La Russie a-t-elle toujours les moyens de financer la modernisation de son armée ?

 |  | 345 mots
Lecture 2 min.
Le président Vladimir Poutine devra trancher entre le ministère de l'Economie et celui de la Défense sur l'enveloppe budgétaire consacrée à la modernisation de l'armée russe.
Le président Vladimir Poutine devra trancher entre le ministère de l'Economie et celui de la Défense sur l'enveloppe budgétaire consacrée à la modernisation de l'armée russe. (Crédits : reuters.com)
Le ministre russe des Finances, Anton Silouanov, veut faire des économies sur le montant budgétaire consacré à la défense.

C'est un classique dans tous les pays, les bisbilles budgétaires entre le ministère de l'Economie et celui de la Défense. C'est aussi le cas en Russie... "Moscou n'a pas les moyens de financer son programme de modernisation des forces armées", a déclaré ce mardi le ministre russe des Finances, Anton Silouanov. "Un nouveau programme de défense va être élaboré, et nous voulons reconsidérer le montant des ressources budgétaires qui y seront consacrées afin de le rendre plus réaliste", a-t-il expliqué.

Anton Silouanov est, au sein du gouvernement, le représentant d'une aile pragmatique qui estime que les dépenses publiques doivent être revues à la baisse en raison des contraintes qui pèsent sur la Russie, à commencer par les sanctions européennes et américaines que lui vaut sa politique en Ukraine.

Pas question pour Rogozine

Inscrit sur la liste des personnalités visées par les sanctions américaines, le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine, chargé de la modernisation des forces armées, a affirmé qu'il n'était pas question de raboter le programme militaire. "Le programme en lui-même, de même que les fonds qui lui ont été alloués, ne peuvent être sujets à une révision", a-t-il récemment rappelé dans une interview au quotidien Kommersant. Il reviendra donc au président Vladimir Poutine de trancher.

En l'état, le programme de dépenses militaires, conçu en 2011, prévoit de moderniser 70 % des équipements militaires de la Russie d'ici à 2020 pour un coût estimé à 23.000 milliards de roubles (environ 450 milliards d'euros). A l'époque de son élaboration, le gouvernement russe tablait sur une croissance annuelle du PIB de l'ordre de 6 %. Elle ne devrait pas dépasser 0,5 % cette année, et le FMI comme la Banque mondiale prévoient une stagnation de l'activité russe sur les deux prochaines années.

"Lorsque nous adoptions ce programme de défense, les prévisions économiques et les projections de rentrées fiscales étaient totalement différentes. Aujourd'hui, nous ne pouvons plus nous le permettre", a conclu Anton Silouanov.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/10/2014 à 10:31 :
Et puisque chez nos rédactions on est plus préoccupé par si l'Etat russe a-t-il ou pas les moyens pour moderniser son armée (non mais !!), juste pour l'info, ce samedi matin le 11 oct on apprend que les forces de l'Etat islamique se trouvent à une douzaine de km de l'airport de Bagdad. Elles portent des MANPADS, des missiles de défense aérienne de longue portée.

La presse aux ordres ne parle plus de l'Irak, elle se limite à colporter des argots de coulisse entre les USA et la Turquie. Sur le terrain, l'échec des "grandes armées" occidentales (notament celle des USA et de la France) s'avèrent en douloureuse réalité. Nos soldats, vantés dans les films comme des courageux imbattables ont la peur bleue de s'affronter contre des islamistes, donc nos petis avions tirent quelques frappes depuis 5'000 m d'altitude. Et à partir d'aujourd'hui même pas cela !!!

L'aéroport de Bagdad une fois pris, ce sera pas évident pour y déloger ces islamistes capables à tout. Une guerre perdue d'avance ? maintenant on comprend mieux la retrait de l'OTAN et des USA en Ukraine. Si ces forces là ne parviennent même pas à combattre effectivement des milices islamistes, alors comment pouraient-elles avoir la prétension de s'affronter à une VRAIE et très puissante armée dotée de tout ce qu'il y a de plus redoutable dans cette planète comme l'armée russe ?
Réponse de le 12/10/2014 à 9:36 :
"Grandes armées & France" ne sont pas compatible. En temps de pays Poutine avait autant de soldat dans le pays avec qui il est en guerre que nous dans l'intégralité de l'armée de l'air... Elle est puissante notre armée???? En plus on déclare des guerres a chaque nouveau retour politique... On ne va pas pouvoir continué longtemps surtout qu'on vire les militaires a tous va avec les LPM successives... Je suis en accord avec vous sur le fond mais nos armées n'ont plus les moyens technique ET personnel pour mener une guerre où qu'elle soit!
a écrit le 10/10/2014 à 19:41 :
il suffit de plus lui acheter de gaz et de petrole, principale resource de financement des programme d'armement russe.
Réponse de le 11/10/2014 à 10:33 :
Parler c'est aussi facile que le dire ? et le prix du pétrole dans le monde ? et les clients traditionnels vont-ils se chauffer au feu de bois ? bêtise….
a écrit le 09/10/2014 à 21:48 :
Comme je l’ai écrit dans le passé, contrairement à d’autres blogueurs et commentateurs, je ne suis ni voyant ni prophète, et je ne peux pas vous dire ce que Poutine pense ou ce qu’il fera demain. Mais ce que je peux vous dire, c’est ce que Poutine a déjà fait dans le passé. Il a (sans ordre particulier) :
• brisé le dos de l’oligarchie soutenue par les anglo-sionistes en Russie ;
• obtenu un succès vraiment miraculeux en Tchétchénie (un succès que personne, prophètes compris, n’avait prévu) ;
• littéralement ressuscité l’économie russe ;
• reconstruit les forces armées, les forces de sécurité et les forces de renseignement russes ;
• gravement perturbé les capacités de subversion des ONG étrangères en Russie ;
• fait plus pour la dé-dollarisation de la planète que quiconque avant lui ;
• fait de la Russie le leader incontesté à la fois des BRICS et de l’OCS ;
• ouvertement contesté le monopole de l’information de la machine de propagande occidentale (avec des projets comme Russia Today) ;
• arrêté une frappe US/OTAN imminente sur la Syrie par l’envoi d’un corps expéditionnaire de la Marine russe (qui a procuré à la Syrie une couverture radar complète de l’ensemble de la région) ;
• permis à Assad de l’emporter dans la guerre civile syrienne ;
• rejeté ouvertement le « modèle de civilisation universelle » de l’Occident et déclaré son soutien à un autre modèle, fondé sur une religion et des traditions ;
• ouvertement rejeté un « nouvel ordre mondial » unipolaire sous la conduite des Anglo-Sionistes, et déclaré son soutien à un ordre mondial multipolaire ;
• soutenu Assange (à travers Russia Today) et protégé Snowden ;
• créé et promu un nouveau modèle d’alliance entre le christianisme et l’islam, sapant ainsi le paradigme du « choc des civilisations » ;
• viré les Anglo-Sionistes de certains endroits clés dans le Caucase (Tchétchénie, Ossétie) ;
• viré les Anglo-Sionistes de certains endroits clés en Asie centrale (base de Manas au Kirghizstan) ;
• donné à la Russie les moyens de défendre ses intérêts dans la région de l’Arctique, y compris les moyens militaires ;
• établi une alliance stratégique à spectre complet avec la Chine, alliance qui est au cœur à la fois de l’OCS et des BRICS ;
• Il est actuellement en train de faire adopter des lois empêchant des intérêts étrangers de contrôler les médias russes ;
• Il a donné l’Iran les moyens de développer un programme nucléaire civil dont ce pays a grand besoin ;
• Il travaille avec la Chine à la création d’un système financier sous forme entièrement séparée de l’actuel système contrôlé par les Anglo-Sionistes (comprenant notamment un commerce en roubles ou en renminbi) ;
• Il a ré-établi un soutien politique et économique de la Russie à Cuba, au Venezuela, à la Bolivie, à l’Équateur, au Brésil, au Nicaragua et à l’Argentine ;
• dégonflé de manière très efficace la révolution colorée pro-américaine en Russie ;
• organisé le « Voentorg » [4] qui a armé les FAN ;
• donné refuge à des centaines de milliers de réfugiés ukrainiens ;
• envoyé une aide humanitaire vitale dont la Novorussie avait absolument besoin ;
• fourni aux FAN un soutien russe direct en matière de puissance de feu et peut-être même une couverture aérienne dans des endroits clés (le « chaudron sud », par exemple).
• enfin, et ce n’est pas là la moindre de ses actions, il a parlé ouvertement de la nécessité pour la Russie de rétablir elle-même sa propre « souveraineté » en l’emportant sur la 5ème colonne pro-américaine.

Et la liste s’allonge encore et encore. Ce que j’illustre ici, c’est qu’il y a une très bonne raison à la haine que les Anglo-Sionistes vouent à Poutine. Pensez-y. (letroll)
Réponse de le 09/10/2014 à 22:14 :
+ 1000
a écrit le 08/10/2014 à 16:46 :
Le plus grand réservoir de stockage de gaz d'Europe (4 milliards de m³) situé à Rheden, en Allemagne, passera cet automne sous le contrôle du groupe public russe Gazprom dans le cadre d'un accord signé par le groupe chimique allemand BASF avec Gazprom en décembre 2013. C'est qu'on lit dans la presse allemand cet après-midi. Et nous en France, pays du petit budget et de la désindustrialisation accélérée, on s'inquiète si la Russie a les moyens de moderniser don armée !! chez nous le ridicule jamais tuera. Décidément.
Réponse de le 09/10/2014 à 18:09 :
Le monde actuel est rempli des meutes des dirigeants anti-démocratiques – quoiqu'ils utilisent le "motto" démocratie pour aboutir à leurs projets de domination – , des hommes et des femmes qui font ressurgir les guerres dans le monde et veulent imposer leur vision dictatoriale sous le nom de "monde unipolaire". Cependant fort heureusement qu'on vrai leader qui en s'opposant à ces meutes de va-t-en guerre, se fait garant des libertés humaines les plus inalienables.Il s'appelle Vladimir Poutine, l’homme qui a redonné la fierté aux Russes et de l’espoir à l’humanité.
Réponse de le 09/10/2014 à 22:13 :
En tant que gros poisson, vous devriez rester plutôt sur vos gardes parce qu'il ne faut pas se fier aux appâts rances ...
a écrit le 08/10/2014 à 13:01 :
450 milliards d'euros pour moderniser l'armée russe, c'est vrai qu'elle était dans un sale état. Mais beaucoup doivent ponctionner au passage.
Réponse de le 08/10/2014 à 16:28 :
vous qui dit que poutine est prix nobel de guere vous dite n importe quoi car moi je voi qui doit avoir le prix nobel des mensonge et des vole plus criminel mai eux disent on en parle pas car les autres n ont pas d oreil ils ne vont pas entendre et ne voient car ils n ont des yeux mai dieu lui il ented et voi
Réponse de le 08/10/2014 à 18:12 :
Le prix Nobel est sans conteste Oama/bombardier, 260 conflits générés par les us en 20 ans! Il faudra 10 vies à Vladimir pour battre ce triste record!
Réponse de le 08/10/2014 à 18:32 :
Bien plus encore que 10 vies. Selon plusieurs analistes US, Obama est le pire président de toute l'histoire américaine.
Réponse de le 15/10/2014 à 10:36 :
D’où sort ce chiffre ridicule de 260 conflits en 20 ans ? Doit on rappeler à Luyciole que les les années 2000 furent les MOINS violentes depuis 1840 ? Quand a la présidence Obama, regardé donc l'évolution de la courbe du chômage depuis son arrivée ? Depuis 2010, elle ne cesse de baisser.
a écrit le 08/10/2014 à 12:21 :
Une nouvelle qui va peut-être friser les poils des anti-Poutine organiques de ce forum. Hier, à l'occasion de l'anniversaire du président russe, des artistes européens ont installé une statue-pancarte de trois mètres à la place du pied cassé du monument géant "Chaise cassée", devant l'ONU à Genève, et qui symbolise une protestation contre les conflits militaires.

Les auteurs, des artistes de Genève, ont expliqué que par cette action, ils voulaient remercier le président russe pour ses efforts déployés pour maintenir la paix. La vidéo de l'événement fait actuellement un tabac sur internet. Moins visible toutefois autant symbolique, une autre statue-pancarte cette fois du président Barack Obama à été trouvée dans une benne à poubelles aux environs de la place des Nations à Genève.

Entre ces deux présidents, le prix Nobel de la Paix, qui le mérite vraiment ?
Réponse de le 08/10/2014 à 12:45 :
Une presse encore libre a rebaptisé Obama, Bombardier et cela va dans le sens de l'histoire.
Réponse de le 08/10/2014 à 12:56 :
Essayez de mettre une statue d'Obama devant le Kremlin, votre prix Nobel de la guerre Poutine vous enverra quelques années au goulag. Ce que des artistes payés par le FSB russe peuvent faire à Genève ne sera pas réciproquement possible au pays de l'envahisseur Poutine.
Réponse de le 08/10/2014 à 18:13 :
@PUSSY Essayez juste pour rire de mettre une statue de Poutine devant la maison Blanche, on va rigoler !!
Réponse de le 08/10/2014 à 18:35 :
Washington irait tout de suite envoyer leurs policiers avec des chars de guerre et en combinaisons du genre SWAT et il y aurait des morts et des blessés. C'est la démocratie à l'américaine dans son essor !
a écrit le 08/10/2014 à 9:51 :
Quand on a sa propre monnaie tout est possible, mais avec l'argent des autres on est sous tutelle!
Réponse de le 09/10/2014 à 17:54 :
encore un génie de l'économie qui s'exprime...
a écrit le 08/10/2014 à 8:45 :
de la charité...article venant d'un journaliste dont le pays est en faillitte...c'est vrai qu'Obama n'a pas ce souci depuis qu'il a trouvé des gouvernements Européens serviles, prêts à sacrifier leurs économies en suivant la ligne politique dictée par Washington...gouvernement européens qui coupent dans toutes les dépenses, sauf l'achats de F16 et autres gadgets US pour lesquels les budgets sont revus à la hausse...et ce, si nécessaire, à grand renfort de crises crées par l'oncle Sam lui même comme en Ukraine et l'EI, qu'ils ont eux même créés et armés via leurs marionettes du Golfe...quand le sage montre la Lune; l'idiot regarde le doigt...dormez bien braves gens, on bosse pour vous en haut lieu....
a écrit le 08/10/2014 à 8:43 :
Poutine, c est le Hollande Russe...version dictateur.
Réponse de le 08/10/2014 à 8:55 :
Quelle finesse d'analyse, et fier de vous même en plus....pffff
Réponse de le 08/10/2014 à 10:12 :
Hollande n'est pas russe mais Poutine est bien un dictateur "moderne"
Réponse de le 08/10/2014 à 12:25 :
Tes propos font rigoler tous mes collègues, quel talent d'humoriste, bravo, fiston !
Réponse de le 08/10/2014 à 21:07 :
y a des flamby en russie ?
a écrit le 08/10/2014 à 7:12 :
Quand on sait que toute l'armée Française tient dans le stade de France, et que depuis 40 ans, l' UMP et le PS ont pour politique la colonisation de la France par des millions d'africains musulmans, que le Moyen-Orient est en guerre ouverte et que les musulmans massacrent les chrétiens orientaux et égorgent les occidentaux, on a le droit de se poser des questions sur raisons des politiques UMPS et on a le droit d'avoir peur pour soi, pour les siens et pour la France...
Réponse de le 08/10/2014 à 8:24 :
oui mais on est la 5 ème économie du monde, on appartient au G7, au conseil de sécurité de l'onu et nous sommes très cocos avec les américains. ça ne vous suffit pas ?
Réponse de le 08/10/2014 à 10:39 :
UMPS élu grâce au FN parti séparatiste soutenu par Poutine. Le fautif est donc bien toujours Poutine.
Réponse de le 08/10/2014 à 18:14 :
@Poutine Obama élu par israël un peu plus ...pire ...
a écrit le 08/10/2014 à 1:47 :
Avec un baril en dessous de 100$ la Russie perd chaque jour des millions. Alors attendons que Poutine soit en réelle difficulté et il fera de vraies économies grâce à Obama
Réponse de le 08/10/2014 à 3:47 :
N'importe quoi, votre commentaire
Réponse de le 08/10/2014 à 8:27 :
La Russie (et pas ton Poutine mal léché) a repris le dialogue avec l'UE (en sourdine) pour continuer le projet du Stream South. C'est le va-t-en guerre dictatorial Obama qui a perdu la guerre, coco, pas Poutine.
Réponse de le 08/10/2014 à 10:32 :
Le va-t-en guerre c'est Poutine en Crimée, Ukraine, n'en déplaise à la propagande du FSB russe
Réponse de le 08/10/2014 à 12:29 :
L'Europe, laquelle ? l'OTAN, l'alliance sans sous qui après avoir pris la peur de sa vie veut maintenant reprendre des accords avec la Russie ? la Crimée est russe et même un sénateur américain vient de le déclarer. Actualises toi, fiston, il est grand temps.
a écrit le 07/10/2014 à 23:35 :
La Russie et la Chine viennent de signer un accord pour la construction d'un avion à large fuselage. La conception d'un tel avion a une importance stratégique militaire pour ces deux pays car elle sera utile pour l’économie russe et chinoise dans sa version civile, mais aussi pour les forces aériennes des deux pays dans sa version militaire. La Russie entend aussi remplacer ses avions du type révitailleur ou AWACs (actuellement il sont tous des avions militaires) pour des avions civils à large fuselage, comme les Boeing et Airbus. C'est un très mauvais signe pour Airbus dont les ventes vont évidemment diminuer en Russie à la longue, mais cela donnera aussi une autre option au marché aéronautique de long-courriers, toujours bipolaire entre le constructeur européen et l'américain. Les effets néfastes de cette connery americano-européenne en Ukraine ne font que commencer…

Веселая годовщина, Vladimir Poutine !
Réponse de le 08/10/2014 à 0:25 :
Mieux vaut avoir 2 jambes valides que de mettre 2 béquilles à un dictateur unijambiste que seuls admirent les moujiks
Réponse de le 08/10/2014 à 8:22 :
Vous parlez de B. Obama ou de John McCain ?
Réponse de le 08/10/2014 à 10:29 :
Non de Poutine et de la Russie.
Réponse de le 08/10/2014 à 18:37 :
Si vous mélangez dans un mixer 1 Obama+ 1 McCain+ 1 Kerry+ 1 Nuland+ 1 Hillary Clinton et laissez tournez pendant 5 minutes vous aurez un jus de quelle couleur ?
Réponse de le 08/10/2014 à 21:10 :
rouge
a écrit le 07/10/2014 à 23:24 :
Petite séance de désinformation pour rassurer les opinions publiques : la Russie n'aura aucun problème pour financer son armée, chez eux, c'est le rouble qui a cours. De plus, ils ont tout le pétrole nécessaire pour faire fonctionner les moteurs de leurs engins. Pas nous...
Réponse de le 07/10/2014 à 23:40 :
Au moment qu'on apprend que les USA se disent préparés pour lever les sanctions économiques contre la Russie et que celle-ci se renforce sur la scène internationale, l'AFP et les rédactions françaises continuent à faire du Russia bashing plus d'actualité. Pénible.
Réponse de le 08/10/2014 à 0:26 :
Rien ne sert d'avoir du pétrole si les raffineries sont touchées par des missiles
Réponse de le 08/10/2014 à 8:29 :
Les USA ont eu une grosse frayeur quand ils ont appris que la Russie est plus puissante qu'eux militairement, alors uils ont inventé cette geurre en Irak et en Syrie, fabriquée de toutes pièces. Renseignes-toi un peu mieux avant de venir ici débiter ton anti-communisme primaire, papy. Allez, mettez vous en pantoufles et hop! de retour au lit.
Réponse de le 08/10/2014 à 10:17 :
"la Russie est plus puissante "
Ha ha ha, mort de rire, je ne sais pas si je vais m'en remettre, blindés moisis, navires moisis, satellites moisis, hélicoptères moisis, aviation moyenne!
Ha ha ha!
Réponse de le 08/10/2014 à 11:01 :
Le message ci-dessus signé par mon pseudo n'est pas le mien. L'incompétence le témoigne. Cette personne n'a aucune idée des dimensions des stocks faites pour la guerre en Russie à l'époque de l'URSS. En bréf ils sont énormes.
a écrit le 07/10/2014 à 23:17 :
si il nous laissait les 2 bâtiments , brise-glace de commandement !!!
a écrit le 07/10/2014 à 22:34 :
C'est un rattrapage d'une part face au retard des forces conventionnelles russes qui n'ont en outre pas de capacités importantes de projections lointaines par exemple et un excès de l'autre par nostalgie d'une équipe en place. Celà correspond également au souhait de l'industrie militaire avec des ventes en croissance dans le monde. Il est certain que le budget militaire russe est disproportionné par rapport à la situation du pays et qu'il ne correspond pas à une tendance habituelle mais çà compense des pertes d'emplois faute d'assez de compétitivité sur d'autres secteurs. Cela cache un manque de diversification de l'industrie toujours principalement axée sur les énergies fossiles et l'armement et confirme que l'équipe au pouvoir est bien trop tournée vers le passé et gouverne en fonction des intérêts d'une minorité. Dans les 450 milliards d'euros de dépenses qui vont aller entre autres à des équipements qui vieillissent vite, il est évident que beaucoup se servent au passage.
Réponse de le 07/10/2014 à 22:43 :
En vous lisant je ne peux pas m'empêcher de penser à ce mot immortel du grand Coluche : "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent."
Réponse de le 07/10/2014 à 23:40 :
+ 1001
Réponse de le 08/10/2014 à 0:22 :
Je constate que l'intervenant de 22.43 prend mon pseudo pour raconter n'importe quoi. Les propos de Russe sont objectifs par contre.
Réponse de le 08/10/2014 à 8:31 :
Je vois que vous deux (ou un seul) vous aimez bien mon pseudo. Bon usage, alors !
Réponse de le 08/10/2014 à 10:54 :
Aucun des trois messages précédents signé « ex-Moscovite » n’est le miens. Je commence d’être populaire ici : ) Concernant le commentaire, @Russe a globalement raison, sauf que la cadence du réarmement de la Russie se trouve au niveau normal pour un pays de telle taille et même peut-être un peu faible pour une armée après la période catastrophique de 1991-2009. Plutôt il faut critiquer les autorités russes qu’avant 2009 le niveau de réarmement a été ridiculement bas. Il serait aussi intéressant de comparer les sommes dépensées et leur rendement au niveau des achats, les données qui circulent sont trop fragmentaires.
Réponse de le 08/10/2014 à 12:36 :
Ne vous en faites pas, mon cher, ce troll pro-OTAN il ne peut pas voir un billet sur Poutine sans qu'il rentre dans tous ses états, je pense qu'il s'agit d'une affaire sentimentale non résolue, plutôt. :-)
a écrit le 07/10/2014 à 22:32 :
C'est un rattrapage d'une part face au retard des forces conventionnelles russes qui n'ont en outre pas de capacités importantes de projections lointaines par exemple et un excès de l'autre par nostalgie d'une équipe en place. Celà correspond également au souhait de l'industrie militaire avec des ventes en croissance dans le monde. Il est certain que le budget militaire russe est disproportionné par rapport à la situation du pays et qu'il ne correspond pas à une tendance habituelle mais çà compense des pertes d'emplois faute d'assez de compétitivité sur d'autres secteurs. Cela cache un manque de diversification de l'industrie toujours principalement axée sur les énergies fossiles et l'armement et confirme que l'équipe au pouvoir est bien trop tournée vers le passé et gouverne en fonction des intérêts d'une minorité. Dans les 450 milliards d'euros de dépenses qui vont aller entre autres à des équipements qui vieillissent vite, il est évident que beaucoup se servent au passage.
a écrit le 07/10/2014 à 21:51 :
Ah finalement on parle de Poutine, ça démangeait déjà un peu trop toute la rédaction, figurez-vous, un mois sans citer le nom de Poutine ?!! lol non mais, on lui fera un "cadeau d'anniversaire" (c'est aujourd'hui) et puis on reprenda le bashing. Pas d'espace, pas de temps et pas d'envie de venir ici discuter les enjeux et réalités de l'économie russe actuellement. Il faut lire, quotidiennement, des analyses de plusieurs sources, russes et occidentales, rédigées par des experts en économie, par des sociologues et des journalistes spécialisés. Discuter des dépêches d'AFP reviendrait à créer une discussion trop appauvrissante sur ce sujet.

Toutefois, juste pour signaler quelques signes de la volonté de Vladimir Poutine de rendre la Russie assez puissante pour contrecarrer toute éventuelle tentative d'attaque des Américains (car je ne pense pas que les Européens soient si stupides à ce point là) en voici quelques données de réalité.

Six sous-marins non nucléaires du projet 636.3 renforceront la flotte de la mer Noire russe d’ici 2016. Trois d’entre eux entreront en service dès cette année. Parmi lequels un sous-marin de la classe Boreï qui vient d'achever ses essais d'homologation justement aujourd'hui (un clin d'oeil de la marine russe à son Président?). A l’avenir, la flotte sous-marine de la mer Noire devrait être composée de 12 à 15 sous-marins non-nucléaires, ce qui permettra à la marine russe d’accomplir efficacement toutes les missions assignées. Selon des sources militaires russes, plus de 20 missiles sol-air Tor-M2U seront livrés à l'armée russe d'ici la fin de 2014.

Et, juste pour l'info, pour la première fois depuis le début du XXIe siècle, les Forces nucléaires stratégiques russes disposent d'autant de vecteurs et d'ogives nucléaires que les USA. Tel a était le constat du département d’État américain au cours de l'échange de renseignements avec la Russie sur les armements stratégiques, le 1er septembre de cette année.

Un pays disposera toujours d'un budget militaire pour équiper son armée dès qu'il se sent ménacé. On appelle ceci d'effort de guerre. Et la Russie pas seulement dispose de tous les moyens pour financier l'élargissement et la mise à jour de ses armées comme elle compte aussi avec le partenariat de plus en plus assidue avec la Chine pour le développment d'armements de dernière génération.

Du calme, MM. les journalistes, du calme, il ne faut pas vous inquiéter du budget militaire russe, tout y est sous controle, préoccupez vous plutôt du budget de notre défense, écrivez à Hollande, sortez dans la rue, mais détendez-vous, y a pas de feu à la maison de Poutine !
Réponse de le 07/10/2014 à 22:03 :
Pour l'anecdote, tout récemment l’équipe de basket de Kiev a joué en Lituanie contre la Russie …. en tenue sportive de camouflage !!! ils ont perdu 77 à 102 !! ridicules ces Ukies…. :-))
Réponse de le 07/10/2014 à 22:12 :
Un petite correction dans votre analyse: la Russie a réussi à avoir autant de MISSILES porteurs stratégiques que les USA, mais elle les devance en nombre d'ogives nucléaires, selon un document récent du département d'Etat US.
Réponse de le 07/10/2014 à 22:37 :
Et la course aux armements çà a donné quoi dans le passé ? La chute de l'Urss et la pollution des océans mais pas moins de guerres dans le monde.
a écrit le 07/10/2014 à 20:07 :
faut arrêter d'acheter du pétrole et du gaz, si on veut arrêter les programmes d'armement des russes, c'est la principale ressource de financement, mais l'europe continu à en acheter à fond.
Réponse de le 07/10/2014 à 20:29 :
Alors utilise ta combinaison de ski a la maison ou chauffe toi aux bois. Sinon, arrête de payer tes impôts car ils sont utiliser pour financer les nouvelles guerres expansionistes ( Mali, Centreafrique, Syrie, Lybie, Irak ) et non pour rèparer les routes, créer des crèches etc .. mais ça je l'espère tu le savais dèja ?! Non ?
Réponse de le 07/10/2014 à 21:15 :
LEs routes ne relèvent pas des impôts de l'état mais des collectivités. Il n'y a pas de vase communiquant des impôts locaux vers les nationaux. Idem pour les crèches qui sont financées aussi par la sécu, qui n'est pas alimentée par les impôts mais par des cotisations sur salaires.
Réponse de le 07/10/2014 à 21:33 :
Presque,avez-vous réellement compris le commentaire de dd.
Je pense que non.
Réponse de le 07/10/2014 à 22:39 :
C'est sûr que gg a raison d'autant que le pétrole et le gaz ont de bien meilleures applications que combustibles et souvent sous formes recyclable. Il est donc plus que temps d'arrêter la gabegie énergétique et la pollution.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :