Airbus discute avec Turkish Airlines pour lui vendre 150 avions, dont des A380, et c'est Nicole Bricq qui le dévoile

 |   |  273  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une commande de près de 150 Airbus par la compagnie Turkish Airlines sera évoquée lors d'une visite à Istanbul mardi et mercredi de la ministre française du Commerce extérieur Nicole Bricq, selon son ministère. Il n'y aura pas de signature.

Un mois après la signature d'un contrat géant avec la compagnie turque Pegasus Airlines (100 A320), Airbus est en discussion avec Turkish Airlines pour une commande encore plus importante : près de 150 appareils dont des A380. C'est ce qu'a indiqué le ministère du Commerce extérieur dans un communiqué présentant le déplacement mardi et mercredi à Istanbul de Nicole Bricq, la ministre française du Commerce extérieur. D'après ce communiqué, Nicole Bricq s'entretiendra avec Temel Kotil, le directeur général de Turkish Airlines, une compagnie avec qui les « discussions actuelles portent sur l'achat de près de 150 appareils, notamment des gros porteurs A380 ».

Pas de signature

Interrogé, Airbus s'est refusé à tout commentaire. Pour autant selon nos sources, si les discussions sont bien réelles entre l'avionneur et la compagnie aérienne (elles ont commencé il y a plusieurs mois), il n'y a pas de signature prévue lors du déplacement de Nicole Bricq. D'où l'agacement en interne chez Airbus de cette communication. «On ne parle pas des contrats avant leur signature », explique un très bon connaisseur des dossiers internationaux. Selon nos informations, les discussions portent sur 125 appareils de la famille A320, 15 A350 et 6 A380 (dix selon d'autres sources). Turkish Airlines a indiqué plusieurs fois étudier une commande d'A380. Pour rappel l'Etat ne représente aujourd'hui que 15% du capital d'EADS, la maison-mère d'Airbus.

Commande indonésienne

Par ailleurs, Airbus a annoncé ce lundi un contrant avec Citilink, filiale low-cost de la compagnie nationale indonésienne Garuda, portant sur la commande de 25 A320neo en décembre, d'une valeur de 2,4 milliards de dollars au prix catalogue.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2013 à 17:06 :
Combien de fois Sarkozy a fait des annonces sur des ventes d'avions qui n'ont pas aboutis ou finalement recalées alors qu'il n'est plus président :)
a écrit le 15/01/2013 à 16:04 :
en politique se qui conte c est la gueule
a écrit le 15/01/2013 à 14:21 :
Que les ministres s'occupent de leurs ministères et laissent les entreprises s'occuper de leur travail.
a écrit le 15/01/2013 à 9:37 :
Avant c'était Sarko qui faisait ce genres d'annonces avec le peu de résultats qu'on sait à part de faire mousser celui qui l'avait faite et on en a eu un paquets entre les Rafale au Brésil, la vente des actions d'EDF etc...
Cette ministre dont les compétences techniques (voir son bref passage à l'environnement) et commerciales sont nulles a largement perdu une occasion de se taire.
Les sous-fifres de nos gouvernements successifs sont gratinés question compétences.La solution une dizaine de ministres pas plus.
a écrit le 15/01/2013 à 8:59 :
Boeing dit merci à Mamie Nicole !
a écrit le 15/01/2013 à 8:57 :
Exfiltrée du Ministère de l'Ecologie après sa bourde sur le permis de forer de Shell en Guyane, il lui reste le Ministère des Anciens Combattants pour se recaser suite à la perte de ce contrat !
a écrit le 15/01/2013 à 7:09 :
inimaginable effectivement de vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.ils sont complètement à côté de leurs chaussures.on ne braille pas sur les toits ce genre d'informations. De plus quelle est la véritable contre-partie de ces éventuelles signatures de contrats. Les turcs, en pleine expansion économique ,ne font pas les choses pour rien ni par hasard. Ils attendent forcément quelque chose en retour :entrer en Europe avec toutes les conséquences que cela suppose.De plus , d'autres chasseurs attendent toujours derrière la porte et finissent toujours par nous ravir les marchés en s'amusant de nous.
a écrit le 15/01/2013 à 6:40 :
ils sont malins ces turcs, après nous avoir vendu un aéroport obsolete à prix d'or, ils peuvent utiliser l'argent pour nous acheter des avions
Réponse de le 15/01/2013 à 9:10 :
On s'est fait rouler dans le loukoum !
Réponse de le 15/01/2013 à 11:16 :
800 millions pour l aeroport contre des milliard que on va donner pour les avions......J arrete d ecrire la !
Obsolete......Hmmm. Mieux que CDG en terme d utilisation ....
a écrit le 14/01/2013 à 23:30 :
Fait est que Turkish Airline a déclaré vouloir jouer dans la ligue des grands pour concurence Emirates, Ethitad ou Singapor Airline avec sa plaque tournante à Istambul . Connaissant les ambitions de la Turquie , elle va bien reussir a se tailler une part du lion dans ce trafic intercontinental.
Mais vue la facon dont elle est traitée par l´Europe, je serais tres surpris si elle ne negociait pas avec Boing !
a écrit le 14/01/2013 à 21:25 :
Les kurdes vont enfin pouvoir visiter l'indonésie.
a écrit le 14/01/2013 à 21:02 :
Allez un pied dans la porte pour entrer en Europe ! C'est quand même un peu gros la combine !
a écrit le 14/01/2013 à 20:45 :
"Moi, quand je serai président" de la Turquie, je n'achèterai pas d'avions à des gens qui ne veulent pas de mon entrée dans l'UE :-)
Réponse de le 15/01/2013 à 11:44 :
aprés 3 tentatives d invasions de l Europe par la force ratées la turquie tente le coup à la ninja .Personne n est dupe et il y aucune chance que ca n arrive ,ni l Allemagne , ni l Autriche ni la Pologne pour ne citer qu eux ne le veut
a écrit le 14/01/2013 à 20:35 :
D'ici qu'elle ne fasse pas tout capoter ! Car ses compétence en commerce sont NULLES !! Et ses compétence en politique internationale sont ARCHI NULLES !!
Son dernier poste ministériel du gouvernent Hollande-Ayrault : ministre de l'écologie !!
c'est vrai qu'avec sa maîtrise en droit privé, elle peut briguer n'importe quel poste ministériel ...
Réponse de le 15/01/2013 à 10:03 :
Elle a pas fait HEC ???
Réponse de le 15/01/2013 à 23:47 :
Ben non : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicole_Bricq
a écrit le 14/01/2013 à 20:34 :
Pourquoi cette dame parle t elle d'une négociation en cours? Peut être que pour une fois son nom apparaisse dans la presse?
a écrit le 14/01/2013 à 18:58 :
ce gouvernement : tout dans la com'... et rien dans le ciboulot !! On ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué... on risque juste d'attirer un autre chasseur à ce jeu-là !!
Réponse de le 14/01/2013 à 19:35 :
Sans rire, vous croyez que Boeing a besoin de lire la Tribune pour être au courant des appels d'offre?
Réponse de le 14/01/2013 à 22:09 :
Non Boeing est forcément en campagne aussi, mais vous savez très bien que les clients n'aiment pas qu'on parle de leur business. Et puis y a une question de principes. De quel droit N. Bricq se permet-elle de dire des choses qu'Airbus n'avait pas dite?
Réponse de le 14/01/2013 à 22:22 :
ah! ce gouvernement ! au moins le précédent n'était pas dans la com. Pas du style à annoncer un contrat de Rafale avec le Brésil )))
Réponse de le 14/01/2013 à 22:40 :
C'est pas faux mais tout dans la com' et rien dans le ciboulot quand même !
Réponse de le 14/01/2013 à 23:03 :
+1 bien dit l'ami. La mauvaise foi Made In France fait parfois dire n'importe quoi. mdrrrrrrr

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :