Le Qatar achète pour 11 milliards de dollars d'armements aux Etats-Unis

 |   |  527  mots
Les Etats-Unis et le Qatar ont conclu lundi un accord portant sur la livraison à l'émirat d'hélicoptères de combat Apache ainsi que de missiles Patriot et de systèmes de défense anti-aérien Javelin.
Les Etats-Unis et le Qatar ont conclu lundi un accord portant sur la livraison à l'émirat d'hélicoptères de combat Apache ainsi que de missiles Patriot et de systèmes de défense anti-aérien Javelin. (Crédits : reuters.com)
L'émirat a signé lundi avec le Pentagone un contrat pour l'achat de missiles Patriot américains (Raytheon) et d'hélicoptères d'attaque Apache. Une commande record passée avec les Etats-Unis, moins d'un mois après les échanges entre François Hollande et le cheikh qatari sur une éventuel vente d'avions Rafales.

La concurrence s'intensifie. Les États-Unis et le Qatar ont conclu lundi un accord d'un montant évalué à 11 milliards de dollars soit 8 milliards d'euros portant sur la livraison à l'émirat d'hélicoptères de combat Apache ainsi que de missiles Patriot et de systèmes de défense anti-aérien Javelin.

Le plus gros contrat de l'année avec les Etats-Unis

Le ministre de la Défense du Qatar, Hamid ben Ali Al-Attiyah, a signé ce contrat à l'issue d'entretiens avec son homologue américain Chuck Hagel à Washington, ont précisé ces responsables qui s'exprimaient sous le couvert de l'anonymat.

Dans le détail, l'émirat acquiert une dizaine de radars et 34 lanceurs de missiles Patriot, fabriqués par le groupe de défense américain Raytheon, et destinés à la défense anti-missile. En outre, Doha achète 24 hélicoptères d'attaque Apache et des missiles anti-char Javelin, selon les mêmes sources.

Il s'agit du plus gros contrat d'armement passé cette année par les États-Unis.

Un point pour Boeing

L'avionneur américain Boeing est de son côté en compétition avec le britannique BAE Systems et le français Dassault pour fournir au Qatar des avions de chasse.

Dans ce contexte, la vente de lundi est "un bon signe" pour Boeing, s'est réjoui un haut responsable du Pentagone.

Les États-Unis, a-t-il poursuivi, veulent continuer à être "le fournisseur de choix" du Qatar et d'autres États du Golfe en termes d'armement.

C'est la première fois que le Qatar se dote de missiles Patriot, tandis que d'autres pays du Golfe comme le Koweït, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis en ont déjà acheté par le passé.

Contrer la menace iranienne

Par l'achat de ces armes, le Qatar entend ainsi s'équiper pour contenir la menace qu'il voit dans l'Iran voisin. Les responsables américains pressent depuis longtemps leurs partenaires du Golfe de mettre en place un réseau coordonné de défense anti-missile pour faire face à la menace de l'Iran, mais une telle coopération a mis du temps à s'installer.

La vente de ces armes devrait améliorer les relations diplomatiques et de sécurité des États-Unis avec le Qatar, a estimé l'un des responsables, malgré des différends qui persistent sur le dossier syrien et notamment l'aide de Doha à certains groupes rebelles jugés trop radicaux par Washington.

"C'est un investissement dans la prochaine génération (de dirigeants militaires)... C'est un investissement sur le long terme", a souligné l'un des responsables.

D'autant que le Qatar abrite le Centre des opérations aériennes combinées (CAOC), capital pour l'armée américaine car les hauts responsables militaires y supervisent leurs avions de combat en Afghanistan et surveillent le trafic aérien à travers le Moyen-Orient.

54.000 emplois créés

La vente de ces armes sera également bénéfique à l'économie américaine, selon ces responsables, qui citent le chiffre de 54.000 emplois créés dans le cadre du contrat signé avec le Qatar.

Les missiles Patriot valent plus de 7 milliards de dollars, les hélicoptères Apache plus de 3 milliards et les missiles anti-char Javelin près de 100 millions, selon les mêmes sources.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/08/2014 à 23:05 :
11milliards de dollars pour un 2ème 11 septembre (aux États Unis )
Réponse de le 20/09/2014 à 23:03 :
Non,à paris!!
a écrit le 01/08/2014 à 1:25 :
Tsss...
Ces armes sont destinées au Hamas...
En achetant des avions et des missiles à la France et aux Etats Unis, le Qatar se met
dans la poche ces pays et tend à forcer les états à être Anti-israel . On voit bien comment
Obama à fait pression sur Netanyaou .. c est du jamais vu pour un president américain normalement.

Le monde ne tourne pas rond !
a écrit le 31/07/2014 à 15:26 :
Le sang qui coule au moyen Orient fait toujours les affaire des marchands d'armes. L'absence de moralité de cette industrie n'est pas une nouveauté, la diplomatie l’accompagne toujours avec des discours sur mesure, hypocrisie de règle.
La guerre Hamas-Israel fait donc l'affaire d'Obama, ce qui peut expliquer son attitude plus qu’ambiguë.
Je ne crois pas que l'Iran soit une vraie menace pour le Qatar, et je ne suis pas sur non plus qu'Obama s'oppose désormais à une bombe iranienne. Non Obama nous prépare une belle catastrophe avec le Qatar.
a écrit le 30/07/2014 à 15:19 :
Ces armes sont. Elles destinées au hamas
a écrit le 19/07/2014 à 10:51 :
Il y a eu des problèmes avec les turbines des hélicos français au Mali, usure prématurée à cause du sable, si j'ai bien compris.Cela n'a pas dû arranger nos affaires?
Réponse de le 21/07/2014 à 16:43 :
@JLT : Je ne pense pas que la différence se soit jouée à ce moment là. D'une manière générale, les hélicoptères ont pas mal de souci dans ce type de terrain. Les Apache n'y ont pas échappé en Irak il me semble...
a écrit le 15/07/2014 à 18:01 :
Grande nouvelle! Dommages que l'on ne puisse pas se réjouir d'un contrat annoncé depuis longtemps comme bientôt signé par les média hexagonaux: L'achat par le Qatar de 72 Rafale!!!

Apparemment, la France va devoir se contenter de la poignée de main entre Hollande et le fils de l'émir Qatari sur les escaliers de l'Elysée... Les milliards partent pour les USA!!!
Réponse de le 20/09/2014 à 23:05 :
On se contentera de la honte du Qatari-Saint-Germain dans notre foot hexagonal!
a écrit le 15/07/2014 à 13:36 :
ces achats d'armements dans le golfe deviennent de plus en plus ridicules... Ils pourraient acheter tous l'armement que l'occident propose cela ne suffirait pas à cacher le fait qu'ils ne sont pas capables de s'en servir à bon escient :-). Et même si cela était le cas il ferait quoi face à l'Iran bien plus imposante et surtout bien plus aguerrie?
Ces achats ne servent qu'a une chose: acheter le soutien militaire des pays vendeurs en cas de pépins avec l'Iran... ou l'Arabie Saoudite... ou L'Irak,.. ou.... bref tous les pays qui se verraient bien annexer ces confettis pétés de pétro$$ (petit rappel: Saddam / Koweit).
Réponse de le 15/07/2014 à 14:38 :
Peut importe de ce qu'il font puisqu'ils achètent des technologies qui font travailler nos industries occidentales. Il est vrai que sur le plan géostratégique des hélicoptères d'attaques ne se justifient en rien pour ce micro pays sous parapluie américain.
Réponse de le 15/07/2014 à 18:39 :
N'avez vous pas imaginez qu'au dernier moment le parapluie s'évaporera et que les américains et les français laisseront faire?
Les américains ne protègeront pas le Qatar si d'autres voisins lui tombent dessus à commencer par le plus gros budget défense de la région.
a écrit le 15/07/2014 à 10:53 :
Beau contrat pour les américains. Malheureusement, pour ce cas d'espèce, les Apaches et Patriot souffrent de bien peu de concurrence. Je ne sais pas si c'est essentiellement par réputation, mais ces deux produits éprouvés font carton plein.

Dommage pour les candidats européens, mais on a déjà chipé les hélicoptères de transport et les ravitailleurs, et l'Europe a probablement encore toutes ses chances pour les avions de combat.

