Dassault Aviation : la Serbie va-t-elle monter aussi dans le Rafale ?

Dassault Aviation discute avec la Serbie d'une vente de six Rafale. Cette commande, si elle se concrétisait, permettrait à l'avionneur de mettre un pied dans l'armée de l'air serbe.
Michel Cabirol
Après la Grèce (12 avions neufs et 12 d'occasion) et la Croatie (12 d'occasion), la Serbie serait le troisième pays européen à opter pour le Rafale.
Après la Grèce (12 avions neufs et 12 d'occasion) et la Croatie (12 d'occasion), la Serbie serait le troisième pays européen à opter pour le Rafale. (Crédits : Dassault Aviation)

Nul doute que Dassault Aviation a particulièrement suivi l'élection présidentielle serbe, qui s'est déroulée dimanche. Et notamment la réélection d'Aleksandar Vucic. Pourquoi une telle attention de la part de l'avionneur ? Parce qu'il y a en jeu la vente possible de 12 Rafale neufs en Serbie en 2022, selon des sources concordantes. Et la réélection du président serbe devrait faciliter cette opération. Au départ, les discussions portaient sur seulement six appareils, puis finalement sur 12. Dassault Aviation aurait remis son offre début mars. L'acquisition d'avions de combat neufs permettrait à Belgrade de moderniser sa flotte composée de MiG-21 et MiG-29 ainsi que de vieux avions de combat yougoslaves 30 Soko J-22 Orao et Soko G-4 Super Galeb.

Contrairement à d'autres prospects en cours, Dassault Aviation y croit en Serbie même si un contrat est encore loin d'être conclu et signé. D'autant qu'il semble peu probable que les Serbes achètent des appareils américains, des restes du F-16 abattu en 1995 sont exposés dans le musée de l'aéronautique près de l'aéroport lors de l'opération "Deny Flight". Pour autant, la guerre en Ukraine pourrait avoir rebattu les cartes, la Serbie étant le seul pays européen à refuser de prendre des sanctions contre la Russie.

Un troisième pays européen ?

Cette commande certes modeste permettrait toutefois à Dassault Aviation de mettre un pied en Serbie puis d'être en position de force sur une nouvelle tranche d'acquisitions de l'armée de l'air serbe. Pour l'avionneur, il n'y a pas de petites commandes, il n'y a que des commandes. Enfin, Dassault Aviation souhaite après l'Indonésie vendre le Rafale dans un nouveau pays après avoir fait le plein des pays utilisateurs du Mirage 2000 (Égypte, Qatar, Inde, EAU et Grèce), à l'exception évidemment de Taïwan mais aussi du Pérou.

Après la Grèce (12 avions neufs et 12 d'occasion) et la Croatie (12 d'occasion), la Serbie serait le troisième pays européen à opter pour le Rafale après les échecs en Suisse et en Finlande en 2021. L'exportation du Rafale en Europe s'inscrit dans le prolongement de la volonté de la France de renforcer les partenariats européens et de promouvoir la préférence européenne en matière d'achats d'armement. Tout comme la vente des trois frégates FDI en Grèce cette année, les contrats Rafale permettront de perpétuer en 2021 et 2022 les tendances déjà observées les années précédentes sur la part significative des exportations d'armes françaises vers l'Europe.

Un client modeste des industriels français

La Serbie a été jusqu'ici un client modeste de l'industrie d'armement française. Sur la période 2011-2020, les exportations d'armements vers la Serbie ont représenté un montant de 205,2 millions d'euros, avec de nombreux creux comme ceux de 2012 et 2014 (0,7 million) et un pic en 2019 (115,8 millions d'euros). Cette année-là, le missilier européen MBDA avait notamment obtenu de Belgrade un contrat portant sur la vente de systèmes de défense anti-aérienne à courte portée Mistral 3.

Michel Cabirol

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 37
à écrit le 01/05/2022 à 19:53
Signaler
Vendre de la technologie de l'ouest et donc des rafales a la Serbie qui est un alliee de la Russie est completement irresponsable ! La grande majorite des serbes soutiennent ouvertement la Russie et Poutine dans sa guerre d'invasion contre l'Ukrain...

à écrit le 20/04/2022 à 1:06
Signaler
La Serbie est dirigée par Aleksandar Vucic, un autocrate obsédé par Poutine dans tous les aspects possibles et qui a fait tout ce qu'il pouvait pour que les Serbes ressemblent à de petits Russes. Il lui a fallu moins de 10 ans pour réaliser qu'après ...

à écrit le 12/04/2022 à 19:52
Signaler
J'ai d'abord cru à une blague. Pourquoi ne pas en vendre un exemplaire aux Russes et un exemplaires à Xi ? Les mots rétro et ingénierie sont ils donc inconnus des commerciaux de Dassault ? La véritable incompétence est là : le pur court terme.

à écrit le 12/04/2022 à 14:41
Signaler
12 exemplaires c'est peu, mais largement suffisant pour en divertir 1 ou 2 vers la Russie et la Chine, pays alliés de la Serbie, qui ne manqueront pas d'en tirer le meilleur parti..

à écrit le 11/04/2022 à 16:47
Signaler
Souhaiter vendre des Rafales a un soutien traditionnel de la Russie (encore cette fois malgré l'Ukraine) et un rival (pour ne pas dire un ennemi) de la Croatie à qui des Rafale ont déjà été vendus, c'est vraiment n'importe quoi. Il est important de ...

à écrit le 11/04/2022 à 16:45
Signaler
Souhaiter vendre des Rafales a un soutien traditionnel de la Russie (encore cette fois malgré l'Ukraine) et un rival (pour ne pas dire un ennemi) de la Croatie à qui des Rafale ont déjà été vendus, c'est vraiment n'importe quoi. Il est important de ...

à écrit le 05/04/2022 à 19:47
Signaler
Bonjour, Pourquoi pas si la Serbie a les moyens... Mais se serait un bon moyen de coupé l'herbe sous le pieds des américains ou des russes.

à écrit le 05/04/2022 à 19:27
Signaler
Manifestement l'obsession pour le Rafale fait rater à Dassault des ventes de Mirage 2000... (cf. Bulgarie)

le 05/04/2022 à 20:48
Signaler
Ce n'est pas une question d'obsession mais de politique industrielle. Dassault ne produit plus de Mirage 2000 depuis 2007, et ils n'ont pas voulu participer à l'appel d'offre en Bulgarie avec le Rafale, sachant de toute façon que le choix Bulgare ser...

le 06/04/2022 à 6:51
Signaler
Le Mirage 2000 n'est plus produit ; il n'y a plus de vente de Mirage 2000 (hormis d'occasion entre utilisateurs et la France ne dispose pas de Mirage 2000 récents et disponibles)

le 06/04/2022 à 19:32
Signaler
Dans ces conditions il ne reste plus que la fusion avec LVMH pour sauver Dassault Aviation. :-D

à écrit le 05/04/2022 à 18:51
Signaler
LA France a des relations anciennes avec la Serbie. Ce serait une excellente nouvelle, qui plus est avec un futur Pays de l'UE.

le 12/04/2022 à 14:39
Signaler
C'est la tarte à la crème des "relations anciennes" qui n'est basée sur rien historiquement, la Serbie ayant d'abord appartenu au monde byzantin, opposé au monde occidental, avant d'être absorbée du 15e à la fin du 19e siècle dans l'Empire ottoman. L...

à écrit le 05/04/2022 à 18:26
Signaler
Poutine et Xi aiment ça

le 12/04/2022 à 14:44
Signaler
Qui a dit que la coopération technologique avec l'Occident était impossible ?

à écrit le 05/04/2022 à 16:46
Signaler
un avion conçu dans les années 80, est-ce une affaire? Je préfère russe.

le 05/04/2022 à 18:32
Signaler
La colonne vertébrale de l'USAF est constituée de F15 et de F16 : des appareils conçus dans les annees 70s. Cela dit, libre a vous de 'préférer' des appareils russes encore plus vieux, et provenant d'un pays maintenant connu pour cibler délibérément...

à écrit le 05/04/2022 à 16:26
Signaler
Vendre des Rafales a la Serbie, l'allié de Poutine ! Non mais Allô quoi !

à écrit le 05/04/2022 à 15:12
Signaler
@Boby Les russes n'ont pas besoin d'attendre que le Rafale arrive en Serbie... Ils ont déjà pu faire leur enquête auprès de l'Inde par exemple au sujet des capacités du Rafale.... En ce qui concerne la Serbie, membre de l'ex-Yougoslavie, il existait...

le 12/04/2022 à 14:47
Signaler
Vous ne semblez pas voir la nuance entre obtenir des informations et avoir un exemplaire complet sous la main. Et l'éventuelle coopération avec un pays communiste dans les années 1980 ne justifierait rien, car ce serait déjà à l'époque une énorme bév...

à écrit le 05/04/2022 à 14:03
Signaler
Précision. La France prend les miettes de marché que les Etats Unis n'ont pas mangé.

le 06/04/2022 à 6:52
Signaler
Et ? Vous auriez préféré que ce soit les russes ?

à écrit le 05/04/2022 à 12:21
Signaler
Au vu de la proximité entre la Serbie et la Russie, nul doute qu'un Rafale finira en analyse profonde du côté de Moscou...ou comment transférer de la technologie sur un plateau.

à écrit le 05/04/2022 à 11:58
Signaler
Encore une vente stratégique !! ah ah ah ! La France vend partout où elle le peut voilà tout, le nerf de la guerre : le pognon ! avec son revers, sa partie trouble, la destruction de la planète, la consommation irréversible en quelques générations d...

le 05/04/2022 à 14:15
Signaler
Oui oui Cros-magnon, si on pouvait inventer une machine a voyager dans le temps, je vous y renverrais illico presto pour voir comment ca fait de vivre selon vos criteres bisounours. La decroissance heureuse... ben voyons.

le 05/04/2022 à 18:53
Signaler
Je vous aurais bien conseillé de voter pour Madame Sandrine Rousseau, qui a publiquement déclaré préférer 'les sorcieres aux ingénieurs' et haïr la rationalité...

à écrit le 05/04/2022 à 11:57
Signaler
Les commentateurs contre ces ventes devraient se poser certaines questions: qui a fait pression sur la Suisse pour saboter nos ventes? Qui a fait pression sur la Belgique pour saboter nos ventes? Qui se frotte les mains sur l’abandon du gaz Russe? Q...

le 05/04/2022 à 13:11
Signaler
Pour mémoire et à rappeler à certains idéalistes Charles de Gaulle disait "les Etats n'ont pas d'amis ils ont que des intérêts" on le constate bien avec nos "amis" allemands qui se préparent à acquérir des F35

le 05/04/2022 à 14:11
Signaler
@Math et cloclo38000. Enfin un commentaire pertinent. Merci !

le 12/04/2022 à 14:50
Signaler
@cloclo38800 - Pour emporter les armes nucléaires de l'OTAN, l'Allemagne n'avait tout simplement pas d'autre choix, le F35 étant certifié pour cela contrairement à d'autres avions notamment le Rafale.

à écrit le 05/04/2022 à 9:40
Signaler
Dassault pourrait en vendre directement à Poutine tant quà faire.

à écrit le 05/04/2022 à 8:13
Signaler
Est-ce une bonne chose de vouloir vendre des Rafales à la Serbie, proche de Poutine ! La Serbie n'est pas dans l'europe et dans l'euro donc je ne vois pas pourquoi Dassault irait vendre des avions de chasse à la Serbie ? 6 Rafale celà fait un contr...

le 05/04/2022 à 10:05
Signaler
En effet, je me suis fait la même réflexion....et je doute que le F35 n'y soit en concurrence. De plus quelques exemplaires seront illico-presto expédiés en Russie pour analyse. Mais alors Dassault : Pourquoi ne pas en vendre à Cuba ou à la Corée d...

le 05/04/2022 à 12:20
Signaler
Indonesie n'est pas dans l'Europe zone européenne et dans l'EU aussi.

à écrit le 05/04/2022 à 6:46
Signaler
Je paris 200.000 € la maintenant avec vous que le rafale même en occasion, même gratuit la Serbie ne le regarde... les serbes ont des corones eux.. voyez vous ? Alors ce sera des migs.. et c'est très bien ainsi.

le 05/04/2022 à 14:14
Signaler
C'est sur que le résultat des migs est actuellement incroyable! Et c'est sur que si j'étais la Serbie, je me dirais que l'avenir est vers la Russie : un pays qui s'occupe si bien de ses nations frères...

le 12/04/2022 à 14:53
Signaler
@Puisqu'on est au balto - Un peu comme l'armée russe, les "corones" ils en ont surtout pour s'en prendre aux civils, par exemple à Srebrenica, par contre en 1995 ils ont détalés après à peine 3 jours devant l'armée croate lors de l'opération "tempête...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.