B787 : deux vols annulés au Japon pour avaries techniques

Les deux compagnies japonaises ont dû annuler deux vols (dont un a dû rebrousser chemin) après des avaries techniques. Ces problèmes n'ont toutefois aucun rapport avec celui de la surchauffe de batteries électriques qui avaient conduit à la suspension de son agrément de vol en janvier.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Décidément, le Dreamliner n'est pas de tout repos pour les compagnies aériennes japonaises. Voilà que deux vols ont été perturbés ces deux derniers jours après de nouveaux incidents, et ce, quelques semaines seulement après la reprise de leurs vols.

Le dégivrage hors-service

Mardi, un Boeing 787 de la compagnie Japan Airlines (JAL) qui reliait Tokyo-Singapour a dû rentrer d'urgence à son point de départ en raison d'un problème technique au niveau de son système de dégivrage. "Quelques minutes après le départ, un message est apparu dans le cockpit indiquant un petit problème avec le système antigivrage pour le moteur gauche. Ce souci n'a pas pu être réglé rapidement et, comme le pilote s'attendait à quelques nuages et d'autres conditions pouvant occasionner la formation de glace, il a décidé de revenir à Tokyo", a précisé un porte-parole de la compagnie. Lundi, une avarie sur un capteur de température et pression du moteur d'un autre B787 a contraint All Nippon Airways à annuler le vol.

Mystère non-élucidé

Ces nouveaux incidents sont sans rapport avec la série d'incidents critiques qui avait causé la suspension de l'agrément de vol du long-courrier de Boeing en janvier dernier. Il s'agissait alors de problèmes liés aux batteries au lithium dont la surchauffe avait causé des débuts d'incendie en plein vol. L'agrément a été restitué en mai après que l'avionneur américain a trouvé un moyen d'isoler les batteries au lithium de l'avion, sans pour autant avoir élucidé les raisons de la surchauffe des batteries.

Pour JAL et ANA, la suspension du Dreamliner s'est soldée par plus de 3.700 annulations de vol et a touché en 170.000 passagers environ.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 11/06/2013 à 16:56
Signaler
Arrêtez vos conneries, comme si les pannes de systèmes anti-givre ou de capteurs ça n'arrivait qu'au 787.. les journalistes ils aiment bien s'acharner sur l'avion juste parce que il a été cloué au sol... si vous saviez la quantité d'incidents avion (...

le 11/06/2013 à 17:27
Signaler
@ rapidos A savoir si ces problèmes ont pour origine l'électricité . Et pour finir les pilotes ne sont pas aussi serein que toi .

le 11/06/2013 à 17:58
Signaler
@roro: et ce n'est pas forcément un problème de batteries, De plus, une panne d'anti-givre ou capteur ce n'est pas une panne catastrophique, Quoique un airbus 330 s'est écrasé contre la mer à cause d'une panne (momentanée) de capteur., ou c'est plut...

à écrit le 11/06/2013 à 14:45
Signaler
... pour ma part, à mettre les pieds dans un 787...

le 11/06/2013 à 15:35
Signaler
Même en rêve, je ne monte pas dans ce zinc

à écrit le 11/06/2013 à 14:06
Signaler
Chez JAL et les autres compagnies japonaises les pilotes sont loin de leurs pères Kamikaze, ces suicidés de force. Ils sont attentifs au moindre problème. Et pour cause : Ils savent les services techniques défaillants par manque de moyens. Ils consti...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.