Bon par contre, ça fait un peu tomber à plat la remarque de notre président lors de la visite de l'Emir...
Réponse de le 15/07/2014 à 13:24 :
Nous avons plus performant, mais plus cher.
Système franco-italien: SAMP/T "Mamba" (Sol-Air Moyenne-Portée/Terrestre).
Missile ASTER 30 by MDBA et radar ARABEL by THALES.
Anti-balistique hypersonique dans la zone basse-atmosphère.
-
"Le missile Aster 30 a une portée de 100 kilomètres pour une altitude maximale de 20 km. Il atteint la vitesse de Mach 4,5 après 3,5 s. Le vol de l'engin dure donc quelques dizaines de secondes. Le missile Aster 30 pèse 490 kilos et mesure 4,9 mètres de haut pour 18 centimètres de diamètre. Manœuvrabilité: 30G piloté pas le radar et 50G en phase finale autodirectionnelle"
-
Le missile ASTER 30 équipe aussi les dernières frégates italiennes, anglaises, et françaises , ainsi que celles que nous avons déjà vendu au Maroc, à Singapour, et celles qui vont suivront.
-
Le MAMBA est en finale face au PATRIOT, en Pologne.
Résultat des courses avant la fin de l'année.
Réponse de le 15/07/2014 à 14:32 :
Nous avons plus performant, mais plus cher.
Système franco-italien: SAMP/T "Mamba" (Sol-Air Moyenne-Portée/Terrestre).
Missile ASTER 30 by MDBA et radar ARABEL by THALES.
Anti-balistique hypersonique dans la zone basse-atmosphère.
-
"Le missile Aster 30 a une portée de 100 kilomètres pour une altitude maximale de 20 km. Il atteint la vitesse de Mach 4,5 après 3,5 s. Le vol de l'engin dure donc quelques dizaines de secondes. Le missile Aster 30 pèse 490 kilos et mesure 4,9 mètres de haut pour 18 centimètres de diamètre. Manœuvrabilité: 30G piloté pas le radar et 50G en phase finale autodirectionnelle"
-
Le missile ASTER 30 équipe aussi les dernières frégates italiennes, anglaises, et françaises , ainsi que celles que nous avons déjà vendu au Maroc, à Singapour, et celles qui vont suivront.
-
Le MAMBA est en finale face au PATRIOT, en Pologne.
Réponse de le 15/07/2014 à 19:25 :
@ Alain : oui, Alain, je pensais justement au SAMP/T! Je ne connais pas assez pour dire, mais ce système franco-italien est sans aucun doute une solution performante.
Malheureusement, le Patriot a opéré une rafle dans le Golfe, dont le Qatar n'est que l'épilogue après l'Arabie Saoudite, les EAU, et peut-être même Oman et le Koweït si je crois bien...
Espérons que le dénouement sera différent en Pologne!
Réponse de le 20/09/2014 à 23:10 :
Je pense que le Tigre vaut largement l'Apache!
a écrit le 15/07/2014 à 10:46 :
L'iran n'est pas une menace pour le Qatar. Quand est ce que ce systeme base sur des mensonges va til s'écrouler ?
Réponse de le 15/07/2014 à 13:29 :
L'Iran peut être une menace, mais peut-être faut-il regarder du coté des pays proches qui ont dégagés les ambassadeurs qatareins récemment.
a écrit le 15/07/2014 à 9:57 :
Le Javelin est-il un système anti-char ou anti-aérien ? Peut-être contre des chars-volants ?
Réponse de le 15/07/2014 à 10:39 :
C'est un missile anti-chars.
Réponse de le 15/07/2014 à 11:01 :
Oui, je suis aussi perplexe : la dépêche de Reuters parlait d'anti-aérien, ce qui est surprenant car le Javelin est à la base un missile antichar.

Une variante sol-air pour de la très courte portée? Cela m'étonnerait, mais bon, à voir.

Au premier abord, je vais rester sur de l'antichar.
a écrit le 15/07/2014 à 9:48 :
le Qatar n'est pas un emirat. Merci de rectifier cette faute.
Réponse de le 15/07/2014 à 11:03 :
@ @ la redaction : Ce n'est pas un émirat? Alors pourquoi est-il dirigé par un émir?
Réponse de le 15/07/2014 à 11:07 :
Le Quatar est bien un émirat. C'est Bahrein qui n'en est plus un.
Réponse de le 15/07/2014 à 16:10 :
Le Qatar ne fait pas partie des Emirats Arabes Unis, mais a un émir (Tamim ben Hamad Al Thani). C'est donc un émirat

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :