrêta" s'en inspire).
Il n'y a finalement que le fameux rayon de la mort qui n'est pas encore apparue( désintégrateur moléculaire transformant les gens en poussière), datant des années 30 et 40 dans les comics, bien qu'on commence juste à utiliser des lasers pour détruire des satellites, des missiles, et des roquettes.
Réponse de le 21/06/2012 à 10:15 :
ce sont des exoarmures pas des bio armures ( enfin pas encore)
a écrit le 16/06/2012 à 7:15 :
Il faut se préparer à des dictatures "pour votre sécurité". Ce type d'équipement servirait à quoi sinon ? La crise est là pour ça, ne rêvez pas il y a une stratégie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :